dimanche 31 juillet 2011

Beurk...

On ne peut plus faire confiance à personne ! Même à son épicier de quartier. Vous connaissez certainement l'enseigne de grande distribution Spar ? Cette multinationale hollandaise développe des magasins à surface réduite partout dans le monde comme le note Wikipedia. En France, c'est la logistique des supermarchés Casino qui s'occupent d'approvisionner ces points de vente. Parions que ces derniers ne seront pas heureux de lire la mésaventure arrivée aux clients du magasin Spar de Sète. C'est un article publié dans le Midi Libre qui révèle cette escroquerie. Suite à une descente des autorités sanitaires, celles-ci ont découvert plus de 300 kilos de produits avariés. En pleine période estivale. "Des dizaines et des dizaines de morceaux de viande et des plats préparés sans aucune étiquette, ni traçabilité, dégageant des odeurs pestilentielles et des colorations anormales, aux dates limites de consommation parfois dépassées de plusieurs semaines voire de plusieurs mois... Des tomates et poivrons baignant dans un jus verdâtre étaient farcis avec de la viande avariée qui était également recyclée en chair à saucisse ! Des choux-fleurs et des oignons moisis étaient retaillés et brossés avant d'être remis en vente...". Pour couronner le tout, quatre salariés étaient employés au noir... Bref, c'est la crise ! Imaginez ce qu'une épicerie est capable de faire pour ne pas faire chuter ses profits... Alors pensez donc dans une multinationale... Pour notre part nous allons boycotter cette enseigne. Et ce n'est pas les campagnes de publicité (qui soi-dit en passant révèlent bien les comportements de la marque) qui nous fera changer d'avis. Contrairement à leur slogan, "Spar n'est plus à mon goût"...


Pub Spar par princeofmisti
Lire La Suite... RésuméBlogger

Danger imminent...

Que d'eau, que d'eau... On a déjà parlé des nouvelles inondations présentes au Japon et plus particulièrement dans la région de Fukushima. Le tableau ne serait pas complet sans écrire sur une autre centrale toute aussi inquiétante : celle située aux Etats-Unis à Fort Calhoun. On la savait inondée depuis des semaines (voir par ailleurs) et les dernières nouvelles provenant de la région n'ont pas de quoi rassurer les habitants de la région. On y annonce un risque imminent de rupture du barrage situé en amont de la centrale à Marshall County comme nous le révèle cet article publié par le site local de la chaîne ABC. De quoi mettre en relief le nouveau film que la blogosphère attend : The signs...



The Signs [Bande Annonce Officielle] par Bobby-Gold
Lire La Suite... RésuméBlogger

La révolution des billets...

Si vous aussi vous en avez assez de ce système qui nous opprime tous les jours un peu plus, venez rejoindre le camp des indignés. Souvenez-vous : ces milliers de manifestants qui campaient il y a quelques semaines encore sur toutes les places du monde. Aujourd'hui, il n'est plus question d'affrontements avec la police mais d'une révolution citoyenne tout ce qu'il y a de plus légale. Comme le révèle la page Facebook relative à ce mouvement, l'idée est que désormais les indignés expriment leur ressentiment sur les billets de banque. "Si il est subversif d'écrire sur les billets de banques, alors c'est un acte révolutionnaire. L'argent passe dans toutes les mains, dans celle du riche et dans celle du pauvre, indépendamment des couleurs de peau, des croyances, des idées, des sentiments, des peurs et des espoirs. L'argent est le parfait moyen de communication pour dénoncer le désespoir de notre société. L'argent est notre loup, notre chaîne, notre prison, notre maître, notre triste illusion de liberté. Bref, notre ennemi commun". Le but est non seulement de faire connaître le mouvement mais aussi d'inonder le système de ce type de billets manuscrits afin que les banques les détruisent au fur et à mesure de leur retour vers elles. Histoire d'assécher les circuits économiques. Quant à ceux qui pensent que cette façon de faire n'est pas très légale, détrompez-vous. Les commerçants sont obligés d'accepter vos billets en tant que moyen de paiement comme le rappelle la législation européenne. "Lorsque les billets sont faiblement endommagés ou mutilés, par exemple lorsqu'ils comportent des annotations ou des chiffres, ils ne sont pas considérés comme des billets endommagés ou mutilés intentionnellement". Un révolution résumée en trois mots : pacifique, simple et efficace... Comme le disait Martin Luther King, "la non-violence est une arme puissante et juste qui tranche sans blesser et ennoblit l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit"... Tenons-nous le pour dit...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Petits arrangements entre amis...

Décidément, ils nous font bien rigoler tous ces "charlots de la politique" à l'aube des élections présidentielles de 2012. Ces gens qui disent s'affronter alors qu'ils sont les meilleurs amis du monde. Ces personnes qui viennent nous promettre monts et merveilles lors de la campagne pour mieux nous tondre une fois l'élection passée. Tous ces gugusses qui continuent à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Désormais les Français que nous sommes sont en mode vigilance renforcée. Et les moindres écarts sont directement dénoncés. En cette fin de semaine, nous mettons à l'honneur les deux meilleurs bonimenteurs du moment : Nicolas Hulot et Jean-Louis Borloo... Une mention spéciale pour le fair play adressée au premier et un big up pour le courage transmis au second... Hulot ne disait-il pas au début de ce mois : "je ne ferai rien qui contrarie les écologistes, je ne rejoindrai pas un autre candidat et je ne me présenterai pas seul. J'ai une parole et je m'y tiens" comme se souvient ce papier publié par le Nouvel Obs. Un mois plus tard et après s'être fait laminé lors des primaires du parti Europe Ecologie Les Verts (EELV), cet "écolo télévisuel à la sauce TF1" claque la porte comme le rapporte cet article publié par l'Humanité. Voilà qui en dit long sur le sens de la parole de Monsieur Hulot. D'autant qu'à en croire le journaliste, il est en passe de se rapprocher de notre second lauréat : Jean-Louis Borloo... et ses amis du Front National. C'est l'hebdomadaire l'Express qui vient de lancer ce pavé dans la mare. Borloo aurait bien fricoté avec le FN comme le laisse entendre l'interview ci dessus parue dans l'hebdomadaire très droitiste Minute en 1993. Autant dire qu'une telle révélation peut faire l'effet d'une bombe chez tous les soutiens centristes de l'ancien ministre de l'Environnement. "Personnellement, j'ai des rapports corrects avec les gens du FN de ma région et je ne serai pas contre une alliance. Mais si il devait y avoir des alliances, il faudrait que toute la droite suive. Celui qui prendrait cette initiative tout seul se ferait descendre politiquement". Vingt ans plus tard, il proteste avec véhémence contre cette entrevue totalement bidon. Ne vient-il pas de déclarer au quotidien Libération, "sur la tête de mes enfants, de ce que j'ai de plus cher, j'ai découvert ce truc il y a deux mois quand le journal Valeurs Actuelles l'a évoqué". Ben voyons il y a dix ans Monsieur Borloo savait bien de quoi il en retournait... Menteur, amnésique et facho ! Quelle image pour un futur candidat. Bref, si vous aussi vous en avez marre que l'on vous prenne pour un gogo, venez nous rejoindre à l'UPR, l'alliance des citoyens français qui se développe au dessus des partis politiques existants comme le rappelle François Asselineau sur sa page Facebook. Tous ensemble nous ferons tomber cette oligarchie qui nous étreint tous les jours plus violemment afin de nous faire taire... Sans succès...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Maudits qu'ils sont...

On ne peut pas dire que les Japonais soient très vernis en ce moment. Après avoir subi le plus gros tremblement de terre jamais enregistré, un tsunami gigantesque, la catastrophe nucléaire de Fukushima, voilà qu'ils ont les pieds (et plus encore...) dans l'eau. C'est un article publié dans le quotidien le Monde qui nous informe de cette nouvelle calamité au "pays du Soleil levant". "Selon la télévision publique NHK, 296.000 personnes des préfectures de Niigata et de Fukushima ont été invitées à quitter la région à la suite d'une alerte météorologique annonçant de fortes pluies ainsi que des inondations et des coulées de boue". Pas de quoi rassurer les autorités qui ont déjà des dizaines de milliers de sans-abris sur les bras suite à l'explosion nucléaire de Fukushima. De plus, autant préciser que tout cela n'est pas très réjouissant quant à la radioactivité constatée sur l'île. On imagine facilement que les eaux boueuses proches de la centrale sont fortement contaminées. Les inondations et les pluies diluviennes vont les disséminer un peu partout à travers le pays... L'Asie et les catastrophes naturelles, l'Afrique et la famine, l'Europe et l'Amérique face à la crise économique, à n'en pas douter le monde va bien en ce moment. Notre blog aussi...




One dead in Japan flood par reuters
Lire La Suite... RésuméBlogger

Une nouvelle tirelire...

Voilà le type d'informations qui va certainement faire le "plaisir" des automobilistes, coincés qu'ils sont dans les bouchons liés au grand chassé-croisé des vacances. Eux qui râlent sans cesse sur le prix des péages autoroutiers ne sont pas au bout de leur peine. Pourquoi ? Parce que l'on s'achemine tout doucement vers une "privatisation" des routes nationales. C'est un papier publié par le site de Libération qui nous informe que les nationales devraient représenter le prochain pactole. "Au prétexte de la sécurité et de l'aménagement du territoire, de plus en plus d'axes régionaux jusque là gratuits pourraient être mis en concession". En résumé, l'Etat n'a plus un rond pour entretenir ou investir dans le réseau de routes nationales. Du coup, il envisage de concéder ce bien public à des multinationales déjà présentes sur les autoroutes (Vinci, Eiffage et consorts) afin que celles-ci réalisent les investissements à sa place. Le tout avec la bénédiction des élus qui y voient une façon de désenclaver leur territoire. Ainsi, le 24 juin dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre des Transports a donné son accord pour mettre en concession la Route Centre-Europe-Atlantique (ou RCEA, la route nationale reliant l'Atlantique à Genève) afin d'accélérer sa mise à 2x2 voies. La contrepartie : six barrières de péage sur les parties concernées... Un toast à tous les Français de notre génération que l'on pourra traiter comme étant les plus gros couillons de l'Histoire. Payer pour construire des routes et repayer pour les utiliser. Pour notre part, on n'a pas de voitures et on s'en félicite un peu plus tous les jours...

Lire La Suite... RésuméBlogger

samedi 30 juillet 2011

Nom de Zeus...

Incroyable histoire que celle qui est arrivée à cette jeune Britannique. Une histoire qui nous rappelle furieusement le film "Retour vers le futur". Son nom ? Naomi Jacobs. Toute la presse anglaise et même au-delà s'est intéressée à cette histoire pour le moins insolite. Figurez vous que cette jeune femme de 32 ans s'est réveillée en 2008 frappée d'une amnésie globale transitoire comme le stipule cet article publié par The Sun ou celui-ci publié par le très sérieux Telegraph de Londres. En d'autres termes, elle s'est réveillée dans la peau d'une adolescente de 15 ans. Plus exactement dans sa peau comme si elle était âgée de 15 ans. Et c'est le site belge 7 sur 7 qui nous révèle ce qu'elle a enduré. "Je pensais m'être endormie comme l'est une ado de 15 ans, audacieuse, pleine d'avenir et provocante, et me suis réveillée dans la peau d'une mère célibataire de 32 ans vivant dans un logement social. La dernière chose dont je me souvenais, c'était que je m'étais endormie en pensant à un garçon de ma classe. A mon réveil, un jeune garçon est apparu et m'a appelé maman. J'ai hurlé. J'ignorais qui il était : nous avions plus ou moins le même âge. Je ne me souvenais pas de lui avoir donné naissance. J'ai commencé à sangloter de manière incontrôlable. Dire que j'étais pétrifiée est un euphémisme. Je réclamais ma maman. Je ne pouvais pas avoir atterri en une nuit dans un siècle différent". Pour Naomi, entre ses 15 ans et ses 32 ans, c'est le trou noir. Pour elle, nous sommes toujours en 1992 et John Major est toujours le Premier ministre britannique. Cela fait aujourd'hui trois ans qu'elle essaye de remettre de l'ordre dans ses souvenirs et à réapprendre à connaître son fils. Pour notre part, nous aimerions bien oublier ces 15 dernières années...

Lire La Suite... RésuméBlogger

A la caisse...

En Sarkozye, on sait que le Rom est stigmatisé. On ignorait que le pauvre aussi l'était. En effet, moins on a de richesses, plus on est imposé. Il nous avait pourtant promis qu'il ne serait pas le président de la République qui augmenterait les impôts. Mais il avait omis de nous parler des taxes... Ces braves gens (sur la photo) ont encore le sourire mais d'ici le 30 septembre prochain, ils risquent de déchanter. Comme nous l'apprend ce papier publié sur le blog d'Artemis hébergé par 20 Minutes, les propriétaires de caravanes servant de résidence d'habitation devront dorénavant payer une taxe de 150 euros. Rien ne se perd dans un pays en quasi faillite puisque "cette taxe est due par tout propriétaire d'une résidence mobile terrestre occupée à titre d'habitat principal sur le territoire national". C'est en tout cas ce qu'a confirmé le ministère de l'Economie en début de mois comme le stipule sa réponse publiée au Journal Officiel. Bref, amis Roms, amis SDF, vous qui vous êtes réfugiés dans un mobile home de camping pour survivre ou dans une caravane pour respecter vos coutumes, sachez que vous avez jusqu'au 30 septembre prochain pour vous acquitter de ce petit "cadeau fiscal". On dit merci à qui...


jean-pierre et la caravane par jefmzungu
Lire La Suite... RésuméBlogger

Obama le dictateur...

Comme toujours en période grave récession économique, le masque de nos gouvernants a tendance à tomber pour laisser "transpirer" leur vraie personnalité. On l'a vu dans le passé en Allemagne. On l'a vu en France en juillet dernier avec le discours de Sarkozy prononcé à Grenoble stigmatisant les Roms, les gens du voyage et tous les délinquants en général comme nous le rappelle cet article publié par le Monde. On le voit encore aujourd'hui avec la président américain. Seul ce papier publié sur le site suisse de 20 Minutes a repris cette déclaration nous annonçant qu'Obama serait tenté de se passer du Congrès à l'avenir. Il faut dire qu'il en a assez de chercher une solution avec les Républicains sur le relèvement du plafond de la dette. "Croyez-moi, en ce moment, avoir affaire au Congrès... L'idée de faire les choses tout seul est très tentante !". C'est à l'occasion d'une allocution prononcée devant le Conseil de la Raza qu'il a eu cette parole étonnante. Alors qu'il disait que devenir dictateur était alléchant, le plus grave c'est que la foule scandait "Yes we can". Et Barack Obama de certifier "Believe me, believe me". Oui nous on le croit...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Né un 4 juillet...

Il y a tout juste une quinzaine de jours, le bon peuple de France célébrait sa fête nationale. On se souvient de la polémique provoquée par Eva Joly sur le défilé militaire (voir par ailleurs). Mais bizarrement, personne n'a évoqué le feu d'artifice donné en soirée sur le Champs de Mars à Paris. Et pourtant, il mérite que l'on s'y attarde quelques lignes. Notamment pour éclairer nos lecteurs sur le programme musical l'ayant accompagné. Quand on ne cesse de dire que notre pays est en train de devenir une "colonie" américaine (par l'intermédiaire notamment de l'Union Européenne qui revendique un accord transatlantique...), nous vous laissons apprécier ce que les Parisiens ont pu entendre ce soir là. Tout commence par la bande son du film "Evita" puis celle du film "My Fair Lady". Suivent ensuite (et pour notre plus grande surprise !) quatre extraits de comédies musicales françaises ("Notre Dame de Paris", "Roméo et Juliette", "le Roi Soleil" et "Starmania"). Puis viennent les airs de "I'm singing in the rain", de "Let the sunshine", la bande son du film "Chicago" et la chanson "New York, New York". Quant au final, c'est du lourd ! La bande originale de la comédie musicale "West Side Story", la chanson "America". Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez retrouver le feu d'artifice en intégralité ou en "stop motion" ci-dessous. Aussi nous souhaitons demander à Monsieur Delanoé si cela ne lui pose aucun problème de programmer le soir de la fête nationale du 14 juillet un échantillonnage musical qui n'aurait pas dépareillé le soir du 4 juillet jour de la fête nationale américaine. Pour notre part, nous sommes certains que le contraire n'aurait jamais pu se réaliser. Malheureusement...


Feu d'artifice du 14 juillet 2011 : l'intégrale par mairiedeparis

Feu d'artifice du 14 Juillet 2011 de Paris en... par mairiedeparis
Lire La Suite... RésuméBlogger

vendredi 29 juillet 2011

Culture pub...

Vous avez aimé le scandale du Médiator ? Préparez-vous à un nouveau "plaisir" avec le vaccin Gardasil. Nous avions déjà alerté nos lecteurs sur les controverses liées à ce produit développé par les laboratoires Sanofi et Merck (voir par ailleurs). Une entreprise de longue haleine tant toute une génération de jeunes femmes a été "victime" d'une campagne publicitaire d'envergure. Pourtant, ce produit est dangereux et certaines malades commencent à s'exprimer dans les médias. C'est le cas de Laetitia Celli. Comme nous en informe cet article publié par le quotidien Libération, la mère de cette adolescente l'a poussée à se faire vacciner contre le cancer du col de l'utérus grâce au Gardasil. Depuis Laetitia ressemble à une "zombie". A la lecture de cet article, on s'aperçoit que les deux femmes ont été lourdement influencées par la télévision et sa propagande pour leur plus grand malheur. Elles faisaient confiance, "naïvement et aveuglément" (sic...) à la science et à ses bienfaits médicaux. Suite au visionnage d'une publicité télévisée, la mère de Laetitia demanda à sa fille de se faire vacciner alors que cette dernière était en bonne santé. Depuis elle est gravement malade : vomissements, maux de tête, évanouissements, perte de poids, visites aux urgences, opérations chirurgicales, kyste sur l'ovaire, bégaiement,... Evidemment loin de nous l'idée de blâmer ces personnes (si nous avions eu une fille, on aurait pu tout aussi bien se faire avoir par cette campagne publicitaire...) mais nous sommes en droit de nous poser des questions quant aux médecins qui font aussi honteusement confiance aux autorités médicales et aux laboratoires. Cette croyance aveugle en la hiérarchie est totalement indigne d'un esprit réellement scientifique. Il est grand temps que les gens se réveillent face aux vaccins et leur pseudo-protection. Se faire vacciner signifie recevoir une dose de produits nocifs dont les effets peuvent détruire la santé. Qu'on se le tienne pour dit...



Nouveau scandale sanitaire ? Le gardasil. par Antipenseunique
Lire La Suite... RésuméBlogger

Geste désespéré...

Ah la mondialisation chère à nos élites ultra-libérales... 187 salariés vont directement en voir les effets. Il s'agit du personnel français de la société "belge" Ontex. C'est quoi cette boîte ? Certes elle n'est pas de la taille des multinationales américaines Procter and Gamble (les couches Pampers !) et Kimberly Clark (les couches Huggies !) mais c'est le principal fournisseur de la grande distribution pour les couches-culottes à marques distributeurs (60% de ce marché). Elle représente un symbole marquant de toute la dérégulation financière existant actuellement. Achetée en 2003 par le fond d'investissement Candover, elle a été restructurée à de multiples reprises et a changé deux fois d'équipe de direction afin de "cracher" toujours plus de profit. Elle fut cédée l'année dernière au Vampire des Vampires : la banque d'affaires mondialiste Goldman Sachs comme nous l'enseignait à l'époque cet article publié par le Telegraph de Londres. Une bonne affaire pour les actionnaires de Candover qui se sont vantés d'avoir pu obtenir des rendements de 23% annuellement malgré la récession. Il semble bien que la Goldman Sachs souhaite faire aussi bien. Du coup, sa première mesure : délocaliser la production française en République tchèque (merci à l'Union Européenne qui encourage ce phénomène comme le démontre à loisir François Asselineau le patron de l'UPR...). L'usine de Villefranche-sur-Saône va donc fermer ses portes en septembre prochain. Du coup, les salariés ont fait parvenir à Carla Bruni 187 couches (non usagées...) en guise de cadeau de naissance comme le révèle ce papier publié par le Nouvel Obs. Malheureusement pour eux, cela ne servira à rien. Les Américains sont en train de racheter toute l'Europe avec leur monnaie de singe et tout le monde dit Amen. Merci pour eux : leur plan fonctionne à merveille... Au fait Madame Sarkozy, il y a quelqu'un qui m'a dit...


187 couches pour bébé envoyées à Carla Bruni par BFMTV
Lire La Suite... RésuméBlogger

Hot dog...

Au secours... ils deviennent fous ! Les "docteurs Folamour" de la planète sont en train de nous préparer un monde de "transparence totale". Au sens propre de l'expression à en croire cette dépêche de l'agence de presse Reuters. Des scientifiques sud-coréens viennent de cloner un chien et le rendre fluorescent. D'après eux, cette technique permettrait de faciliter les traitements contre les maladies d'Alzheimer et de Parkinson. Cette surprenante caractéristique est rendue possible par l'ajout d'une drogue dans la nourriture. Alors que notre monde souffre de mille maux, certains engloutissent des fortunes pour modifier le vivant. De quel droit ? A n'en pas douter, l'homme devient vraiment l'espèce la plus dégénérée...

Lire La Suite... RésuméBlogger

jeudi 28 juillet 2011

Droit aux vacances...

Coluche avait pour habitude de dire : "le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire". C'est cette phrase qui nous revient en mémoire quand on a pris connaissance de cette dépêche AFP publiée sur le site de l'Express. On y apprend que des syndicalistes CGT de la plus "grande entreprise de France" constituée par les chômeurs ont envahi Paris Plage afin de manifester pour un "droit aux vacances". "Des militants du comité national CGT des privés d'emploi et précaires ont réclamé mercredi un droit aux vacances et aux loisirs pour les chômeurs et travailleurs précaires, en se rendant sur le site de Paris Plage". De la même façon, ils réclament un SMIC à 1.700 euros et une augmentation immédiate des revenus de remplacement de 300 euros. Et comme si c'était Noël avant l'heure, ces syndicalistes exigent des chèques vacances pour tous les privés d'emploi ainsi que l'accès gratuit aux équipements sportifs, de loisirs et aux colonies de vacances pour les enfants. En voilà certains qui manifestement n'ont pas spécialement compris comment fonctionne le système dans lequel ils vivent. Réveillez-vous Messieurs de la CGT ! Il faudrait déjà que ceux qui travaillent aient les moyens de partir en vacances. Autant dire que vous n'aurez rien sauf l'amertume, l'ironie voire la haine d'une large proportion de la population. Décidément jamais la citation de Coluche n'a été autant d'actualité. Comme vous avez un peu de temps, vous aurez certainement du plaisir à réentendre celui qui savait vous analyser comme personne...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Courageux...

En voilà un qui mérite notre estime tant il vient de faire preuve de courage. Dire tout haut ce que le peuple américain pense tout bas. D'autant que ses déclarations ne laissent pas indifférents. Son nom ? Dennis Kucinich. Ce député américain appartient au parti Démocrate. Comme le stipule le site Wikipedia, ses prises de position vont très souvent à l'encontre de la pensée dominante américaine. Ainsi, il avait voté contre la guerre en Irak. De même, il a proposé une loi visant à détruire les arsenaux nucléaires. Opposé à la peine de mort et à la loi Patriot Act (celle par laquelle n'importe qui peut être considéré comme un terroriste aux Etats-Unis), ce catholique est en revanche favorable à un système de santé universel. De la même façon, il est favorable à une agriculture raisonnée et souhaite que les Etats-Unis ratifient le protocole de Kyoto. Bref, un homme qui sait s'élever contre les Vampires qui ont mis son pays sous coupe réglée. Partisan "normalement" du président Obama, il vient de lancer un sacré pavé dans la mare de nature à ne pas faire très plaisir à la Maison Blanche. Il est intervenu à la tribune de la Chambre des représentants pour dénoncer vigoureusement le pillage des richesses américaines par les banques, les corporations et les élites. Non contents de faire main basse sur toutes les valeurs du citoyen, ces Vampires voient le gouvernement leur "mitonner" une politique sur mesure visant à ce que la spoliation continue. Plus que jamais, il est temps pour les citoyens américains de se réveiller sinon ils seront tous plumés. Bref, un discours qui doit mettre mal à l'aise Obama et sa garde rapprochée. Un réel moment de vérité politique qui nous l'espérons, ne lui occasionnera pas des tourments comme beaucoup de ses prédécesseurs ont pu connaître...


Gouvernements et peuples ....... par talalclosson2
Lire La Suite... RésuméBlogger

The king of bling bling...

Dans le c... Amis contribuables ! Marianne a mal. Il faut dire que le suppositoire a la taille d'un Airbus A330 surnommé modestement "Air Sarko One". On croyait pourtant qu'il en avait fini avec son bling bling notre omniprésident de Business Class. On s'est trompé. Et cette dernière semaine est là pour nous le prouver. Passe encore qu'il aille à Bruxelles avec trois avions (voir par ailleurs), mais les "perles" transmises par la Cour des comptes au sujet de son joujou nous laisse comme un goût amer. C'est un papier publié par le site du Nouvel Obs qui nous détaille les "luxueux" aménagements de la cabine présidentielle. Attention âmes sensibles ! On y apprend que notre "marmiton d'opérette" s'est fait installer, non pas un... mais deux fours permettant non seulement de réchauffer mais aussi de griller les aliments. Coût de cette petite forfanterie : 75.000 euros HT. Il a aussi fait "désactiver" une des portes de l'appareil. Pourquoi ? Personne ne le sait mais cela a coûté la somme de 1.200.000 euros HT. Cerise sur le gâteau... Des petits rideaux qui occultent les hublots automatiquement pour la modique somme de 310.000 euros HT. Bref, amis contribuables, tout ces petits gadgets nous a coûté la somme de 2.200.000 euros... Soit 171 années de SMIC. Mais ne nous inquiétons pas, Nicolas Sarkozy a pensé à tout... Il va mettre en place la règle d'or.... Identique à la couleur qui lui va le mieux...


Le clip qui déchire : The King of the World par leclipquidechire
Lire La Suite... RésuméBlogger

La pomme plutôt que la mûre...

Sale temps pour le BlackBerry... Les consommateurs le boudent au profit de l'Iphone. Du coup, la multinationale canadienne Research in Motion n'a pas d'autres choix que de faire ce que font ce type de boites dans ces circonstances : une charrette... C'est un papier publié dans le quotidien le Figaro qui nous apprend que le fabricant va se séparer de 11% de ses effectifs. "Après une alerte sur résultat au mois de juin et des perspectives décevantes pour 2011-12, le canadien supprime 11% de ses emplois dans le monde. Il souffre du succès de l'Iphone et ses tablettes sont distancées". La mûre BlackBerry devait perforer la pomme Apple, elle est en train de se fracasser contre...


Publicité comparative Blackberry - Apple par BSmax
Lire La Suite... RésuméBlogger

Quand Christine désavoue Lagarde...

On connaissait Don Vito Corleone. Voici "Donna Christine Cameleone". Elle nous fait toujours autant "rire" dans ses prévisions la madone du FMI. Souvenez-vous : alors qu'elle oeuvrait au ministère de l'Economie et des Finances, elle nous avait promis (juré... craché...!) une croissance de 2% minimum pour l'année 2011. Quoi de plus normal... Le gouvernement travaille comme jamais et bénéficie "d'une reprise mondiale, d'une politique économique de soutien à la reprise et de lutte contre les déficits et d'une pleine confiance dans les réformes engagées pour dégager de la croissance". De quoi pouvoir créer plus de 160.000 nouveaux emplois cette année et faire régresser le chômage en dessous de la barre des 9%. Bref, la France ou le paradis sur terre... Mais comme le disait Blaise Pascal, "vérité en-deçà de l'Atlantique, erreur au-delà...". Christine Lagarde vient de réviser ses chiffres à la baisse comme le stipule cet entrefilet publié sur le site TF1 News. Du coup, les réformes déjà acquises ne suffisent plus et elle réclame un nouveau plan d'austérité pour la France comme le révèle cette dépêche AFP. Et pour couronner le tout, les chiffres du chômage explosent en juin comme nous l'enseigne cet article publié par le quotidien Libération. Toute la baisse constatée depuis le début de cette année vient d'être balayée. Il y a désormais 4.103.700 personnes pointant au chômage en France métropolitaine. Sachant que ces données sont falsifiées, cela nous donne une bonne idée de la réalité sociale de notre pays. Il n'y a pas à dire : le FMI vient de trouver une experte en prévisions. Mais que peut-on reprocher à une femme qui ne se sent ni française, ni européenne ainsi qu'elle l'a déclaré elle-même au Council on Foreign Relations comme le révèle ce papier publié par le site France-Amérique. Don Corleone disait à son fils : "j'ai toujours refusé d'être un pantin qui danse sur un fil tiré par de gros bonnets...". Christine Lagarde devrait en prendre de la graine. De Baker & MCKenzie au FMI en passant par Bercy, elle se coule dans le moule avec une adaptation exceptionnelle. Mais n'est-ce pas les qualités que recherchait Zbigniew Brzezinski, le fondateur de l'US Committee for Expand NATO (Comité étasunien pour l'expansion de l'OTAN) quand il fit d'elle sa marionnette dans les années 90...


Lagarde : "2% de croissance en 2011" par Europe1fr

Lagarde pense que le chômage va passer sous la... par publicsenat
Lire La Suite... RésuméBlogger

Grèce et USA...même combat...

Comme le chante notre Johnny national, "noir c'est noir et il n'y a plus d'espoir". C'est aussi ce que pense notre chroniqueur financier le plus en vue : Olivier Delamarche. Alors que l'agence de notation Standard and Poor's vient elle aussi d'abaisser la note sur les dettes souveraines grecques comme nous l'apprend cet entrefilet publié dans le Monde, il en est certain : la Grèce est en faillite et ne pourra jamais rembourser ses dettes. Autant préciser que le nouveau plan de sauvetage n'a convaincu personne. N'en déplaise à Nicolas Sarkozy et à Angela Merkel. Du coup, la seule solution possible sera la sortie de la Grèce (et d'autres...) de l'euro. On va avoir une remise à plat des systèmes monétaires européen et américain... D'ailleurs, il convient de préciser que le président Obama dit des choses et fait le contraire. Il affirme que l'augmentation de la dette serait une mauvaise chose pour l'économie américaine tout en se battant comme un beau diable pour augmenter son plafond. Allez comprendre... Il n'empêche que le plafond de la dette sera relevé. Mais jusqu'où peuvent-ils aller ? La dette est déjà à 100% du PIB et son relèvement l'amènera à 125%. Tout le monde estime que c'est nécessaire mais personne ne relève que c'est une bien mauvaise nouvelle dans un monde qui croule sous l'endettement. Aujourd'hui si on compte les "Munibonds" et les garanties apportées à Fannie Mae et Freddie Mac, les dettes américaines dépassent déjà la somme de 20.000 milliards de dollars. Or au final, il va bien falloir que quelqu'un paye. Devinez qui ? Ce n'est pas en rajoutant de la dette à des gens endettés que l'on va changer quoi que ce soit. C'est une fuite en avant. On fait tout simplement de la cavalerie. A la fin cela va faire très mal... Tenez le vous pour dit...


Olivier Delamarche - 26 juillet 2011 - BFM... par MinuitMoinsUne
Lire La Suite... RésuméBlogger

mercredi 27 juillet 2011

Dehors les handicapés...

Toujours dans le domaine du social et dans la rubrique "si je peux virer mes salariés sans que cela me coûte une thune", nous vous présentons, une fois n'est pas coutume, un cabinet d'avocats. Oh pas n'importe lequel... l'un des plus prestigieux et l'un des plus puissants de France : le cabinet Gide-Loyrette & Nouel. Celui là même où le "pauvre" Copé a pantouflé pendant deux ans le temps de prendre l'UMP à son principal ennemi Xavier Bertrand. Un cabinet qui vit à fond la mondialisation de par ses activités mais qui manifestement a oublié qu'il y avait aussi un droit du travail en France. C'est quoi cette histoire ? Comme le rapporte cet article publié par le Figaro, il s'est mis en évidence dernièrement en licenciant deux salariés. Jusque là rien qui mérite d'être sur ce blog. Sauf que ces personnes ont été licenciées pour une cause totalement absurde. Ils se voient reprocher le fait d'avoir pioché dans le buffet. Suite à une réception donnée par leurs Maîtres, ils ont eu le malheur de finir les canapés avec l'autorisation du maître d'hôtel. Comme le résume leur avocat (qui n'est pas Copé on vous rassure...), "leur crime, à ces manants, est d'avoir osé manger les restes de nourriture de l'aristocratie des avocats". Circonstance aggravante pour ce cabinet : ces deux salariés sont tous les deux handicapés. Vraiment ils se croient tout permis ces salariés. Où allons-nous si les dirigeants n'ont plus le droit de gaspiller les restes d'un buffet auquel les salariés n'ont pas été invités. Déjà qu'ils sont obligés de les rémunérer. C'est la porte ouverte à tous les abus... Au fait Copé et ses potes de l'UMP ont vidé les caisses de la France et ils sont toujours là. Rien à redire...?

Lire La Suite... RésuméBlogger

Cela fait cher le poireau...

Il ne fait vraiment pas bon travailler dans la grande distribution par les temps qui courent. On se souvient de cet employé licencié (puis réintégré...) par la chaîne Monoprix pour avoir récupéré quelques melons dans une poubelle (voir par ailleurs). C'est à peu près la même histoire qui vient de se passer dans le Nord de la France. Nous vous présentons Peggy Gérard. Employée depuis six ans dans un supermarché Ed (l'enseigne hard discount de la multinationale Carrefour), elle vient de se faire jeter comme une malpropre pour avoir osé récupérer quelques poireaux et salades défraîchis afin de nourrir ses lapins comme l'évoque cet article publié par la Voix du Nord. D'après elle, la direction s'est servie de ce prétexte pour déguise un licenciement d'autant que depuis une quinzaine de jours, elle continue à disposer des clés du magasin. Evidemment la direction n'est pas de cet avis et maintient le licenciement pour vol de son employée. Rendez-vous donc devant les prud'hommes... Quant à ce magasin situé rue d'Armentières à Nieppe, pas besoin de lui préciser que ce genre de publicité dans une région sinistrée par la crise ne va pas lui favoriser un développement de ses parts de marché. Quant à Peggy, l'attestation de sa collègue en sa faveur et la violation de sa propriété privée (sa voiture) va lui permettre de faire cracher son employeur. Un juste retour des choses mais qui rend cher le poireau à moitié pourri...

Lire La Suite... RésuméBlogger

En sourdine...

Quelle belle tête de vainqueur il a celui-la ! Une vraie gueule à la Francis Heaulme avec l'intelligence en moins ! Nous avons le "plaisir" de vous présenter Michel Raison. Député UMP de son état dans le département le plus "anxiogène" de France... la Haute Saône ! Il s'est mis au diapason de ses petits collègues dans la surenchère anti-immigration menée contre le Front National. Dans sa ligne de mire, la musique et plus particulièrement le rap. Il n'a pas l'air d'aimer cela ce brave homme au point d'avoir interpellé le ministre de la Culture comme nous le mentionne cet article publié par le site Numerama. Il vient donc d'adresser à Frédéric Mitterrand une question dans laquelle il lui demande quelles mesures il entend prendre pour contrôler la diffusion de certaines oeuvres musicales écrites par des groupes issus de l'immigration. "Sous couvert de liberté d'expression, ces groupes se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse en proférant des paroles obscènes, racistes et misogynes". Bref, il souhaite pouvoir censurer ces chansons et mieux contrôler leur diffusion (sous entendu par internet...). Eh oui c'est cela la droite décomplexée. Ensemble tout est possible surtout le pire. Quant à nous, nous aimerions interpeller le Conseil constitutionnel afin de savoir ce qu'il compte faire pour empêcher des abrutis à la vue aussi basse de pouvoir se faire élire député et d'éviter qu'ils sortent publiquement des inepties plus grosses qu'eux. En attendant sa réponse, nous adressons une spéciale dédicace à Monsieur Raison en lui suggérant d'écouter cette musique et de se souvenir de celles la. Un gros big up à toi qui a voulu voir Vesoul... et qui devrait y rester... Définitivement...



Renaud- Où c'est que j'ai mis mon flingue par ti-dav

Trust Live L'élite par enahpet
Lire La Suite... RésuméBlogger

C'est quoi ce truc...?

Décidément le monde qui nous entoure a le don de nous apporter son lot de surprises quotidiennes. Des phénomènes totalement inexpliqués (pour l'instant...) comme sortis directement de la série X Files. C'est dans cette catégorie assurément que l'on peut classer cette information se passant en République tchèque. Comme nous le révèle ce papier publié par le site Sott.net, les habitants de Milovice ont eu l'incroyable stupeur de tomber sur cette étrange "balle de golf". D'un diamètre d'environ deux mètres, personne ne sait comment elle s'est retrouvée au milieu de la forêt. D'autant plus étonnant qu'elle est en glace et que nous sommes en juillet... Personne n'a pour le moment affirmé que cette image était un fake. Alors faisons comme les témoins présents sur place, prenons la pour une vérité... Sauf que ces derniers, n'y tenant plus ont fait exploser le bloc de glace et y ont découvert autant de choses mystérieuses (un crochet et une étiquette). Il semblerait que cela soit une campagne de pub orchestrée pour une boisson alcoolisée à moins que cela soit autrement du LandArt. Finalement une oeuvre humaine en tout état de cause... Dommage...




Lire La Suite... RésuméBlogger

Pour chasser les idées reçues...

Cinq mois se sont passés et toujours pas l'amorce d'une solution militaire au conflit libyen. Pire, on a la réelle impression que les troupes rebelles soutenues par l'OTAN s'enlisent désormais dans le désert et que le colonel Kadhafi apparaît plus fort que jamais. Du coup, on comprend mieux les autorités norvégiennes qui ont décidé d'arrêter les frais à partir du 1er août prochain. Même l'armée américaine par la voix de l'amiral Mullen reconnait que ce conflit est dans une impasse comme le note cet article publié par le Figaro. Finalement il n'y a qu'en France où "nos va t-en guerre" continuent d'y croire comme si les faits n'existaient pas. Or quels sont les faits ? C'est le journaliste québecois Pierre JC Allard qui nous les résume dans un excellent papier publié sur son blog Les 7 du Québec. Lui aussi en a marre de la propagande médiatique en faveur de la guerre. Il souhaite donc rétablir certaines vérités et faire la chasse aux idées reçues relayées par nos médias. Non, la Libye n'est pas un état sous-développé. C'est le pays le plus riche de la région grâce à son pétrole. Cette richesse est partagée avec la population. Ainsi, la Libye a le meilleur indice de développement humain de toute l'Afrique. On y apprend que tous les soins sont gratuits pour la population. Que l'éducation et l'enseignement sont gratuits. Que les étudiants qui veulent faire leurs études à l'étranger reçoivent une bourse de plus de 1.500 euros par mois pour y parvenir. De la même façon il n'y a aucun impôt payer et la TVA n'existe pas. Bref, on est bien loin d'un colonel sanguinaire affamant son peuple dans son propre intérêt personnel. Vous en voulez encore ? La Libye n'est quasiment pas endettée. C'est même le pays le moins endetté du monde. Le droit au logement est une véritable obligation pour l'Etat qui paye le premier appartement d'un couple marié. De plus, chaque citoyen peut s'investir dans la politique de son pays. La démocratie y est directe et représente tous les courants de la société libyenne. Enfin la Libye a le septième fond souverain financier du monde. En résumé, on bien loin de l'image "déformée" que nous assènent les médias occidentaux. Et la situation financière de ce pays n'a rien à voir avec celle de nos pays surendettés. Puis Pierre JC Allard revient sur l'origine du conflit en continuant d'énoncer des faits. Il dresse un tableau sans concession des mensonges avérés de l'OTAN et se demande pourquoi en 32 jours, Kadhafi est passé du rang de chef d'Etat à celui de pestiféré. "A la lumière de ces faits, il faudra bien que ceux qui soutiennent l'intervention en Libye nous expliquent comment on peut croire que cette intervention ait eu d'autres buts que d'empêcher la Chine d'avoir accès au pétrole libyen et de faire main basse sur les 33 milliards de dollars du fond souverain". Chiche... Transmis à Sarkozy et ses sbires pour qu'il nous explique leur diplomatie à géométrie variable. Il y en a un autre qui interpelle son gouvernement (ou ce qu'il en reste...) sur ce sujet. Il s'agit du journaliste belge Michel Collon dont on avait parlé dernièrement sur ce blog (voir par ailleurs). Lui aussi veut des réponses. Un peu comme nous tous...


Libye : Michel Collon interpelle le gouvernement... par babaluccio
Lire La Suite... RésuméBlogger

False flag...

Alors que nous nous interrogeons sur l'enquête menée par la police norvégienne suite aux attentats du week end dernier, la situation paraît désormais entendue pour certains. Au premier rang desquels le journaliste américain Webster Tarpley. Nous avons déjà parlé de lui à plusieurs reprises sur ce blog sans vraiment le présenter. Selon le site Wikipedia, Webster Griffin Tarpley est un journaliste spécialisé dans l'étude des "false flag operations" (opérations sous fausse bannière). A savoir des opérations commandos ou terroristes utilisant de fausses revendications pour provoquer un engrenage conflictuel. Cette stratégie militaire est aussi vieille que la guerre. Parmi le premier utilisateur : Néron qui incendia lui-même Rome et qui accusa les chrétiens (considérés comme des illuminés à l'époque) de manière à pouvoir les persécuter. Pour Webster Tarpley, il n'y a aucun doute : les attentats d'Oslo ont tous les signes d'une opération "false flag" comme le révèle ce long papier publié par le site Sott.net. Plusieurs éléments viennent conforter cette thèse. Notamment le fait que la police serait à la recherche d'un second tireur présent sur l'île de Utoeya. De plus, la police d'Oslo s'était entraînée il y a quelques mois d'une façon en tout point similaire à l'attaque des ministères de vendredi dernier. Mais ce n'est pas tout. Webster Tarpley nous apprend que les Etats-Unis ont recruté en masse d'anciens officiers de police norvégiens dans le but de surveiller le pays de l'intérieur. Il nous donne même le nom de ce programme : SIMAS... De quoi avoir pour l'OTAN toutes les possibilités d'infiltrer la police locale. Il faut dire que la Norvège fait de plus en plus office de "vilain petit canard" aux yeux de nos Maîtres américains. Soucieux d'être en bonne relation avec le monde arabe, la Norvège était sur le point de reconnaître la Palestine en tant qu'état et de démobiliser ses troupes présentes en Libye. Au plus tard le 1er août prochain. Sans parler des câbles Wikileaks, dont on sait qu'ils ont déjà été utilisés comme outils de propagande par la CIA, qui pointent l'incompétence de la police et des politiciens norvégiens. Bref, selon Tarpley, le choc des civilisations a bien commencé. Il s'agit pour nos Maîtres de tout faire pour déstabiliser le gouvernement norvégien jugé trop pro-arabe et pas assez à la botte. Si sa vision s'avère exacte, il sera plus que temps de se demander où sont donc les vrais terroristes...


1/2 Tarpley sur les attentats en Norvège S/T par hussardelamort

2/2 Tarpley sur les attentats en Norvège S/T par hussardelamort
Lire La Suite... RésuméBlogger

Une bien étrange enquête...

Cinq jours après le carnage ayant endeuillé la Norvège toute entière et au lendemain de l'hommage national aux victimes, force est de constater que de nombreuses zones d'ombre restent bien présentes dans cette enquête. Au premier rang desquelles le profil Facebook du tueur présumé. C'est le blog Jihadwatch qui nous révèle cette bizarrerie. Comme des millions de personnes, Anders Behring Breivik a un profil Facebook dans sa langue maternelle. Une fois son geste perpétré et son identité connue, cette page disparut pour être remplacée par une page en anglais. La différence entre les deux : ses centres d'intérêts qui ont évolué. Comme par hasard, les intérêts liés aux "chrétiens" et aux "conservateurs" sont apparus sur la nouvelle page Facebook de l'assassin présumé. Qui est donc à l'origine de ce rajout et de cette manipulation ? De la même façon, certains observateurs avertis nous ont signalé cette autre anomalie. Alors que Anders Behring Breivik est décrit par la police norvégienne et par tous les médias mainstream comme un fondamentaliste chrétien, on se souvient qu'il est aussi un Maître de la franc-maçonnerie (voir par ailleurs). Or les deux ensemble sont complètement incompatibles, les chrétiens les plus extrêmes rejettent les francs-maçons. Mais les points d'interrogation les plus marquants concernent l'attitude de la police norvégienne et sa gestion de la crise. On apprend dans ce papier publié par le site norvégien NRK que la police a dynamité les stocks d'explosifs retrouvés dans la ferme bio du "tueur présumé". Pourquoi, dans une affaire d'une telle ampleur, ne les a t-on pas conservés comme pièce à conviction ? De plus, la police prétend que ces explosifs étaient à base de nitrate d'ammonium. En France, la distribution de cette substance est totalement contrôlée par la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE). C'est cette autorité qui décide qui peut s'en procurer et dans quelles proportions. Pourquoi un pays comme la Norvège laisserait ce type de produits se vendre comme des petits pains ? Comment se fait-il qu'un quidam puisse s'en procurer plus de six tonnes sans éveiller aucun soupçon ? Le timing de l'intervention policière est lui aussi mis à mal. On sait que la tuerie sur l'île de Utoeya a commencé à 17 heures selon les témoins. Comment se fait-il que le premier appel de secours n'ait été enregistré que 26 minutes après ? Comment se fait-il que la police n'ait atteint l'île qu'une heure plus tard ? Les autorités estiment que la police n'avait pas d'hélicoptère à disposition par manque d'argent selon cet autre article de NRK. Ben voyons... On parle quand même d'un pays qui est dans les cinq plus riches du monde grâce à sa manne pétrolière. De plus, les journalistes de la télévision norvégienne NRK survolaient déjà la zone et filmaient le carnage qui continuait comme le montre la vidéo ci-dessous. Puis la police nous a expliqué qu'elle n'avait pas trouvé de bateaux. Puis que celui qui a été finalement réquisitionné est tombé en panne... Bref les forces de l'ordre sont intervenues 90 minutes après le début de la tuerie. De quoi légitimement se poser de sérieuses questions sur cet attentat. Pourquoi a t-il été commis et au profit de qui ? Mais soyons en certains, on ne pourra certainement pas compter sur la presse alignée pour avoir des réponses à nos questions tant celle-ci s'est à nouveau décrédibilisée complètement depuis le début de ce fait divers...



Lire La Suite... RésuméBlogger

mardi 26 juillet 2011

Question d'échelle...

Comme on le sait, les Etats-Unis ont une dette abyssale de plus de 14.000 milliards de dollars. Si les Républicains et le président Obama n'arrivent pas à s'entendre sur le relèvement du plafond de cette dette d'ici le 2 août prochain, les Etats-Unis seront tout simplement en faillite car le Trésor n'aura plus le droit d'emprunter sur les marchés. Autant préciser que si tel devait être le cas, nous assisterions à une catastrophe économique et financière faisant passer la faillite de la banque Lehman Brothers pour une aimable plaisanterie. Mais on est bien loin d'un compromis au point que le président Obama a du se résoudre à faire une déclaration télévisée à la nation américaine lui demandant de peser sur la décision du parti Républicain comme le rapporte ce papier publié par le site canadien Cyberpresse. Désormais, le compte à rebours est enclenché et il reste sept jours avant la déflagration finale. Que faire ? Augmenter les impôts ou baisser les dépenses ? Evidemment les deux partis majeurs des Etats-Unis ne sont pas d'accord sur la méthode à appliquer. Pour certains, en revanche la solution est toute trouvée : faire mourir les gens plus tôt. C'est cette incroyable solution qui a été prônée par l'éditorialiste du New York Times, David Brooks. Dans cet article d'opinion, le chroniqueur a révélé la véritable pensée de l'aristocratie financière américaine quant aux dépenses publiques liées à la santé. Dans des termes à glacer le sang, il donne libre cours à son amertume sur le "gaspillage" des ressources pour le prolongement de la vie chez les vilains et sur sa détermination à y mettre fin. De quoi rapprocher sa position de celle de nos mondialistes Jacques Attali et Alain Minc qui disent strictement la même chose. En attendant de conduire nos vieux à l'abattoir, vous pouvez toujours consulter le site US Debt Clock qui calcule en temps réel le montant de la dette américaine ainsi que tous les chiffres significatifs de l'économie. Afin d'être fin prêt le moment venu... En patientant, vous pouvez toujours voir à quoi correspond une telle somme. Des images de synthèse qui valent mieux que de longs discours...


Obama appelle le Congrès à ses responsabilités... par euronews-fr
Lire La Suite... RésuméBlogger

Mieux vaut effacer les preuves...

Le week end dernier a été marqué par son lot d'horreurs. Certes, il y a eu le coup de folie d'Oslo mais il y a eu aussi une autre catastrophe dont on n'a presque pas entendu parler. Cela se passe en Chine où l'on a assisté au déraillement d'un train à grande vitesse dans la province de Wenzhou causant la mort de plusieurs dizaines de personnes comme le souligne cet article publié par le Figaro. Evidemment la polémique enfle du côté de Pékin quant à la sécurité du programme ferroviaire. Il n'empêche que rien ne pourra être démontré suite à cet accident. Comme nous le révèle cet article publié par le Guardian, les autorités chinoises ont décidé 48 heures après le drame d'enterrer les wagons ayant déraillé. Les autorités de la région se sont aussi appliquées à effacer tout message sur internet concernant les critiques adressées au gouvernement sur la gestion de l'accident. Vous avez dit dissimulation de preuves ? Il est vrai que la Chine veut aussi vendre ses trains à l'étranger. Un tel accident fait donc tache sur la carte de visite. Quitte à mettre en danger la vie des futurs voyageurs. Il est vrai qu'en copiant sans vergogne la technologie occidentale, on fait parfois des erreurs. A bon entendeur aux futurs usagers des avions chinois...


Lire La Suite... RésuméBlogger

Le titre de transport... ou la mort...

Les Etats-Unis s'enfoncent de plus en plus dans un régime fasciste au quotidien. Tout y devient permis quand vous êtes de la police. En revanche, si vous êtes noir alors cela peut vous coûter la vie. C'est malheureusement ce qui est arrivé à ce jeune homme de 19 ans, Kenneth Harding. Il a été abattu comme un chien dans les rues de San Francisco par un policier qui le croyait armé. Son délit : ne pas avoir acquitté le prix d'un billet de bus comme le révèle cet article publié par le site d'informations ABC. Pendant que le policier affirme qu'il n'a fait que se défendre, la population est excédée par tant de violence. D'autant plus énervée que désormais la police fait courir la rumeur que c'est lui-même qui s'est suicidé comme le note ce papier publié par le site CBS San Francisco. Une chose est cependant certaine : un pays où l'on peut se faire tuer pour un ticket de bus ne mérite plus d'être reconnue comme la première puissance du monde...


USA - La Police tue un homme pour un ticket de... par Btoux_1979
Lire La Suite... RésuméBlogger

Les mauvais comptes du questeur...

Après avoir "cloué au pilori" la sénatrice verte Alima Boumediene-Thiery pour avoir pleuré misère auprès de Luc Chatel (voir par ailleurs), nous avons le plaisir de vous présenter un autre sénateur qui ne se mouche pas du coude avec la morale publique. Son nom : Jean-Marc Pastor. Sa fonction : questeur au Sénat. Pour ceux qui l'ignorent, le questeur est chargé de gérer le budget de la Haute Assemblée. Son problème : il est étourdi. Autant dire que le mois de juillet qu'il vient de passer va lui remettre la tête en place. Tout commence au début du mois où l'on apprend que ce distrait a confondu la caisse du Sénat avec son portefeuille personnel. Il s'est "emmêlé les pinceaux" au moment de payer l'addition au restaurant. Coût de cette étourderie : 2.492 euros pour le contribuable. Pire le restaurant en question où l'on mange pour si cher appartient aussi à sa fille. Démasqué, il s'est offusqué en vilipendant le journaliste et en le menaçant de porter plainte contre lui, le tout avec la bénédiction du président du Sénat, Gérard Larcher. Manque de bol, le communiqué établi au nom de Larcher est un faux grossier réalisé par le même Pastor comme l'avait révélé cet article publié dans le Parisien. Convoqué devant la présidence du Sénat, il promit qu'il allait rembourser cette somme et se confondit en mille excuses. On pensait naïvement que c'en était terminé avec les magouilles de ce sénateur socialiste du Tarn. On s'est trompé. Quand on triche, c'est tout le temps et avec tout le monde. Comme le rapporte ce papier publié par le site Mediapart, on apprend aujourd'hui qu'il était atteint de "Tibérite" aiguë. Il est accusé d'avoir fait voter dans son village toute une palanquée d'électeurs fictifs, d'avoir inscrit sur les listes électorales les membres de sa famille et même d'avoir voté à leur place. Pourquoi se gêner ? Ne dit-on pas que là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir. Evidemment même si il reconnait sa signature prouvant que c'est bien lui qui a émargé les listes électorales, il nie tout en bloc ne sachant pas pourquoi elle se trouve là. Un étourdi on vous dit. Et après nos politiciens viennent se plaindre du taux d'abstention. Il faudra bien qu'un jour quelqu'un remette de l'ordre chez ces élus qui ont un peu trop tendance à confondre mandat électif avec propriété inaliénable. Les électeurs peut-être...


Affaire Pastor: le questeur décidé à lever "le... par publicsenat
Lire La Suite... RésuméBlogger

Après Bilderberg... le Bohemian Grove...

Mais qu'est-ce que peuvent bien se raconter tous les puissants de notre monde dans leurs réunions si secrètes ? Il y a tout juste un mois, nous relations la réunion du groupe Bilderberg à Saint-Moritz (voir par ailleurs). Aujourd'hui nous nous intéressons à une autre "secte" tout aussi discrète mais composée de peu ou prou des mêmes membres : le Bohemian Grove (ou Bohemian Club en français). C'est quoi ce truc ? Il s'agit d'une "espèce" de camps de vacances pour dirigeants influents de notre monde où sont pratiqués rites occultes et sacrifices devant un hibou géant (appelée le dieu Moloch). Au programme, beuveries, orgies et perversions. Il faut bien que nos Maîtres s'amusent quand ils ne détruisent pas le monde. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez toujours consulter leur fiche Wikipedia. Tout y est y compris le nom des différents quartiers de cette colonie ainsi que le type de personnes qu'ils abritent. Bref, tout ce beau monde est réuni jusqu'à la fin du mois pour se payer une bonne tranche en pleine forêt de Californie. Mais n'oublions jamais que parfois il se prend des décisions fort importantes dans ce contexte. On n'oublie pas que c'est lors d'une de ces réunions qu'a été adopté le projet Manhattan ou la création de la bombe atomique. Mais il semble bien que nos médias nationaux n'aient pas spécialement envie de s'intéresser à une telle "manifestation". Au contraire de tous les autres à l'image de cet article du Daily Mail qui nous révèle que le groupe Anonymous a jeté son dévolu sur le Bohemian en demandant à ses activistes de se manifester bruyamment afin de se faire entendre. En espérant qu'ils y parviennent de façon à pouvoir démontrer à tous ces oligarques que rien ne pourra se faire sans l'agrément du peuple...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Et votre pouvoir d'achat...?

"Je serai le président du pouvoir d'achat"... Vous vous souvenez de cette magnifique tirade prononcée par notre "omniprésident réévalué" afin de recueillir nos suffrages en 2007 ? Il nous l'avait d'ailleurs ressortie lors des voeux de 2010. Où en est-on 18 mois plus tard alors que "la crise est désormais terminée" ? C'est cet article publié dans le Parisien qui nous donne la réponse. On y apprend que dès le 20 du mois, nous nous serrons la ceinture. "Des chèques à encaisser plus tard, des restaurants moins fréquentés, des visites chez le médecin décalées : les fins de mois sont difficiles". Il est vrai que dans un pays où il n'y a plus d'augmentation de salaire (il parait que les smicards gagnent trop par rapport à leurs homologues allemands) mais où les prix de l'immobilier, de l'essence et des produits alimentaires s'envolent, on ne peut guère faire de miracle. Pour notre part, cela fait bien longtemps que nous n'allons plus ni au restaurant, ni chez le médecin et que nous n'avons plus de chéquiers. Finalement n'est-ce pas Coluche qui avait raison quand il osait dire : "chez nous, les fins de mois étaient toujours difficiles... surtout les 30 derniers jours". C'était il y a tout juste 30 ans...


Sarkozy : "Le pouvoir d'achat a progressé... par politistution
Lire La Suite... RésuméBlogger

Halte aux pseudos...

Vous avez peut-être entendu parler du nouveau site de socialisation actuellement en test, appartenant à Google et dénommé Google +. D'après les spécialistes, il apparaît que ce site a pour objectif de détrôner Facebook de sa place de leader sur ce marché. Une chose est pourtant certaine : nous ne serons pas "clients". Non pas que nous soutenions la firme de Mark Zuckerberg (nous avons déjà indiqué sur ce blog les griefs que nous reprochons à Facebook - voir par ailleurs), mais force est de constater que Google continue de montrer son pire "visage" afin de faire ressortir toujours plus son côté big brother. Sa dernière "innovation" : le bannissement des pseudos comme nous le révèle cet article publié sur le site PC World. "Google + veut que ses membres utilisent leur véritable identité et fait passer le message en bannissant les utilisateurs de pseudonymes". En d'autres termes, notre pseudo Apocatime François ne peut pas exister sur Google +. La multinationale américaine fait même parfois du zèle en supprimant aussi les autres comptes associés à Google du type Gmail. Si malgré tout, certains d'entre vous ne sont pas dégoûtés, ils peuvent tout savoir sur Google + dans le didacticiel vidéo en bas de page. Quant aux autres qui comme nous en ont marre de ce flicage permanent, nous ne pouvons que leur conseiller cet excellent documentaire titré "Faut-il avoir peur de Google ?"... Sans conteste, la réponse est oui...





Lire La Suite... RésuméBlogger