jeudi 31 mars 2011

UMP et FN...du pareil au même...

Alors que nos hommes politiques en font des tonnes dans les médias concernant le prochain débat sur la laïcité organisé par l'UMP, ils seraient tous bien inspirés, notamment à droite, de mettre un peu d'eau dans leur vin. Pourquoi ? Car rien n'a changé depuis vingt ans. Comme vient de le révéler ce papier publié par le site très droitier de Valeurs Actuelles, l'opposition de 1990 (alors composée du RPR et de l'UDF) avait déjà organisé un forum sur les questions d'immigration et de bien vivre ensemble. Parmi les participants : Valery Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, MAM, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet... ou encore François Bayrou. Mais le plus amusant sont les conclusions tirées de ce symposium : du FN dans le texte et les propositions. Amis extrémistes, ces exemples sont pour vous... et ils ont plus de vingt ans : "l'islam n'apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français : il y a bien incompatibilité entre l'islam et nos lois" ou encore "être étranger en France, ce n'est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française"... Et dire que tous ces gens se plaignent de l'abstention record lors des élections. Il n'y a pas à dire : au bal des faux culs, les politiques sont les premiers dans la farandole...










codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,115,0"
pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer"
scale="showall"
menu="true"
type="application/x-shockwave-flash"
allowscriptaccess="always"
allowfullscreen="true"
width="420"
height="360"
flashvars="id_notice=CAC91041560&token_notice=37772&auto_play=NON&config=http://www.ina.fr/player/configurationEmbed&type_media=video">

Lire La Suite... RésuméBlogger

Circulez il n'y a rien à voir...

Il y a une dizaine de jours, nous vous renseignions sur les drôles de manies de certains de nos députés européens, acceptant des pots-de-vin de lobbyistes en échange de dépôts d'amendements favorables (voir par ailleurs). Aux trois déjà pris en flagrant délit vient de s'ajouter un quatrième eurodéputé : Pablo Zalba, un député espagnol de même tendance que l'UMP comme le rappelle cette dépêche AFP reprise par le Figaro. Mais le pire n'est même pas que ces gens aient été démasqués (la nature humaine est de toutes les manières corruptible... malheureusement !), le pire vient du fait que le Parlement Européen empêche la justice de faire son enquête en refusant de la laisser perquisitionner les bureaux des personnes corrompues comme le révèle cet article du Financial Times. Bref, encore un exemple admirable de ce que deviennent les instances européennes : un nid grouillant de gens plus ou moins fréquentables, agissant pour leur propre compte sans se soucier de l'intérêt collectif, le tout sous l'autorité bienveillante de ceux censés en combattre les excès... En résumé un repaire de brigands au service de brigands...


Corruption au Parlement européen par BFMTV
Lire La Suite... RésuméBlogger

La nouvelle sortie de Docteur Doom...

Après avoir traité Ben Bernanke de menteur lors de sa dernière intervention (voir par ailleurs), Docteur Doom est toujours en grande forme et il continue de nous le prouver dans l'interview qu'il vient de donner à la Télévision Suisse Romande. N'oublions pas que l'idée principale animant la pensée de cet économiste suisse et analyste en investissements est "Ultimate crisis is still coming". Pour Marc Faber, la crise ultime (celle qui emportera tout le système financier sur son passage) arrive. Bref, il annonce rien de plus que la faillite du système pour les prochaines années. "Achetez une obligation à 100 dollars et encadrez-la, pour expliquer l'inflation à vos enfants en regardant la valeur de l'obligation tendre vers le zéro...". Encore une bien mauvaise prédiction de Docteur Catastrophe qui nous renforce cependant dans notre conviction de faire le plein de produits alimentaires avant l'explosion finale...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Un "pruneau" contre un taco...

Il est des conséquences particulièrement dramatiques de l'inflation (de l'hyperinflation ?) apparaissant aux Etats-Unis. La scène se passe à San Antonio au Texas. Dans un fast food Taco Bell. Le dénommé Ricardo Jones, furieux de s'apercevoir que son taco préféré était passé de 99 cents à 1,49 dollars (50% d'augmentation quand même !) a sorti son arme et a tiré sur le manager du restaurant comme nous le révèle ce papier publié par le quotidien My San Antonio. Ou comment un consommateur se rend compte en une fraction de seconde que désormais il ne pourra plus faire qu'un repas sur deux...

Lire La Suite... RésuméBlogger

A la trace...

Dans notre monde de plus en plus sophistiqué technologiquement, il est des innovations pratiques mais dangereuses pour nos libertés individuelles. C'est le terrible constat qu'a dû faire l'élu vert allemand Malte Spitz. Comme nous l'indique ce papier publié par le site suisse 20 Minutes, cet élu a porté plainte contre la Deutsche Telekom pour l'obliger à divulguer les informations collectées à son sujet. Il a appris que l'opérateur téléphonique allemand enregistrait régulièrement ses allées et venues. Jusqu'à 35.000 fois ! C'est le quotidien die Zeit qui a révélé en détails tous ses déplacements. "Que ce soit dans l'avion, dans le train ou chez lui, l'abonné mobile était traqué quasiment en permanence (78% du temps !). L'opérateur pouvait notamment savoir dans quelle ville il se trouvait, à quel moment il se reposait et quels lieux, il aimait fréquenter". Plus que jamais, le système veut tout connaître des "empêcheurs de tourner en rond". Pour notre part, nous avons pris la décision de ne plus avoir de mobiles et nous nous sentons fort soulagés...

Lire La Suite... RésuméBlogger

mercredi 30 mars 2011

Le parapluie de Cherbourg...

On connaissait le parapluie bulgare. Il faudra bientôt s'habituer au parapluie sarkozyste. C'est quoi ce parapluie ? Para Pactum... Un parapluie révolutionnaire, blindé grâce au kevlar et inventé par une PME de Cherbourg (normal pour un parapluie...) qui résiste à des vents de plus de 160 km/heure, à des attaques de chiens et même à des boules de pétanque comme nous en informe ce papier de France Soir. Devant de tels résultats, notre omniprésident, craignant sans doute de ne pas se sentir assez protégé, a commandé une dizaine d'exemplaires de ce joujou pour équiper sa garde rapprochée. Coût de cette petite folie : 7.000 euros pièce. De quoi démoder d'un seul coup tous les parapluies Hermes ou Vuitton... Au fait un casque aurait certainement coûté moins cher...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Le nazillon et l'escort girl...

Les élections cantonales sont derrière nous et pourtant nous continuons à entendre parler des drôles de candidats du Front National. Nous avions déjà abordé ce sujet sur ce blog (voir par ailleurs) mais force est de constater que la diversité est de rigueur au sein de ce parti. Après avoir dû se prononcer sur le cas de ce candidat reconnu être un adepte des saluts nazis, Marine le Pen sera heureuse d'apprendre que la dénommée Sandra Kaz, candidate pour le Front dans le Nord exerce aussi le "métier" d'escort girl comme nous le révèle ce papier publié par le Phare Dunkerquois. S'étant présentée dans la peau d'une étudiante, elle arrondissait ses fins de mois en gâtant de vieux messieurs en mal de sensations. Une bonne façon de partager ses idées d'ordre et de sécurité entre deux oreillers... Bref, de bleu marine à rose coquine, la vague est toujours là...


Alexandre Gabriac est suspendu du FN. par polecom
Lire La Suite... RésuméBlogger

Les pauvres coûtent trop chers...

En voilà un qui a perdu une occasion de se taire. Son nom : Hans-Jörg Rudloff. Son job : patron de Barclay's Capital. Bref, un Vampire supplémentaire qui s'est quand même versé près de 600.000 livres sterling de bonus au titre des résultats de 2010. Pourquoi parlons-nous d'un tel bankster ? Car il pourrait faire ami ami avec le sénateur Dassault tant ils ont les mêmes "idées" pour relancer l'économie. Quand ce dernier dénonce les 35 heures (voir par ailleurs), Rudloff montre du doigt les bénéficiaires des minimas sociaux. Comme le relate ce papier publié par le site Business Insider, il expose ses idées pour faire redémarrer la machine. D'après lui il suffit de réduire de 50% toutes les prestations sociales et mettre tout le monde au travail. "People have to work more, longer hours, longer years" ou faire travailler les gens plus longtemps par jour et plus longtemps par an. Tout en assurant la promotion de l'immigration afin de rendre l'Europe plus forte... Monsieur Rudloff serait bien inspiré de nous rappeler combien sa banque a touché de milliards des contribuables pour s'autoriser à sortir de telles âneries. Si aujourd'hui les déficits sont ce qu'ils sont, c'est bien parce que les banques ont été sauvées par les états, la Barclay's Bank comme les autres. Tout cela nous montre une fois de plus que la véritable bataille qui s'engagera sera celle qui verra s'affronter les mondialistes apatrides et privilégiés contre les peuples aux racines bien ancrées et non fortunés...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Des prix en trompe l'oeil...

Tout le monde nous avait prévenu, c'est désormais chose faite. L'inflation fait son grand retour après plus de vingt ans de relative stabilité des prix. Hausse du prix du pétrole, spéculations sur les produits alimentaires, utilisation abusive de la planche à billets... autant d'éléments favorisant la résurgence de l'inflation voire de l'hyperinflation. Mais à la veille des élections présidentielles, il est important de minimiser le plus possible ces mauvaises nouvelles aux yeux de Madame Michu qui va toutes les semaines dans son hypermarché. Du coup, les industriels en collaboration avec la grande distribution ont inventé un nouveau système permettant de cacher ce que madame Michu ne saurait voir. Comme le remarque ce papier publié par le site belge Trends, les fabricants de produits alimentaires sont devenus maîtres dans l'art de camoufler les hausses de prix. La solution : "des formats qui fondent discrètement pour des produits identiques". Petit tour d'horizon : le pot de glace Häagen Dazs est passé en toute discrétion de de 453 grammes à 396 grammes. De même, si vous regardez dans vos paquets de mouchoirs, vous constaterez qu'il n'y en plus que neuf au lieu de dix. L'article nous indique même la recette miracle des industriels. "D'abord, en changeant l'emballage, un procédé qui ouvre la voie à de très jolies augmentations. Ensuite on modifie la recette : on remplace des ingrédients onéreux par des matières premières moins chères. Enfin, en augmentant le prix au kilo, sans que cela soit visible sur l'étiquette". Pendant ce temps Madame Michu est contente car le prix à la caisse est le même et l'Insee peut continuer à relever des prix identiques aux mois précédents. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes y compris pour nos économistes qui savent pourtant bien que inflation veut dire récession....


Nicolas Bouzou - Le retour du spectre de... par MinuitMoinsUne

François Lenglet - Le retour du spectre de... par MinuitMoinsUne
Lire La Suite... RésuméBlogger

Quand Aviva fait des émules...

On a déjà vu sur ce blog les drôles de méthodes de l'assureur Aviva (voir par ailleurs). Il faut croire que cette façon de faire a porté ses fruits puisque d'autres assureurs anglais les ont imité. C'est le cas notamment de la compagnie d'assurances Royal and Sunalliance. Comme nous le rapporte ce papier publié par le Daily Mail, la société RSA a refusé de rembourser une gouttière endommagée par la neige sous prétexte que le fils de la famille (pourtant cliente depuis 26 ans) avait été reconnu comme étant l'auteur d'une infraction et qu'il vivait toujours sous le toit de la maison endommagée. Eh oui les Vampires ne reculent plus devant rien. Votre fils se fait interpeller en fumant un petit joint et hop l'assurance de votre maison saute ou mieux elle est fortement augmentée pendant les cinq prochaines années. Heureusement, les assureurs ne tiennent pas encore compte des infractions de la route. Pour combien de temps...?

Lire La Suite... RésuméBlogger

Prise de conscience...?

Que lui est-il arrivé ? A t-il eu une hallucination ? Pourtant, une chose est certaine : à force de croquer la pomme on tombe obligatoirement sur des pépins. C'est le cas de Tim Geithner, le secrétaire au Trésor américain (l'équivalent de notre Christine Lagarde). On dirait bien qu'il présuppose quelque chose suite à ses dernières déclarations reprises par Ambrose Evans Pritchard dans ce papier publié par le Telegraph de Londres. Prenant le parti des Chinois, il s'est prononcé favorablement pour le développement progressif d'une monnaie de réserve mondiale gérée par le FMI. En effet, le dollar ne vaut désormais pas plus que le papier nécessaire à l'imprimer. Tous les investisseurs ayant des sommes aux Etats-Unis ne souhaitent pas spécialement être remboursés en monnaie de singe. Aussi, ils insistent (les Chinois en premier lieu) pour que le dollar ne soit plus considéré comme la monnaie de réserve du FMI. Remarquez cependant qu'utiliser le vocable "progressif" n'engage à pas grand chose pour le moment. Il n'empêche que toute la planète finance s'est demandée pourquoi une telle déclaration à un tel moment ? A moins que l'instauration d'une monnaie mondiale soit nettement plus avancée que l'on pouvait le redouter...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Ne pas fâcher les Américains...

Une fois encore, nous avons eu la preuve que l'Union Européenne, non seulement ne protège pas ses consommateurs mais pire encore, s'allie avec les Etats-Unis pour aller contre la volonté des peuples. Vous faites certainement partie de cette majorité de gens souhaitant connaître l'origine de la viande qui se trouve dans votre assiette. D'où vient-elle ? Fait-elle l'objet d'un clonage ? En connaît-on la traçabilité ? L'Union Européenne s'était pourtant portée garante auprès des consommateurs de pouvoir leur donner toutes ces informations. Après d'intenses débats avec les producteurs de ce type de viande (essentiellement les Etats-Unis et l'Argentine), cette dépêche de l'AFP nous apprend qu'une fois de plus la Commission Européenne vient de se coucher devant les Américains. Arguant qu'ils n'ont aucun système de traçabilité, les exportateurs américains de cette viande pourront se passer d'informer les consommateurs européens. Il faut savoir que chaque année, l'Union Européenne importe quand même plus de 400.000 tonnes de viande des Amériques sans que personne ne puisse dire si ce qui nous est envoyé est cloné ou non. Autant dire que cela fait pas mal de steacks dont on ignore complètement l'identité et comment ils ont atterri dans nos assiettes. "'La viande de boeuf en provenance de ces pays peut être issue d'animaux clonés mais il est impossible de le vérifier' a souligné la Commission". Le meilleur vient de la bouche même du commissaire européen chargé de ce dossier. "'Si les scientifiques disent qu'il n'y a pas de problèmes entre la première génération des animaux clonés et les suivantes, en quoi est-il nécessaire d'informer les consommateurs' a estimé John Dalli". A titre d'informations, sachez que ce monsieur est maltais (Malte ayant été comme on le sait une colonie britannique...). Bref, plus que jamais, la Commission Européenne n'a aucune espèce d'envie de venir représenter le "citoyen européen" mais adopte des postures toujours plus atlantiques. A l'image de ce que nous révèle François Asselineau à longueur de conférences. Une fois de plus, la démonstration est probante. Tant pis pour nous...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Les marchés et le désert...

Alors que le monde vit des soubresauts pour le moins inquiétants, il en est un qui ne cesse de nous alerter sur leurs conséquences pour les marchés boursiers. Il s'agit d'Olivier Delamarche, le gestionnaire du fond Platinium Gestion. Dans sa chronique "Les points sur les I", il insiste à nouveau sur la cécité des bourses mondiales. Elles agissent comme si elle étaient seules au monde. Rien ne vient les perturber alors que de graves évènements bouleversent le monde. "Certes, les entreprises fonctionnent bien (quoique...) mais combien valent-elles ? Aujourd'hui elles sont valorisées en bourses comme s'il ne se passait rien autour. Or une entreprise appartient à une conjoncture. Aujourd'hui aux Etats-Unis, les sociétés sont cotées comme s'il n'allait rien se passer dans les cinq ans qui viennent. Pourtant aujourd'hui, il y a les révolutions arabes, l'augmentation du prix du pétrole, et le Japon (dont l'économie représente 9% du PIB mondial). Les Japonais vont être en récession pendant un bon bout de temps et bien évidemment cela a des répercussions sur les entreprises. Nous sommes dans un marché de flux. Il faut toujours plus d'argent pour faire tourner la machine. Il y a aura un d'autres quantitative easing sinon le système s'effondrera". Au moins vous savez à quoi vous en tenir si vous avez des actions ou si vous souhaitez boursicoter...


Olivier Delamarche BFM Business 29/03/2011 - 29... par MinuitMoinsUne
Lire La Suite... RésuméBlogger

mardi 29 mars 2011

Fukushima mon amour...

La situation devient désespérée au Japon. La centrale nucléaire de Fukushima continue de rejeter dans l'atmosphère ses particules hautement radioactives et dans l'eau ses rejets de plutonium. Mais ne vous en faites pas puisqu'il n'y a aucun danger. Un peu comme en 1986 à l'époque de Tchernobyl. Toujours est-il que cette "sécurité" n'est que de façade. On est devant la pire crise nucléaire que le monde ait connue. La preuve : des traces radioactives sont apparues tant en Chine qu'en Corée du Sud comme le rapporte ce papier publié par le Parisien. On en a aussi trouvé aux Etats-Unis : tant dans l'état du Massachusetts selon le site Huffington Post que dans celui du Nevada toujours selon le même site. Bref, on voit bien que la société Tepco est incapable de prendre la mesure de la catastrophe se déroulant en ce moment au Japon. La vie dans l'archipel risque à tout jamais d'être modifiée. Les sols ne pourront plus être décontaminés et déjà se pose la question de la mégapole qu'est Tokyo. Que faire de ses 30 millions d'habitants ?


Japon : la situation s'aggrave par Zoomin_France
Lire La Suite... RésuméBlogger

Déjà six mois...

"Sarkozy manoeuvre la révolution libyenne"... Tel est ce titre qui apparaît en une du quotidien italien Libero. D'après cet article publié dans le journal transalpin, cela fait plus de six mois que les Français avaient décidé de cette opération armée pour renverser le colonel Kadhafi. Pourtant, les médias français continuent de soutenir allègrement cette opération sans sourciller. Tous sauf un ! C'est l'hebdomadaire Marianne qui reprend la démonstration mise à jour dans Libero. "Selon le quotidien Libero, loin d'avoir été une réaction spontanée et épidermique face au massacre du peuple libyen, l'intervention française contre Kadhafi serait issue d'une préparation de longue date. Tout ceci nous invite à prendre du recul sur la véritable nature de cette 'croisade'". Bref, Sarkozy avait besoin de cette guerre pour se refaire une santé "sondagière" et il l'a obtenue. Comment a t-il réussi à faire concrètement ? C'est un papier publié sur le site Voltaire.net qui nous dévoile les tenants et aboutissants de cette opération plus tout à fait aussi "noble" que celle qu'on a bien voulu nous vendre. Bref, un bon gros travail de barbouzes comme au bon vieux temps du Rainbow Warrior...


a voir,Libye la bataille de Brega partie 1 par ABDLJABBAR

Libye la bataille de Brega partie 2,a voir ! par ABDLJABBAR
Lire La Suite... RésuméBlogger

La drôle de politique de Wal Mart...

Aux Etats-Unis plus qu'ailleurs, les multinationales ont mis au point des codes éthiques leur imposant la non discrimination à l'embauche ou l'égalité des salaires entre hommes et femmes. Le problème est que ces bonnes intentions ne sont jamais appliquées. Du coup, le personnel concerné se sent floué. C'est ce qui se passe chez le géant de la grande distribution Wal Mart. Comme nous le révèle ce papier publié par le Washington Post, l'enseigne est confrontée à la plus importante class action de l'histoire du pays. C'est quoi une class action ? C'est une procédure judiciaire où les victimes ayant le même préjudice peuvent se regrouper entre elles pour ne faire qu'un seul procès aux responsables. Dans le cadre de Wal Mart, les salariées se sont plaintes de discrimination que ce soit pour les salaires ou pour l'avancement. C'est la Cour Suprême qui doit donner son autorisation sur cette class action. Wal Mart a déjà averti que si cette procédure se poursuivait cela pourrait lui coûter des milliards de dollars en rattrapage de salaires et avantages de toutes sortes. Autrement dit cela entraînerait des dizaines de milliers de suppressions d'emplois. Ou comment les multinationales se foutent éperdument des lois en vigueur et tentent de passer en force leur propre législation quitte à brandir le spectre du chômage. Quoiqu'il en soit la réponse de la Cour Suprême est attendue pour juin prochain. D'ici là les femmes continueront à subir la loi des hommes... chez Wal Mart comme ailleurs...

Lire La Suite... RésuméBlogger

lundi 28 mars 2011

Les taux s'envolent...

En ce moment, mieux vaut être Français que habitants de l'un des PIIGS (Portugal, Irlande, Italie, Grèce ou Espagne). Ces pays sont, comme on le sait, confrontés à des difficultés maximales de financement de leurs dettes. En résumé, à chaque fois qu'ils empruntent de l'argent sur les marchés, cela leur coûte de plus en plus cher. C'est le site Bloomberg qui nous donne la tendance. Ainsi, quand l'Italie émet une obligation à 10 ans, elle doit payer un intérêt à ses créanciers de 4,758% ; quand l'Espagne émet la même obligation, son taux est de 5,173% ; quand le Portugal emprunte à 10 ans, c'est désormais avec un taux d'intérêt de 7,786% ; l'Irlande, c'est au taux de 10,119% ; et la Grèce emprunte au taux de 12,576%... Le Portugal et l'Irlande battant même des records. Jamais ils n'ont emprunté à un taux aussi haut. Des taux dignes des agences Cofinoga. De quoi augmenter toujours plus les déficits, d'imposer aux citoyens toujours plus d'austérité et de semer les germes d'une révolution à venir...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Adieu Monsieur le Professeur...

Pour faire rentrer de l'argent dans les caisses, les pays occidentaux n'ont plus le choix. Il s'agit d'augmenter les impôts et de réduire les dépenses. Mais comme on l'a vu dernièrement avec la journaliste Sophie Coignard (voir par ailleurs), les premières victimes de tous ces plans d'austérité sont toujours les mêmes : ce sont nos enfants. En France comme aux Etats-Unis. C'est ainsi que cette dépêche d'Associated Press reprise dans un papier publié sur le site d'ABC News, la Californie a décidé de licencier 19.000 professeurs. "The situation is not unique in California. School districts throughout the country are warning of cutbacks involving eacher and other employees as state legislature seek to close massive budget shortfalls by cutting education spending". Et ce n'est pas un cas esseulé. C'est pareil dans tous le pays. A ce rythme, nos cher têtes blondes ne sauront plus lire ni écrire d'ici peu. Pendant ce temps, des millions sont dépensés par la France et par les Etats-Unis dans des guerres à légitimité douteuse. Cherchez l'erreur...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Une catastrophe...

Notre "nouveau" ministre des Affaires Etrangères n'en revient toujours pas. Depuis le démarrage des frappes contre la Libye, il ne touche plus terre. Au point de s'y croire vraiment. C'est en substance ce qu'il nous a montré ce week end dans une interview donnée au quotidien allemand Der Spiegel et repris dans un article publié par le site luxembourgeois l'Essentiel. Bernard Henri Levy considère Guido Westerwelle, son "homologue" allemand, comme incompétent. Il a même qualifié le chef de la diplomatie allemande de "catastrophe". "La chancelière Angela Merkel a le pire ministre des Affaires Etrangères depuis très longtemps" a cru bon de rajouter notre philosophe au col ouvert. Il est vrai que les Allemands n'ont pas voulu entrer en guerre contre le colonel Kadhafi et accusent les Français de l'avoir fait uniquement par intérêt personnel. De quoi rendre fou furieux BHL qui comme on le sait, agit toujours avec justesse pour le bien d'autrui. "Westerwelle devrait démissionner mais il ne semble même pas avoir honte de sa décision, de ce summum de la honte". C'est fou comme notre philosophe de pacotille parle comme Bush le faisait à l'époque de la guerre en Irak. Il n'y a pas de crimes contre l'humanité en Libye, il y a une guerre civile et du pétrole. Beaucoup de pétrole. C'est ce qui intéresse les Occidentaux qui maquillent leurs forfaitures avec la rhétorique habituelle de démocratie et de droits de l'homme. Le fait que Kadhafi soutienne les Palestiniens l'a condamné définitivement aux yeux de ce faiseur de guerre... Même si désormais il est grand temps qu'il revienne sur terre...


Allemagne : Guido Westervelle se défend devant... par euronews-fr
Lire La Suite... RésuméBlogger

Rigueur carcérale...

Comme on le sait, les Etats-Unis n'ont plus un sou dans les caisses. Les budgets sont partout revus à la baisse, les fonctionnaires sont licenciés, les services publics disparaissent les uns après les autres et de plus en plus d'états sont obligés de prendre des mesures toujours plus impopulaires à l'image de ce qui s'est passé au Wisconsin (voir par ailleurs). Bref, c'est rigueur pour tout le monde y compris pour les prisonniers. Comme le souligne cette dépêche d'Associated Press reprise par le site Dayton Daily News, les détenus de l'état de l'Ohio devront désormais payer leur électricité au prix de un dollar par mois. Il n'y a plus de petites économies dans un état qui accuse un déficit de huit milliards de dollars. Une vraie cure d'austérité au point de voir poindre des manifestations contre ces coupes budgétaires...

Lire La Suite... RésuméBlogger

dimanche 27 mars 2011

Le pacte immoral...

Voilà un pavé jeté dans le jardin du ministre de l'Education Luc Chatel. C'est un essai de la journaliste Sophie Coignard, connue pour avoir enquêté sur la franc-maçonnerie comme le rappelle Wikipedia, qui vient donner une nouvelle orientation au débat sur l'éducation de nos enfants. D'après elle, l'éducation nationale n'est absolument pas la priorité de nos gouvernants qui ne veulent surtout pas de ce poste. Elle nous révèle toutes les turpitudes d'une caste imposant sa propre vision de l'éducation nationale. Népotisme, clientélisme,... ou comment les élites sacrifient nos enfants sur l'autel de l'économie...


Coignard Vs Zemmour Naulleau l'Education [ITW]... par peanutsie
Lire La Suite... RésuméBlogger

Panne de moral...

N'en déplaise aux défenseurs de la "reprise" américaine, la madame Michu yankee n'en mène pas large en ce moment. Elle a le moral dans les chaussettes. Comme nous le révèle ce papier publié par Marketwatch, l'indice de confiance des ménages américains s'est encore dégradé au mois de mars, le ramenant à son plus bas niveau depuis un an et demi. Seuls 25% des gens pensent que la situation va s'améliorer dans les mois qui viennent. Autant dire que la reprise qu'on nous vend n'est que chimère, n'oublions pas qu'un consommateur qui n'a pas le moral est un consommateur qui ne consomme plus. En tout cas, tout cela nous montre qu'il n'y a pas qu'en France où règne le pessimisme contrairement à ce qu'on veut bien nous faire croire...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Le leviathan est à Bruxelles...

Il n'y a pas qu'en France où règne l'euro-scepticisme. Plus surprenant : en Allemagne aussi. Au point que le célèbre écrivain Hans Magnus Enzensberger, connu pour porter un regard féroce sur l'effondrement de la société allemande comme nous le rappelle Wikipedia, a comparé l'Union Européenne au léviathan (le léviathan étant le monstre marin présent dans la Bible, évoquant un cataclysme terrifiant capable de modifier la planète, d'en bousculer l'ordre et la géographie sinon d'anéantir le monde...brrr !). C'est dans son dernier ouvrage qu'il compare les institutions européennes à une hydre qui dévore les citoyens. Vous pensez bien que nous qui demandons une sortie de la France de l'Union Européenne nous ne pouvons que nous réjouir d'une telle position venant d'un tel personnage. Comme nous en informe ce papier publié par l'agence de presse Presseurop, il exhorte les Européens à lui tenir tête. Il se positionne de la même façon que l'a fait Stéphane Hessel en France dans son petit livre "Indignez-vous !". Si vous aussi vous voulez vous indigner, vous pouvez toujours nous rejoindre au sein de l'UPR pour faire en sorte que la France redevienne maîtresse de ses choix stratégiques. A la vue de l'actualité, cela devient urgent...


Stéphane Hessel - Indignez vous 1/3 par Khalemvideo

Stephane Hessel - Indignez vous 2/3 par Khalemvideo

Stephane Hessel - Indignez vous 3/3 par Khalemvideo
Lire La Suite... RésuméBlogger

Nucléaire...rien à signaler...

RAS... Rien à signaler concernant l'énergie nucléaire en France. Tout est sous contrôle et notre technologie est la meilleure du monde. Cocorico... Pendant ce temps, nos "amis" japonais se réveillent dans un univers toujours plus contaminé. Au point que le niveau de radioactivité désormais présent dans la centrale de Fukushima est "dix millions de fois plus élevés que le niveau d'un réacteur normal" comme le reconnaît ce papier publié par le site de TF1 News. Bref, alors que l'on s'oriente vers la pire catastrophe nucléaire n'ayant jamais existé sur notre Terre, il devient urgent de poser le débat sur le nucléaire. Pour ou contre ? Pour notre part, nous pensons que ce n'est pas là le problème. Comme nous tentons de vous le démontrer depuis le début de cette revue de presse, nous soutenons que c'est le système qui est de nature même à nous faire connaître le pire. Pour vous en convaincre, nous vous soumettons cet excellent documentaire réalisé à l'intérieur de nos centrales françaises. Préparez vous à vous en prendre plein la g... tant l'ultra-libéralisme présent dans ce secteur (aussi...!) impose une dérèglementation catastrophique. N'est-ce pas d'ailleurs ce qui s'est passé aussi avec le groupe privatisé Tepco comme le rappelle ce papier du Nouvel Obs ? "Les dirigeants de cette firme privée semblent avoir disparu après avoir présenté leurs excuses au peuple japonais, inclinant le buste comme ils l'avaient déjà fait en 2000, 2003 et 2007, en promettant chaque fois de prendre toutes les mesures". Partout en Europe aussi, la libéralisation des marchés et la privatisation des groupes énergétiques aboutit à la dégradation des conditions de travail des ouvriers chargés de la maintenance... Au nom de la rentabilité EDF, GDF/Suez, et Areva recourent de plus en plus à la sous-traitance, rognent sur les effectifs et la maintenance et font pression sur les employés. Pour passer un dimanche les yeux bien ouverts sur un futur qui est en train de se passer maintenant...



RAS nucléaire, rien à signaler par ARTEplus7
Lire La Suite... RésuméBlogger

Et si Kadhafi avait raison...

Voici Abdel Hakim al Hasidi. C'est le chef de la rébellion libyenne. L'homme censé remplacer Kadhafi quand ce dernier aura été chassé par les Occidentaux. Pourtant, depuis le début de cette guerre civile, le "guide" n'a de cesse de répéter que les rebelles sont des djihadistes proches de l'organisation terroriste Al Qaïda. Comme le montre ce papier publié par le Telegraph de Londres reprenant un article du quotidien italien Il Sole 24 Ore, il semble bien qu'il ait en partie raison. Le dénommé Al Hasidi reconnaît qu'il a participé à la guerre en Afghanistan en compagnie d'une vingtaine d'hommes afin de soutenir les talibans contre l'occupation de l'OTAN. Il admet que son réseau est proche de celui de Ben Laden. Il insiste pour dire que ses combattants sont des bons musulmans, de vrais patriotes et surtout pas des terroristes. Comme ceux d'Al Qaïda... Il y en a un autre qui réitère que cette guerre est une poudrière qui risque de mettre le feu à une bonne partie du monde (voir par ailleurs). Il s'agit de Hugo Chavez. Mais comme le remarque justement Maurice Lemoine le célèbre journaliste et rédacteur en chef du Monde Diplomatique, dans un papier publié sur le site la Revolucion Vive, les médias occidentaux se sont tous enflammés en le présentant comme un "monstre" car il osait soutenir Kadhafi alors que sa position est le reflet même de la position de la plupart des pays d'Afrique ou d'Amérique du Sud. Il est certain que la Libye vue sous cet angle nous permet de mieux comprendre dans quelle désinformation les gouvernants nous tiennent. Et si finalement le colonel Kadhafi avait raison...?


Chavez défend sa vérité sur la Libye ! par librepenseur007
Lire La Suite... RésuméBlogger

Non à l'austérité...

Cela fait des années que l'on n'avait pas vu cela à Londres. Des centaines de milliers de manifestants se sont exprimés à travers la ville pour exprimer leur colère contre l'austérité instaurée par le gouvernement Cameron. Comme le note cette dépêche de l'AFP, cette manifestation est "le plus important mouvement social depuis les émeutes survenues il y a vingt ans et qui précipitèrent la chute de Margaret Thatcher". Comme de bien entendu, la journée s'est terminée par les inévitables casses. Il est vrai que les Anglais voient d'un mauvaise oeil le fait que le gouvernement coupe des centaines de milliers d'emplois alors qu'il dépense des millions de livres sterling pour aller chasser Kadhafi en Libye. Question de priorité sans aucun doute...


Lire La Suite... RésuméBlogger

vendredi 25 mars 2011

Ils ne nous disent pas tout...

Alors que le feu des médias s'estompe sur le site nucléaire de Fukushima et que les autorités nous ont cajolé en nous certifiant qu'il n'y avait aucun risque de radioactivité, il semble bien que tout ne soit pas aussi simple qu'on veuille bien nous le présenter. Comme le révèle ce papier publié par le Los Angeles Times, les barres de combustible nucléaire à l'air libre dans les piscines asséchées et ébréchées pourraient relâcher très prochainement plus de 130 tonnes d'uranium dans la nature. D'après Edwin Lyman, un physicien de l'Union of Concerned Scientists (UCS ou le syndicat des scientifiques responsables), il n'y a aucune solution possible. "'My intuition is that this is a terrible situation and it is only going to get worse' he said. 'There may not be any way to deal with it'". Bref, la situation semble bien pire que ce que l'on nous dit. Les médias de par chez nous continuent de la fermer tandis que nos gouvernants continuent de minimiser tout danger. Jusque quand ?

 
Lire La Suite... RésuméBlogger

Le scénario du pire...

Comme on le sait, les agences de notation ont été largement montrées du doigt en 2008 pour n'avoir pas su prévoir la crise. Il faut croire qu'elles ont retenu la leçon tant elles mettent aujourd'hui de l'empressement à dégrader la note des pays en difficulté. Mieux, elles se mettent à publier des prévisions macro-économiques. Chaud devant ! Comme nous l'enseigne cette dépêche de l'AFP, l'agence de notation Standard and Poor's fait planer la menace d'un scénario catastrophe. Présentant son rapport comme une "simulation", elle se demande ce qu'il adviendrait si la crise s'aggravait pour ressembler à celle de 1929. En résumé : trois chiffres, un PIB qui chute de 20%, un chômage qui grimpe à 25% et des bourses qui s'effondrent de 70%. Avec de telles prévisions, on comprend mieux pourquoi elle dégrade plus vite que son ombre... Il n'en reste pas moins que cette agence met en avant les difficultés de la Zone euro sans pour autant se pencher sur l'économie américaine qui est bien plus mal en point. Alors prévisions ou propagande...? Pendant ce temps, la colère monte au sein des pays de la Zone euro comme en témoigne cette manifestation européenne à Bruxelles...


Manifestation à Bruxelles avant le sommet..... par nocommenttv
Lire La Suite... RésuméBlogger

Emeutes au Burger King...

Les Américains ont de plus en plus de mal à vivre avec la crise. Au point que certains d'entre-eux pètent carrément les plombs. Comme en témoigne ce papier publié sur le site NBC de Miami, une jeune femme, lasse d'attendre son hamburger au restaurant Burger King du coin, a déclenché une émeute et a demandé à tous les clients de se joindre à elle. Tout ceci se passe en Floride, l'un des états les plus touchés par la récession. Ceci expliquant peut-être cela...

Lire La Suite... RésuméBlogger

La fin de l'euro n'est pas impensable...

Alors que nos gouvernants ne savent plus trop quoi faire pour nous rassurer quant à l'avenir de l'euro, il en est certains qui n'ont pas les mêmes "précautions orales". Nous ne voulons parler ni de Marine le Pen, ni de Nicolas Dupont-Aignan mais de Warren Buffett. Car il s'agit bien du milliardaire américain qui ne croit plus trop en la survie de la monnaie européenne. A l'occasion d'une visite en Inde, il a eu cette sortie : "Si la pression autour de l'euro augmente, il n'est pas impensable qu'il puisse s'effondrer" comme le révèle cette dépêche de l'agence de presse Reuters. Voilà qui a le mérite d'être clair d'autant que les pressions vont aller crescendo. Le Portugal ne pourra bientôt plus faire face à ses échéances et toutes les agences de notation ont dégradé sa note au point de la ramener toute proche des "obligations pourries" (les fameux junk bonds) comme le note cette dépêche de Reuters reprise par le site Challenges. Quant au Conseil européen réuni à Bruxelles, ce n'est pas moins de 75 milliards de dollars à trouver pour stabiliser l'économie portugaise. Devinez où il va les prendre ? Dans nos poches... bravo ! Mais celles-ci risquent de bientôt sonner le creux car les dirigeants de l'euro on validé un pacte dans lequel "ils s'engagent à réformer leur économie, à limiter leur dette publique et à pratiquer la modération salariale" comme nous en informe ce papier de Challenges. Bref, nous voilà donc au courant de nos conditions de vie pour les mois qui viennent. Avec des prix qui ne cessent de flamber et des salaires qui seront modérés, pas besoin d'être un devin pour présager que le FN ressortira grand gagnant de cette politique suicidaire...












Lire La Suite... RésuméBlogger

L'homme qui murmure à l'oreille du FN...

Et de trois ! Une troisième sortie de notre ministre de l'Intérieur stigmatisant les musulmans et une troisième polémique en moins d'une semaine. Il faut bien avouer que Claude Guéant fait encore mieux que Brice Hortefeux. Après sa sortie sur les "croisades", le voilà qui vient nous expliquer que les services publics sont désormais proscrits aux usagers arborant des signes religieux comme le note cette dépêche de l'AFP. Bien joué Monsieur Guéant ! Vous êtes un vrai visionnaire ! Au fait, pouvez-vous nous dire si vous envisagez aussi le fait que les curés en soutane ou les bonnes soeurs en aube ne puissent plus prendre le bus ou se rendre à la poste... Décidément en Sarkozye, on préfère courir derrière le FN plutôt que de s'occuper des vrais problèmes. Une stratégie qui irrite tous les modérés de l'UMP au point que certains pensent très fort à claquer la porte... Chiche ?

Lire La Suite... RésuméBlogger

jeudi 24 mars 2011

Fin de partie...

Comme on le sait, plus le chômage augmente, moins les gens peuvent rembourser leurs prêts. Plus il y a défaut sur les emprunts, plus les banques ont besoin d'argent et moins elles prêtent. Du coup, c'est l'essence même du moteur qui vient à manquer. Or les plus faibles ne peuvent pas résister. En football comme ailleurs. C'est ainsi que l'on apprend que le club de Gueugnon est sur une bien mauvaise pente qui risque de l'amener à sa disparition. Comme le révèle ce papier publié par le Monde, la famille Vairelles (du nom de l'ex international qui a pris le club en mains) s'est montrée moins large financièrement qu'elle l'avait promise. Or cette dernière accuse le conseil régional de ne pas avoir versé la subvention promise. Bref, tout le monde se renvoie la balle et finalement les joueurs ne sont plus payés depuis quelques semaines. Du coup, ils se sont mis en grève et pensent que la fin de partie est toute proche... Parions que cela ne sera pas le dernier club de football à tomber sur le terrain d'honneur des financiers nuisibles. La panne de cash étant de loin la "blessure" la plus sévère pour un club de football...


Enquete FC Gueugnon Tony Vairelles par SYC71
Lire La Suite... RésuméBlogger

Le bunga bunga...comme si vous y étiez...

Depuis six mois, Il Cavaliere est dans le collimateur de la justice italienne. Il faut préciser que les parties fines de Silvio Berlusconi commencent à faire de plus en plus de bruit de l'autre côté des Alpes, surtout depuis que l'on sait que de nombreuses mineures y participaient. Le procès du Premier ministre devant débuter le 6 avril prochain, les enquêteurs ont remis à la justice un dossier de plus de 20.000 pages de procédure avec photographies. Forcément, il y a du lourd. C'est le site britannique du Daily Telegraph qui nous offre le premier portfolio des soirées bunga bunga de Berlusconi. A la vue des charmantes créatures s'y trouvant, on en viendrait presque à regretter de ne pas être comme Kadhafi, un des meilleurs potes de Berlusconi...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Cela commence à faire beaucoup...

Alors que hier on nous annonçait une hausse de l'électricité de plus de 30% sur les cinq prochaines années (voir par ailleurs), aujourd'hui la mauvaise nouvelle vient de l'alimentation. Il est vrai qu'à force de spéculer sur les matières premières, l'addition devait arriver... Elle est là ! Comme le révèle ce papier publié par le quotidien Nord Eclair, les prix de certains aliments devraient augmenter de 20%. Les produits les plus touchés sont le café, les pâtes, l'huile et la farine. Evidemment dans ces cas là, tout le monde se renvoie les responsabilités : les agriculteurs, la grande distribution, le gouvernement... mais au final, ne vous inquiétez pas il restera nous : les cochons de payeurs... Et ne vous plaignez pas, c'est pire en Angleterre... Mais au moins là-bas, vous pouvez toujours adresser vos doléances à Blythe Masters... La Responsable de toute cette m...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Le mieux est l'ami du bien...

Coucou me revoilà... Enfin pourrait-on rajouter ! C'est vrai qu'il nous manquait tellement depuis qu'il a quitté l'UMP pour le gouvernement. Frédéric Lefebvre, le geek du parti sarkozyste est de retour. Et par la grande porte... Comme le révèle ce papier publié par le site Slate, notre sous ministre à plein de choses vient de se faire pincer pour plagiat. Allô PPDA ? Comment doit-on faire dans ces cas là ? C'est dans sa dernière oeuvre "Le mieux est l'ami du bien" que notre essayiste s'est laissé aller à quelques emprunts. Il l'annonçait d'ailleurs dans le prologue en écrivant "c'est si amusant de jouer avec les mots des auteurs, d'essayer de se faufiler dans leur langue". A force de se faufiler dans leur langue, il a fini par repomper des pans entiers d'articles présents sur le site Wikipedia sans pour autant citer ses sources. Bref, il pourra toujours virer son nègre car cela au moins on en est sur, il sait faire...


Le Mieux est l'ami du bien - Frédéric Lefebvre par fredericlefebvre
Lire La Suite... RésuméBlogger

Le printemps des révolutions...

Alors que les médias se consacrent en priorité sur la guerre civile ayant lieu en ce moment en Libye, ils en oublient les autres foyers révolutionnaires parcourant le monde arabe. Ainsi, en Algérie, des émeutes ont éclaté entre des jeunes et la police suite à une opération visant à détruire des bidonvilles dans un quartier d'Alger (construits tout récemment par des jeunes en quête d'un logement) comme nous le signale ce papier publié par El Watan. Incendies, violence, blessés,... rien de bien nouveau. En revanche, il est un pays qui ne nous avait pas habitué à un tel déchaînement de violence : il s'agit de la Syrie. Comme le révèle cette dépêche de Reuters reprise dans un article publié par l'Express, l'engrenage protestation et répression policière ont déjà coûté la vie à quinze personnes. Les manifestants réclament "une Syrie sans tyrannie, sans lois d'urgence ni tribunaux d'exception". Quant au Yémen, où l'on compte les morts par dizaines, le président Saleh a proclamé l'état d'urgence alors que la jeunesse continue de défier le pouvoir en demandant son départ immédiat selon cet article publié par El Watan. Un peu comme à Bahreïn où là ce sont les "policiers" saoudiens qui ont mis fin à la contestation en détruisant son symbole : la place de la Perle comme le décrit ce papier publié par Agoravox. Bref, plus que jamais, la rue arabe est soumise à bien des pressions. Le printemps des révolutions suit son cours avec des hauts (la Tunisie), avec des bas (l'Egypte où rien n'est réglé), avec des guerres, avec des émeutes, avec états d'urgence... mais aussi avec beaucoup d'espoir pour ces peuples qui nous montrent la voie... Plus que jamais le système tremble sur ses bases et c'est tant mieux...


Nouveaux troubles en Algérie par euronews-fr


Lire La Suite... RésuméBlogger

Une femme en or...

On en a déjà parlé sur ce blog : l'ombre de Blythe Masters plane plus que jamais au dessus de l'économie (voir par ailleurs). En 1994, elle a inventé le CDS (Credit Default Swap). Elle a réussi à créer la "permutation de l'impayé" selon le journaliste Pierre Jovanovic. Il était en début de semaine sur Radio Courtoisie pour expliquer son dernier livre consacré justement à la "folie Blythe". Le monde est désormais enchaîné à ses produits financiers. Tous les prêts ont été revendus dans des véhicules d'investissement pour fonds de pension afin de redistribuer le risque sur plein de petits porteurs. Or cette idée a ruiné le monde : un peu comme une cordée d'alpinistes, dès qu'il y en a un qui tombe, tout le monde tombe. Nous vous invitons à l'écouter attentivement afin de tout comprendre sur ce qui nous arrive et sur ce qui va nous arriver demain... tout à l'heure... En attendant la révolution programmée...


L'origine de la crise financière 1/5 (2011.03.20) par gaul0is

L'origine de la crise financière 2/5 (2011.03.20) par gaul0is

L'origine de la crise financière 3/5 (2011.03.20) par gaul0is

L'origine de la crise financière 4/5 (2011.03.20) par gaul0is

L'origine de la crise financière 5/5 (2011.03.20) par gaul0is
Lire La Suite... RésuméBlogger