dimanche 30 août 2009

Déni de démocratie...

"La Vérité pourrait détruire le système économique américain". C'est l'incroyable argument utilisé par les avocats de la FED pour empêcher l'application de la loi donnant la liberté d'accès aux documents publics. Elle souhaite tout simplement rendre confidentiel le dossier des banques sauvées en 2008 par le contribuable américain comme en atteste cette dépêche de l'agence de presse Reuters. STOP ! Réfléchissons une seconde et regardons ce que veut réellement dire cette opposition de la FED : "La Vérité pourrait détruire le système économique américain". Rien que ça ! Je croyais justement que La Vérité rendait libre... La FED ne veut pas que LES NOMS DE TOUTES LES BANQUES US QUI ONT ETE SAUVEES EN 2008 SOIENT REVELES, PAS PLUS QUE LES MONTANTS (les vrais, pas ceux qui ont été donnés) SOIENT VUS PAR LA PRESSE. Voici ce qu'a écrit le journaliste de Reuters : "Immediate release of these documents will cause irreparable harm to these institutions and to the board's ability to effectively manage the current, and any future, financial crisis," the central bank argued (...) It added that the public interest favors a delay, citing a potential for ''significant harms that could befall not only private companies, but the economy as a whole'' if the information were disclosed.". Conclusion : le monde entier a été mené en bateau. Le système américain s'est bien effondré en septembre 2008, et tout ce que nous vivons en ce moment n'est que la prologation d'une invisible agonie.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Un homme averti en vaut deux...

Howard Davidowitz, de Davidowitz, Davidowitz and Associates (on se croirait dans Lucky Luke) est un banquier spécialiste de Wall Street. Il dit et répète ce que vous lisez sur ce blog depuis deux ans. Le système financier va s'écrouler. Pourquoi ? Parce que selon ses déclarations reprises dans ce papier sur Yahoo Finance : "Two of the biggest rallies of more than 40% occurred during the Great Depression... People were sucked in and ultimately were destroyed", ce qui en décodé donne : "deux des plus grandes hausses (de Wall Street) de plus de 40% ont eu lieu pendant la Grande Dépression. Les gens ont été aspirés (par l'espoir de se refaire) mais au final ils ont été totalement détruits". Désormais, vous le savez : un lecteur averti en vaut deux. Et il a continué : "de plus, les chiffres d'Obama sont devenus fous, avec 9.000 milliards de déficit pour la prochaine décade, soit 2.000 milliards de plus que prévu. Ajoutez la reforme santé qui coûtera un minimum de 3.000 milliards supplémentaires...". Voilà ce qui en est de la soi-disant reprise. Il n'y aura aucune reprise, sauf la factice que Wall Street a programmée avec la planche à billets du TALF (voir par ailleurs). Une fois de plus, votre meilleur investissement est la maison, le jardin, la source et le potager. Car quand tout cela va exploser, les actions, Codevi, PEL, livret A,... ne vaudront même plus leur poids en papier. Et si vous avez encore de l'épargne, rabattez vous sur l'or.

Lire La Suite... RésuméBlogger

80 ans après...

Voici un très bon site internet avec des graphiques de la crise de 1929. On peut y voir combien le Dow Jones de 1929 colle à celui de 2009.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Rendez-vous avec la mythologie...

Cerbère est le nom de ce chien mythologique grec, décrit par Hésiode, qui garde l'entrée des Enfers. Son rôle consiste à empêcher ceux qui ont franchi la rivière Styx, séparant le monde des morts de celui des vivants, de s'enfuir. Or, les écrivains sont souvent des visionnaires. Figurez-vous que le hedge fund Cerberus Capital Management fait la même chose. Il empêche ses clients de fuir et de retirer la somme de 5,5 milliards de dollars, soit 71% de ses actifs comme nous l'enseigne cet article du New York Times. Amusant, non ? Comme quoi, la mythologie grecque avait raison. Cerbère est revenu, et c'est le patron d'un puissant hedge fund ! Mais les clients, eux, veulent déposer Cerbère, alias Stephen A. Feinberg, à la SPA. Couché le chien !

Lire La Suite... RésuméBlogger

Whirlpool délave ses salariés...

Les gens de Whirlpool ont tout compris à la crise. Ils viennent d'annoncer la fermeture de l'usine américaine d'Evansville et sa "délocalisation" au... Mexique comme nous l'annonce cet article du quotidien local ! Et c'est ainsi que 1.100 personnes supplémentaires vont avoir des difficultés à pouvoir rembourser leurs prêts. De bons payeurs, elles vont devenir des "débiteurs toxiques". Pendant ce temps, l'action Whirlpool a bien sûr gagné 1,5% ! Le monde est vraiment devenu fou à lier. Chaque licenciement nous rapproche de l'explosion finale.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Bye bye Nummi...

Puisqu'on nous dit que c'est la sortie de crise, il faut vraiment le croire. En tout cas, pour les 4.600 salariés de l'usine Nummi, cela ressemble plutôt à une entrée dans la précarité avec très certainement des prêts qui ne seront plus remboursés. Selon cet article du Wall Street Journal, Toyota a averti les syndicats que l'usine californienne sera fermée en 2010.

Lire La Suite... RésuméBlogger

3 banques au tapis...et 1.000 autres à venir...

Les petites banques régionales, laissées à l'agonie par les vampires de Wall Street, continuent à tomber comme des mouches. Encore trois viennent d'en faire les frais ce week-end : la Affinity Bank, la MainStreet Bank et la Bradford Bank, pour lesquelles la FDIC, elle même en banqueroute, va être obligée de payer avec la planche à billets. Et vous, comment va votre banque ? Elle vous appelle toujours ?

Meredith Whitney (voir par ailleurs) avait elle aussi déjà évoqué le fait que 300 banques sont d'ores et déjà condamnées et vont tomber prochainement. Mais sur CNBC, John Kanas, PDG de la Bank United of Florida, a confirmé que les petites banques régionales n'ont pas été sauvées par Washington, et qu'à cause de ça, plus de 1.000 autres vont tomber dans les deux prochaines années. Nous sommes revenus comme en 1929.













Lire La Suite... RésuméBlogger

Fusion en vue...

Encore une compagnie aérienne qui sent la reprise en cours. Iberia la sent si bien qu'elle vient d'annoncer une réduction de la voilure de 5%. Non pas en passagers, mais en avions qui seront retirés du trafic, soit 5% de plus de ce qui a été déjà enlevé. De plus, elle va définitivement fusionner avec British Airways. Morte sur le champ d'honneur de la crise.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Dites 5.000...

Japan Airlines a fixé à 5.000 le nombre de postes de pilotes, stewards, hôtesses, techniciens,... qui seront progressivement supprimés sur 2009, 2010 et 2011 comme nous en informe cet article de France 24.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Revanche...

Les Américains prennent les Suisses pour des abrutis. Ils se vantent de les avoir fait tomber et de les avoir humiliés devant le monde entier en leur faisant manger leur secret bancaire. Mais les Suisses, des gens pourtant débonnaires, n'aiment pas ça du tout. Et leur vengeance, certes un peu lente, va quand même être phénoménale, à l'image de la banque Wegelin. Comme nous l'enseigne cet article publié sur le site Swissinfo.ch, la banque suisse a déjà commencé par fermer son agence aux Etats-Unis. De plus, elle a envoyé une lettre à tous ses clients, expliquant, entre autres, que : "Les Etats-Unis surestiment leur attraction en tant que centre financier, et qu'elle conseille de se débarrasser de tous leurs titres américains". Si le formidable réseau de banques suisses, de manière concertée, se met à vendre tous leurs dollars, bons du trésor et bien-sûr actions dans leurs coffres, les Américains vont sentir passer les effluves des inventeurs du Ricola... Bref, la Suisse n'est pas au-dessus de tout soupçon, mais sa plus grande armée, c'est justement ses banquiers. Et un banquier suisse blessé est comme un sanglier : il est dangereux.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Stratégie d'étouffement industriel...

Ambrose Evans Pritchard est un journaliste très bien informé. Il a confirmé cette information sur l'arrivée massive de Chinois dans toutes les régions paumées ayant des mines abandonnées à exploiter ! Dans son article paru dans le Telegraph de Londres, il va plus loin et explique que la Chine va interdire l'exportation de ses minerais très rares (du genre krypton), enfin ceux qui coûtent 800.000 € la tonne et qui permettent de fabriquer toutes sortes de babioles high-tech du style missiles, batteries longue durée,... Ainsi, il écrit que la Chine va bloquer la vente de : "terbium, dysprosium, yttrium, thulium, lutetium, neodymium, europium, cerium, and lanthanum". Il a oublié le babaorum. Des métaux rarissimes, pour la plupart exploités en Mongolie, et INTERDITS à l'exportation. Le gouvernement chinois veut tout garder pour lui. Et tous les clients occidentaux vont pleurer... Vous avez dit stratégie d'étouffement industriel ?
Lire La Suite... RésuméBlogger

Retour au Moyen Age...

Notre pays est agité depuis quelques mois dès que l'on commence à parler de La Poste. Alors que le gouvernement souhaite faire évoluer son statut en société anonyme, plus de deux millions de Français s'y opposent comme l'a démontré le résultat de la votation citoyenne. Mais qu'en est-il réellement ? D'après moi, La Poste doit rester un service public. Même les Américains n'ont jamais voulu privatiser la leur, c'est vous dire !!!

Alors pourquoi vendre l'âme de nos postiers au diable ? A cause de l'Europe ? Ces gens votent des lois uniquement pour l'intérêt de quelques groupes privés et se moquent bien qu'un service public disparaisse. L'échec de la privatisation de la SNCF anglaise devrait pourtant SERVIR de leçon à chaque pays européen car il n'y a jamais eu autant de morts et de blessés que pendant sa privatisation...

Rappelons que La Poste a été "inventée" par l'empereur Auguste et cela grâce au formidable réseau des routes romaines. Certes, elle ne s'appelait pas La Poste, mais Cursus Publicus. Et cela fonctionnait parfaitement dans tout l'empire. La chute de Rome a entraîné la chute de ce service. Puis, au Moyen Âge, chaque seigneur féodal disposait : de son propre service postal et du droit de battre sa propre monnaie ! Le roi Henri III, un peu fauché, permit aux manants d'utiliser ses services postaux moyennant piècettes. Grand succès. Mais ce n'est qu'après la Révolution, en 1795, que la Poste actuelle fut organisée démocratiquement et mise à la disposition de tous les Français avec des tarifs abordables. Le timbre, qui a démocratisé le courrier, n'a été inventé qu'en 1848.

Et maintenant, on casse le service public pour revenir au système féodal précédent. Diverses sociétés privées se batteront entre elles au détriment, évidemment, de l'usager. C'est bien un retour au Moyen Âge !

Certes, Internet a bouleversé la donne. Imaginez qu'il existe maintenant plusieurs générations qui ne savent même pas ce que c'est que de recevoir une lettre d'amour dans une enveloppe ! Et un courrier électronique parfumé au Chanel n°5, c'est pas pour demain... De plus, la crise a entamé bien des finances à l'image de celles de l'US Postal (voir par ailleurs). Mais rappelons-le, même si l'US Postal doit se séparer de 30.000 personnes, IL N'EST PAS QUESTION DE LA PRIVATISER.



Sarkozy et la privatisation de La Poste
envoyé par Napakatbra. - L'actualité du moment en vidéo.
Lire La Suite... RésuméBlogger

3.000 fraudeurs...et moi...et moi...

Après les Américains, ce sont les Français qui vont obtenir 3.000 noms de détenteurs de comptes secrets en Suisse comme nous en informe cet article de la Tribune de Genève. Si ceux-ci avaient suivi ce blog, ils l'auraient fermé tout de suite car cela fait près de cinq mois qu'on en parle. Maintenant, ils vont pleurer, sans parler de toutes leurs ex-femmes qui vont leur tomber dessus, comme aux USA ! Les avocats se frottent déjà les mains et veulent leur part... Cela dit 3.000 est un nombre bien ridicule d'autant que le secret bancaire a encore de beaux jours devant lui.


Evasion Fiscale : les bonnes habitudes ont la vie dure...
envoyé par politistution. - L'actualité du moment en vidéo.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Après les banques...les entreprises "zombies"...

Un fournisseur "zombie" est comme une banque "zombie". Il a encore pignon sur rue, mais techniquement il est en faillite. C'est un nouveau phénomène apparu avec la crise : certaines PME ne peuvent plus répondre aux commandes des grandes sociétés multinationales car elles n'ont plus la trésorerie pour acheter des matières premières. Comme elles ne peuvent plus fournir de pièces détachées, du coup les chaînes de fabrication des gros constructeurs (du type Renault, Airbus, EADS,...) s'arrêtent car il manque les pièces que eux ne fabriquent pas comme nous l'enseigne ce papier de Reuters. Ainsi, James B. Kelleher écrit que : "manufacturers discover key suppliers cannot rebound with them because they are effectively -but not yet officially- out of business. Call them 'zombie suppliers'". Mieux, il rapporte les propos de Gerard Vittecoq, patron de la production chez Caterpillar Inc qui a reconnu qu'il y a "beaucoup de problèmes chez ses fournisseurs qui ont soit déposé le bilan ou bien sont en graves difficultés". Airbus et Boeing ont même dû intervenir auprès des banques de certains de leurs fournisseurs pour qu'ils disposent de trésorerie. Mais pour les autres, rien. Et le vrai problème est là.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Cochons de clients...

Les compagnies aériennes n'en finissent plus de payer un lourd tribut à la crise. Aussi, elles rivalisent d'astuces pour le faire partager avec leurs passagers comme nous l'enseigne ce très bon papier de l'AFP. Vous voulez un hublot ? Payant chez Northwest Airlines. Vous voulez être devant la porte de secours afin d'avoir un petit peu plus de place pour étendre vos jambes ? 50 euros chez Air France. L'AFP écrit même que : "depuis fin juillet, les passagers de classe économique de Swiss ont pour seul interlocuteur des bornes d'enregistrement à l'aéroport de Zurich". En fait le système est en train de se détruire lui-même au nom des économies. Leur rêve ? Une multinationale avec juste 4 personnes pour la faire tourner. Mais le plus fort dans le genre "on dépouille le passager" c'est justement Ryanair, la compagnie irlandaise low cost paraît-il : "Ryanair facture ainsi le paiement par carte de crédit, l'enregistrement des passagers et de chaque bagage… Il en coûte 20 euros de 'frais relatifs aux nourrissons' pour transporter un bébé".


18h: Vous trouvez l'avion cher? Alors vous voyagerez debout!
envoyé par Twittheure. - L'actualité du moment en vidéo.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Petit conseil pratique...

Evitez absolument E-Bay pour acheter des pièces d'or. Achetez-les chez les spécialistes après avoir fait vos comparaisons sur les prix (enfin plutôt sur les frais). A propos de l'or, si vous souhaitez suivre les éditoriaux de Darryl Robert Schoon (le grand spécialiste aurifère), sachez qu'il a une page entière qui lui a été dédiée sur le site internet 24gold.com. Vous pouvez aussi vérifier le prix de l'or chez nos voisins belges sur le site internet Gold4ex.be.


How to Sell Gold on eBay -- powered by eHow.com
Lire La Suite... RésuméBlogger

Les cordonniers sont les plus mal chaussés...

Il y a parfois des informations qui en disent bien plus que leurs faits. Ainsi, comme nous l'apprend ce article de USA Today reprenant une dépêche de l'Associated Press, le patron de la Fed s'est fait détrousser par un simple magouilleur. "Le compte bancaire personnel du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, et de son épouse a été piraté, a annoncé jeudi la police de Washington. Le porte-monnaie d'Anna Bernanke, femme du président de la Fed, a été volé au mois d'août dernier dans un café de Washington. Il contenait sa carte de sécurité sociale, un carnet de chèques, et des pièces d'identité. A partir de là, le compte bancaire de Ben et Anna Bernanke a été victime d'un vaste schéma de piratage informatique mis en place par George Reid, le "cerveau" de cette arnaque, qui a reconnu avoir encaissé des chèques provenant du compte des Bernanke". Il y a vraiment des gens qui ne lisent pas l'actualité... Cela nous rappelle ces africains qui avaient piraté le compte de Nicolas Sarkozy.


Le compte bancaire de Sarkozy piraté
envoyé par INFOCOM-Net. - L'actualité du moment en vidéo.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Du jamais vu depuis 44 ans...

L'Angleterre n'en finit plus avec la crise comme nous le confirme ce grand papier publié dans le Telegraph de Londres : "les investissements anglais au plus bas depuis 44 ans", ce qui signifie que le flux monétaire investi pour le futur s'est évanoui avec la récession et que le prix sera payé bien plus tard. En fait, ce sont 10 années perdues qui vont rétrograder l'Angleterre dans le classement des pays les plus industrialisés. Enfin comme on dit... qui vivra verra.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Passage en caisse...

Le Wall Street Journal nous révèle dans un article consternant que l'Islande va devoir indemniser pour six milliards de dollars tous les clients (une majorité d'Anglais et de Hollandais) assez dingues pour mettre leur argent dans une banque virtuelle sur Internet comme Icesave. Celle-ci "promettait de bons taux d'intérêt au point que plus de 400.000 personnes y ont déposé de l'argent". Comme quoi, il suffit de promettre 1% d'intérêt supplémentaire et tout le monde suit. Un peu comme en politique...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Victoire électorale contre le chômage...

Avec un taux de chômage officiel à presque 6% en juillet, le Japon a bien du mal à se dire que la crise est terminée comme nous le confirme cet article de l'AFP. D'autant plus de mal que si on y rajoute les travailleurs à temps partiel et les travailleurs occasionnels, le taux de chômage est proche de 12%. De quoi mal réagir lors des élections de ce week-end. Et ce qui devait arriver arriva, la gauche (plutôt le centre-gauche) est passée avec la victoire de Yukio Hatoyama ! Une première depuis 50 ans comme nous l'apprend cet article du Parisien ! Les Américains vont devoir se brosser en attendant que le Japon achète leurs Bons du Trésor.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Ouvrons les yeux...

Souvenez-vous de cet article sur le vaccin H1N1 disponible un an avant le début de la pandémie (voir par ailleurs). Face à cette information passionnante, un journaliste, Pierre Jovanovic, a voulu en savoir plus. Ainsi, le brevet du vaccin H1N1 a bien été attribué le 28 août 2008 avec effet rétroactif au 28 septembre 2007 selon les "milieux bien informés". Or, on trouve trace d'une demande de brevet sur le même virus déposé le 16 décembre 1997 par les virologistes suivants : Otfried Kistner, Christa Tauer, Noel Barrett et Wolfgang Mundt comme nous le confirme le site www.patentstorm.us. Ceux-ci appartiennent tous au laboratoire Baxter.

Il faut savoir qu'Otfried Kistner est une célébrité chez les virologues. C'est l'un des patrons de Baxter et l'un des conseillers à l'OMS. C'est une "tête" dans ce monde très très clos. Pierre Jovanovic a donc tenté de l'interviewer par téléphone mais il s'est vu accorder une fin de non-recevoir. Sa secrétaire lui a fait savoir qu'on ne pouvait lui parler pour des raisons de sécurité (sic) et que les journalistes devaient s'adresser à la Direction de la Communication de Baxter. Comme quoi, pour parler au papa du vaccin, il faut donc une habilitation Confidentiel Défense. Jovanovic a donc laissé ses coordonnées afin qu'on puisse le rappeler. N'ayant pas de nouvelles, il a téléphoné en France où il a eu l'assistante du président de Baxter France qui lui a expliqué, un peu gênée, que : "la France n'a plus d'attaché de presse depuis plusieurs mois". Imaginons un peu qu'avec tout le battage médiatique concernant ce vaccin, le laboratoire Baxter économise un salaire d'attaché de presse. Vraiment incroyable. Bref, elle lui a donné le nom du Directeur de la Communication en Belgique, qui gère aussi la France : Vincent Vanvinsberghe. Qui bien entendu ne l'a jamais rappelé. N'ayant toujours aucune nouvelle, il a alors laissé un second message, cette fois sur le répondeur de Herr Kistner et il lui a envoyé aussi un mail. N'abandonnant pas, il a alors tenté sa chance vendredi soir, après 18 heures, quand l'assistante n'est plus là. Bien lui en a pris, Mr vaccin a décroché lui-même. Il lui a gentiment demandé s'il pouvait répondre à ses questions sur la date du dépôt de son brevet. Mais là, achtung, il lui a expliqué qu'il avait l'interdiction de parler aux journalistes et il lui a raccroché au nez en s'excusant. Auf Wiederzehen !

Question au président de Baxter-France : à quoi sert Vincent Vanvinsberghe ?Manifestement à rien. Il est payé pour ne pas répondre aux journalistes, ce qui, pour un attaché de presse censé faire de la relation publique, est un contre-emploi. Il pourrait aussi bien rester chez lui. On comprend aussi pourquoi ce poste n'existe pas en France. Mais quelque chose ne colle pas : pourquoi cette opacité chez Baxter ? Pourquoi refuser les questions les plus simples ?

Dans tous les cas, le mystère de la date du brevet s'épaissit. En effet, pour déposer un brevet de vaccin, même si le H1N1 est une sous-famille datant du siècle dernier, cela veut dire que Baxter a dépensé des millions en recherche et développement sur cette version, qui a bien sûr évolué depuis. C'est JUSTEMENT sa force comme nous le confirme cet article du Monde : "Le virus 2009 A(H1N1) est totalement différent. Il est nouveau, et quasiment personne n'est immunisé contre lui. Il se répand très facilement, mais ne provoque pas de maladie sévère chez la plupart des gens. Ces éléments ne cadrent pas avec les plans préparés, et imposent de les adapter. Rien d'étonnant, donc, à ce que des gens se demandent pourquoi la pandémie actuelle ne correspond pas à ce à quoi ils s'attendaient, et trouvent que l'on en fait beaucoup". Donc BIEN AVANT la date d'obtention, c'est-à-dire 1 ou 2 ans, ce qui nous donne 1995. Donc le mieux est de réitérer la demande de Pierre Jovanovic auprès de Baxter France. Quand on veut vacciner la population avec un vaccin Baxter, ce laboratoire doit à la population un minimum de transparence et d'explications.

Rappelons qu'en 1976, il y a eu plus de morts par le vaccin que par le virus de la grippe porcine de l'époque. Sans oublier que les laboratoires veulent, en plus, l'immunité juridique... Ils ont peur des procès à venir ? Quoiqu'il en soit, le quotidien Le Monde s'étonne de la vitesse de propagation du virus H1N1, soit six fois plus rapidement que tous les autres de la même famille.



Grippe porcine de 1976 CBS (1979)
envoyé par Weasreopen. - L'info internationale vidéo.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Motherfucker...

L'ambassade américaine à Londres a fait un bras d'honneur aux trésoriers de la Reine. En effet, Washington refuse de payer 50 millions de livres sterling de TVA aux Anglais sur la construction de leur nouvelle ambassade à Londres qui a coûté la bagatelle de 275 millions de livres sterling. La presse anglaise est scandalisée à l'image de ce papier du Daily Mail. Les Américains seraient-ils fauchés ?
Lire La Suite... RésuméBlogger

Préoccupation de riche...

La crise engendre décidément des comportements pour le moins étranges notamment de la part des gens fortunés. Plutôt que d'investir dans de l'or ou dans l'art, certains décident de placer leur économies dans leur propre personne. Ce fut le cas notamment pour cette femme qui a subi 25 opérations chirurgicales pour ressembler à sa poupée Barbie ou pour ce million d'Américaines et de Brésiliennes qui se sont refait le visage pour ressembler à leur actrice favorite. Désormais, il y a encore mieux : voici la reine Nefertiti, ou du moins une femme qui a subi toutes les opérations pour ressembler à la fameuse statue de la reine exposée au musée de Berlin. Ainsi, le quotidien Daily Mail nous apprend dans cet article qu'il lui a fallu 51 interventions chirurgicales pour y arriver. Le résultat est curieux, mais au moins, c'est quand même plus intelligent que de ressembler à un jouet. Ayant découvert qu'elle a été Nefertiti dans une vie passée, elle a mis 20 ans pour y arriver à coups de scies et de raboteuses. Incroyable civilisation définitivement tournée vers l'image et l'argent.

Lire La Suite... RésuméBlogger

jeudi 27 août 2009

Souvenir...

Max Keiser est toujours aussi génial. Ses prévisions sont toujours d'une grande justesse. Ainsi, cette vidéo ci-dessous enregistrée à l'époque du plan Paulson laisse apparaître un Max Keiser offensif et toujours aussi hilarant. Il nous dit tout simplement trois choses : le dollar ne vaut plus rien, nous sommes dans un Weimar planétaire et le prix de l'or va exploser...Avec ce semestre de recul, on peut vraiment dire qu'il a raison.


Max Keiser: le Dollar va s'éffondrer ! VOSTFR
envoyé par MoiJeLaBaiseraiBien. - L'info video en direct.
Lire La Suite... RésuméBlogger

C'est la reprise pour 30.000 postiers...

Durement touchée par la crise, la poste américaine n'en finit plus de prendre des mesures pour compenser la raréfaction du courrier. Ainsi, l'US Postal va encourager le départ de 30.000 postiers et de ce fait alléger ses comptes de 6 milliards de dollars comme nous l'apprend cet dépêche de l'agence de presse Reuters. Vive la pré-retraite, vive le départ volontaire, vive les 30.000 personnes dehors avec une enveloppe.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Vive la reprise chez Fujitsu...

Oyez, oyez, bonnes gens. C'est la reprise, et la crise est finie. Vos seigneurs féodaux, les grands médias, vous le disent, et vous devez les croire, car qui êtes vous pour remettre en doute ce que vous disent TF1 et RTL ? La reprise est telle que la multinationale japonaise Fujitsu a décidé de virer 1.200 salariés non pas dans le monde, mais juste dans ses bureaux en Angleterre ! Leurs prévisionnistes financiers ont pris les devants et c'est tombé hier soir comme nous l'enseigne cet article de la BBC. C'est la consternation chez les employés, enfin pour ceux qui le savent car la plupart ne l'apprenderont qu'aujourd'hui.

Lire La Suite... RésuméBlogger

La Lloyds vire 200 assureurs...

Félicitons nous : la reprise est là. Enfin presque là si on regarde la Lloyds. Après avoir licencié des banquiers, c'est au tour des assureurs. Ainsi, la branche Insurance de la banque anglaise a décidé de virer 200 de ses employés comme nous le confirme cet article du Telegraph. Cela porte à 7.500 personnes le nombre de licenciements opérés par cette banque...
Lire La Suite... RésuméBlogger

C'est le moment d'acheter une X-Box 360...

Vous connaissez certainement la loi économique bien connue de l'offre et de la demande. Les gens de Microsoft souhaitent l'appliquer à la lettre. Ainsi, la console de jeux X-Box 360 se vend tellement bien en ce moment que la direction a décidé de baisser son prix de vente. Après Sony (voir par ailleurs), c'est donc Microsoft qui baisse de 100 dollars la console X-Box comme nous l'apprend cet article de CNBC.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Sortie de crise version australienne...

La reprise est si vive que la compagnie aérienne Quantas Airlines va licencier 123 stewards et hôtesses comme nous le confirme cet article du Sidney Morning Herald. Il doit y avoir trop de passagers en ce moment et la direction souhaite ne pas fatiguer ses salariés.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Effondrement des profits chez Air New Zealand...

La reprise se confirme tellement dans les compagnies aériennes que Air New Zealand constate une baisse de 90% de sa marge comme nous en informe cet article de Bloomberg. Il fait d'ailleurs si chaud dans l'hémisphère sud que les salaires ont été gelés et que le personnel (hôtesses, stewards, pilotes et techniciens) est licencié ou mis au chômage technique.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Aer Lingus triple ses pertes...

PNC à vos postes. Vérifiez la porte opposée. Vous pouvez sauter car au vue des résultats de votre compagnie, l'avenir s'annonce bien sombre. Ainsi, l'agence de presse Reuters nous apprend que la compagnie irlandaise Aer Lingus vient d'enregistrer une hausse de 242% de ses pertes, qui s'élèvent à la modique somme de 74 millions d'euros. La raison : une baisse de 12,2% du chiffre d'affaires, donc du nombre de passagers...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Explosion imminente...

Vous connaissez certainement Jack Bauer, le héros de la série télévisée "24 heures". Dans toutes les saisons, celui-ci se bat contre des terroristes sévissant aux USA tout en essayant de découvrir l'endroit dans lequel des bombes menacent d'exploser. Heureusement, il parvient toujours à les désamorcer. La fiction se termine bien mais la réalité est nettement plus cruelle. Superobama, le sauveur du monde, a une bombe installée dans son bureau, et elle porte un nom : immobilier commercial. Elle va exploser et emporter avec elle ce que la bombe des subprimes n'a pas touché : les bureaux, les entrepôts et les boutiques. Encore plus amusant, il s'agit d'une bombe sale comme nous le confirme cet article du site internet d'Atlanta ajc.com : "la bombe sale n'a pas encore explosé en partie à cause de tout l'argent que la Fed a distribué aux banques, plutôt que de les obliger à revoir leurs mauvais prêts. Les banques ont la moitié des 1.800 milliards de prêts immobiliers, selon la Fed. Le taux des remboursements en retard est arrivé à 7%". De leur côté, les professionnels de Jones Lang Lasalle à Atlanta ont constaté que deux millions de m² de bureaux vont arriver sur le marché l'année prochaine et seule une toute petite surface a été louée, ce qui fait dire à Lanie Rea : "That would make 2008 and this year seem like basic training for what's about to unfold over the next tortuous two to three-year period". En d'autres termes : 2009 n'est qu'un hors d'oeuvre par rapport à ce qui va se passer dans les deux-trois prochaines années.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Dites 300...

Encore une bien sombre prévision de Meredith Whitney. Celle qui est considérée comme la meilleure analyste de Wall Street a fait une déclaration sans appel reprise dans un article de Bloomberg : "There will be over 300 bank closures. The small-business owner on Main Street continues to see liquidity come away". 300 banques supplémentaires en faillite ? Il n'y a que des chômeurs qui s'ajoutent et aucune création d'emploi. Cela confirme décidément toutes les analyses vues sur ce blog.

Lire La Suite... RésuméBlogger

On dit merci qui...?

Les Anglais ont un énorme avantage sur les Français en matière de retraite. Aucune polémique sur le recul de l'âge ou du nombre de trimestres cotisés de l'autre côté du Channel. Selon cet article sans appel du Daily Mail, les fonds de pensions comptent tellement leurs sous que la conclusion est définitive : "2 millions d'Anglais devront repousser leur retraite de 2 à 3 ans". Et on dit merci à qui ? Wall Street bien sûr.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Un vaccin à fort soupçon...

On vit décidément des temps formidables. Avant, on mettait au point les vaccins après l'apparition d'une maladie ou d'un virus. Maintenant, le progrès est tel (!) que les vaccins sont prêts avant l'apparition même du virus. C'est la cas pour la grippe dite porcine, ou virus H1N1, dont le vaccin a été breveté aux USA par Otfried Kistner, pour la firme autrichienne Baxter en août 2008, avec une validation rétroactive pour août 2007. Août 2008, c'est environ six mois avant que la grippe porcine n'ait fait ses premières victimes au Mexique ! C'est donc bien un vaccin en avance sur son temps.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Baisse de la production...

La reprise est telle pour les ménages que Toyota a annoncé une diminution de sa production comme en témoigne cet article du London Evening Standard. Ainsi, le géant de l'automobile nippon va baisser encore ses capacités de 580.000 voitures pour colmater les pertes financières massives.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Angela joue la banquière...

Comme vous le savez, les banques ne prêtent plus d'argent (c'est ce qu'on appelle le credit crunch). En Allemagne comme partout. Aussi, Angela Merkel a pris le dossier à bras le corps comme le révèle Ambrose Evans-Pritchard dans son article paru dans le Telegraph. Il révèle que le gouvernement va prêter de l'argent directement aux entreprises en ne passant plus par le secteur bancaire ! Un peu comme ont été obligé de faire aussi bien Airbus que Boeing, qui ont dû intervenir personnellement auprès des banques de leurs petits et moyens fournisseurs qui n'ont plus de facilités de caisse. Or, quand le fournisseur ne fournit plus, c'est toute la chaîne de fabrication qui s'arrête. Embêtant, n'est-ce pas ? Au moins, le message est clair. Les banques allemandes ont fermé tous les robinets ! Du coup, c'est le Ministre des Finances qui se transforme en banquier. On dirait qu'il est temps de nationaliser les banques.

Lire La Suite... RésuméBlogger

Sortie de crise pas si claire...

La reprise est là pour certains mais pas pour Ambrose Evans-Pritchard. Dans son papier publié dans le Telegraph, il nous rappelle que : "les exportations japonaises vers les USA ont baissé de 39,5% en juillet 2009 et celles vers la Chine de 26,5%" et : "que le Baltic Dry qui mesure les échanges maritimes s'effondre depuis 11 semaines, passant de 4.290 à 2.778 points". Comme on peut le constater, il y a mieux comme sortie de crise. De plus, il se demande si cette fois ce ne sont pas les banques chinoises qui enlèvent le tapis sous les pieds du commerce international... En d'autres termes, il nous suggère de mettre un casque et de se préparer à un futur effondrement, reprenant à son compte les prévisions de Nouriel Roubini. Il conclut par cette phrase particulièrement sibylline : "I am absolutely convinced that those who think we can return to the status quo ante of the credit bubble, as if nothing has happened, are delusional".
Lire La Suite... RésuméBlogger

Rasage garanti...

"Je veux être le Président du pouvoir d'achat" disait Sarkozy pendant la campagne électorale. Vaste promesse devenue illusoire avec la tempête financière débutée en 2008. Cependant, notre "Astérix" national a demandé un rapport à Jean-Philippe Cotis, directeur de l'INSEE sur les inégalités. Bizarrement, les médias n'en ont guère parlé. Heureusement que le site Slate.fr sous la plume de Jacques Attali nous en dévoile ses principales conclusions. Elles sont accablantes. Voici ce que dit en substance le rapport, cité par Attali : "Enfin, le salaire du salarié médian, c'est-à-dire celui de la classe moyenne, a stagné, écrasé par les charges. Et c'est en réalité plus grave encore car les hausses des cotisations sociales et patronales sont incluses dans le décompte des hausses de la masse salariale, alors que l'augmentation du nombre de salariés dans les entreprises entraine en réalité une diminution du revenu par tête". Voilà une phrase qui dit tout ou presque, complétée par celles-ci : "D'une part, les revenus distribués du capital ont augmenté massivement : la part versée des dividendes aux détenteurs du capital a plus que doublé depuis une quinzaine d'années. De 7% en 1993, elle est passée à 16% de l'excédent brut d'exploitation en 2007. En moyenne, 57% des bénéfices des 41% d'entreprises qui versent des dividendes reviennent à l'investissement, 36% sont reversés aux actionnaires et seulement 7% reviennent aux salariés par le truchement d'intéressement, de participation ou d'abondement". D'autre part, les inégalités entre les salariés se sont aggravées : si depuis vingt ans la part des rémunérations salariales dans la valeur ajoutée est restée stable, (autour de deux tiers), l'inégalité entre les salariés s'est fortement accrue. Le salaire brut des 130.000 personnes les mieux payés, soit 1% des salariés, est passé en dix ans de 5,5% à 6,5% de la masse salariale dépassant 120.000€, Les 0,1% de salariés les mieux rémunérés, soit 13.000 personnes, atteignent 297.000€ par an". Comme quoi, ce sont les classes moyennes qui ont été rasées par tous les gouvernements qu'ils soient de gauche ou de droite. A partir des années 1990, il a y eu, comme on dit, un changement global au seul profit du capital. Conclusion non dite : la crise de Wall Street a montré l'échec du système démocratique non régulé. Ce qui est clair, c'est que maintenant "tout est possible", y compris des révolutions dans les pays les plus durement touchés...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Les vannes coulent toujours...

C'est la reprise et pourtant pendant ce temps là, les financiers vont toucher 21 milliards de dollars d'argent frais et gratuit de la part de la Fed comme nous en informe cet article de Business Insider. Décidément, il est vraiment difficile de survivre avec des actifs toxiques plein les comptes.
Lire La Suite... RésuméBlogger

dimanche 23 août 2009

Encore quatre banques au tapis...

Cela fait, à ce jour, 81 banques mises en faillite en 2009 ! Et Ben Bernanke continue de mentir aux gens en déclarant vendredi avant la fermeture de Wall Street (!) que "l'économie est sur la bonne voie du rétablissement". N'importe quoi vraiment. C'est prendre le monde entier pour des abrutis. Ainsi, la Garany Bank d'Austin dans le Texas a mis la clé du coffre sous la porte, avec une perte colossale de plus de 1,5 milliard de dollars due aux subprimes. De quoi enfoncer encore un peu plus la FDIC déjà en banqueroute. A celle-ci s'ajoute la E-Bank d'Atlanta, la First Coweta de Newnan en Georgie, et la CapitalSouth Bank of Birmingham en Alabama. Les têtes tombent les unes après les autres, mais puisque Bernanke nous dit que tout va bien.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Même le Dow Jones est à vendre...

Encore une information économique reprise par tous les médias. Comme nous le confirme cet article de Bloomberg, News Corp qui possède le Wall Street Journal a décidé de vendre le "Dow Jones Industrial Average", vous savez cet index boursier que le monde entier regarde. C'est évident, il y a quelque chose qui se prépare pour que ce grand groupe de presse décide de vendre le Dow Jones !

Lire La Suite... RésuméBlogger

Carnage d'agences bancaires à venir...

Le nombre de faillites bancaires ne cesse d'augmenter avec la crise. Rien d'étonnant me direz-vous si ce n'est que ce n'est qu'une relation de cause à effets. Comme nous informe cet article du Daily Reporter, le nombre d'agences bancaires s'est démultiplié de façon exponentielle au cours de ces cinq dernières années. Ainsi, "voici 25 ans, il n'y avait pas de banques dans ces quartiers". L'article explique que les "banquiers américains ont ouvert 10.000 agences de plus (!!) au cours du boom de l'immobilier des 5 dernières années". Rendez-vous compte ? 10.000 agences de plus en 5 ans ! De la folie pure et simple alors que le marché n'augmentait pas dans les mêmes proportions. Merci à l'argent facile gagné grâce aux subprimes, aux CDS et autres Alt-A. Mais le meilleur, c'est que ces banquiers ont été à ce point idiots qu'ils se sont tous installés dans les même endroits, oubliant les quartiers défavorisés où les gens devaient parfois faire une demie-heure de voiture pour effectuer une opération bancaire comme déposer un chèque. Bref, la déconfiture va s'accélèrer. Et même s'accélérer si l'on s'en tient à cet autre article paru sur le site Globaleconomicanalysis. Ce dernier annonce que : "le barrage des saisies immobilières va cèder". L'image est très forte et résume à elle seule les 15,2 millions de ménages qui ont emprunté et qui ont aujourd'hui "la tête sous l'eau", et les 2,5 millions supplémentaires qui s'en approchent dangereusement chaque jour. Le total de l'argent non remboursé approche les 3.400 milliards de dollars. Un cauchemar pour les banques !
Lire La Suite... RésuméBlogger

Mieux vaut un enterrement qu'un placement boursier...

La crise a révolutionné les mentalités. Désormais, le seul placement sûr est celui de son propre enterrement tel que nous l'enseigne cet article funèbre du Telegraph. Le nombre de prévoyants souhaitant financer leur obsèques par prélèvement mensuel est en augmentation de 28% parce qu'ils n'ont plus confiance dans les placements financiers classiques ! Totalement dingue !!! Et l'article rajoute que : "même la mort a été touchée par l'inflation puisque le coût est passé de 1965 livres sterling en 2004 à 2573 livres aujourd'hui!". Et sa conclusion est : "this kind of financial discipline and pre-planning can only be good news for the Brits". Vous imaginez les tombes que les gens qui ont placé chez Madoff auraient pu se construire ? Des vrais mausolées à la Lénine ou de réels tombeaux genre Napoléon ! Certains auraient même pu s'acheter des cimetières entiers avec des jardins à la française, des fontaines, des statues, et bien sûr une visite guidée multimédia remémorant sa vie et son oeuvre...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Les fonds de retraite ont fondu...

Comme la neige fond au soleil, l'argent fond sous la crise notamment le cash des fonds de pension. Ainsi, la presse américaine note que les fonds de pension ont récupéré moins de la moitié des 54 milliards de dollars qu'ils avaient investis dans les fonds d'investissements privés depuis 2000 comme le souligne effrayé cet article de Bloomberg. "All told, they haven't seen a paper profit in 7 years. That means less money for the plans' retirees", soit autant d'argent en moins pour les retraités. Guère encourageant. Quant aux Anglais, le Times rapporte dans un article du même acabit que : "un million de gens seront privés de leurs avantages retraite au cours des 3 prochaines années", c'est-à-dire que les patrons ne cotiseront plus la retraite complémentaire... Le quotidien britannique relate que même IBM et la Barclays Bank vont passer à des cotisations moins chères.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Prochaine tourmente : l'immobilier commercial...

Vous avez aimé la crise des subprimes ? Vous allez adoré celle qui va toucher les CMBS (Commercial Mortgage Backed Securities). Le Financial Times nous révèle que la situation des remboursements non seulement s'aggrave, mais que nous sommes encore très loin du pire à en juger un rapport de Fitch Ratings. Les retards de paiements des CMBS "est passé à 3.04%, le plus haut niveau depuis que cette agence a commencé cet index des prêts en 2001, et ceux qui sont dans cet index représentent les trois quarts du marché, soit 480 milliards". Aujourd'hui, il y a une augmentation de plus de deux milliards de dollars par mois de prêts non remboursés.
Lire La Suite... RésuméBlogger

Le soleil danse...comme à Fatima...

Nombreux sont ceux d'entre-vous à vous être interrogés sur cette photo satellite du 16 août 2009. Elle est fantastique car elle défie l'imagination. Le cercle au centre représente le soleil, masqué pour ne laisser apparaître que ses éjections coronales. En revanche la comète (?), aussi grande que lui, en a fait le tour et c'est tout juste si elle ne l'a pas percuté. Pourtant, la communauté scientifique n'a pas semblé s'en émouvoir et s'est drapée dans un assourdissant silence. On comprend mieux pourquoi ce type d'information est classé Confidentiel Défense interdit au public depuis un mois par les Américains. C'est un miracle en soi que cette photo soit passée, mais il est vrai qu'il est impossible de contrôler tout ce que les satellites envoient en temps réel.

Rappelons que durant ce même mois d'août, à Medjugorge, qu'on soit croyant ou non, le soleil a dansé dans le ciel, comme à Fatima, et que cela a été vu par des milliers de témoins, 15 jours avant la date de cette photo. Cela a été rapporté immédiatement ici sur le site officiel. Le témoignage d'un Américain est particulièrement révélateur : "je suis venu à Medjugorge plus de 40 fois, et je n'avais jamais vu un miracle de ce genre. (...) Le soleil s'est mis à tournoyer dans le ciel, très très vite, et le gens pouvaient le regarder de face sans lunettes et sans être éblouis. Il y avait des vagues de chaleur circulaires comme quand on jette une pierre dans l'eau, et ces rayons circulaires changeaient de couleur, passant du bleu au gris. Je l'ai observé pendant une minute, et certains l'ont vu encore plus longtemps. Après ça, j'ai regardé la grande croix sur la montagne et autour il y avait comme des nuages montant vers le ciel, verts, jaunes, comme des colonnes, c'est à ce moment que certaines personnes se sont mises à pleurer, et d'autres à prier". C'est exactement ce qui s'est passé à Fatima en 1917. Et cela se passe aussi aujourd'hui dans notre monde moderne.

Au Brésil, où il y a également une apparition de la Vierge depuis 22 ans, et qui attire des millions de fidèles (à Anguera dans la province de Bahia), la Vierge dicte des message à Pedro Régis. Mais depuis le mois de juin, les messages sont devenus très sombres, au point que cela en est alarmant : "la mort passera par le nord de la France et mes pauvres enfants porteront la lourde croix. Grande sera la destruction". Ou encore : "le feu tombera sur l'humanité. Le choc de deux géants dans l'espace apportera des souffrances aux humains". Celui-ci : "le trône de Pierre sera ébranlé. Un successeur de Pierre verra la destruction de sa maison et les hommes de foi se lamenteront" .

Pour revenir à la photo de la NASA, elle est vraiment incroyable, car on voit bien le trajet autour du soleil. Et à ce jour, aucune explication concernant cette masse colossale. Cela rappelle bien sûr la vision de la Vierge de Garabandal donnée à une petite fille qui l'a décrite comme "deux étoiles se percutant".

Vous comprenez maintenant pourquoi le Vatican a fait construire un observatoire dans l'Arizona ?

En tout état de cause, si le soleil vous intéresse, vous pouvez le consulter sur le site internet de la NASA ou sur le site internet Greatdreams.com...


Lire La Suite... RésuméBlogger

Désinformation de grande ampleur sur l'or...

Incroyable opération de désinformation organisée par le World Gold Council et le GFMS quant au prix de l'or et reprise par la plupart de la presse comme nous le montre cet article de Bloomberg. Selon eux, la consommation mondiale de l'or a baissé de 8,6%, soit 719 tonnes, le plus bas depuis 2003. De la désinformation pure et dure pour ceux qui suivent régulièrement ce blog. En effet, on ne compte plus les articles de journaux rapportant que la demande des gens pour l'or en pièces ou en lingots dépasse très largement l'offre. C'est vrai que les bijoutiers en ont moins acheté (-22%), comme l'informatique (-26%), soit au total -67,7 tonnes. Mais en réalité, les ventes d'or sont en hausse d'après l'analyste Adrian Douglas, membre du Gata. En fait, ce que ce communiqué repris dans le monde entier ne dit pas, explique-t-il, c'est que "les banques centrales ont acheté 14 tonnes de plus qu'elles n'en ont vendu" comme évoqué dans son article publié sur le Gata. Et Douglas note qu'en réalité l'achat d'or, malgré la faible demande bijoux-informatique, est en hausse de 2%, et que la production mondiale est en hausse de 6%. Les Chinois en achètent en ce moment même, sans qu'on puisse le voir sur les cours. Aujourd'hui, l'or est le seul refuge.
Lire La Suite... RésuméBlogger