mardi 31 mai 2011

Danse ou chanson... direction prison...

Si les Etats-Unis suivent une très mauvaise pente, ils ne sont malheureusement pas seuls. Notre beau pays suit exactement le même chemin. Comme en témoigne ce fait divers qui s'est déroulé à Cherbourg. C'est le quotidien Ouest France qui relate cette incroyable nouvelle titrée "condamné pour avoir chanté du Brassens". "Dans la nuit du 24 juillet 2009, un Rennais de 27 ans avait chanté Hécatombe de Brassens dans laquelle il est question de mégères gendarmicides depuis la fenêtre d'un appartement de Cherbourg". Son public : trois flics qui n'ont pas apprécié. Arrestation, justice, procès et une condamnation à 40 heures de travaux d'intérêt général et 100 euros pour chacun des poulets. Désormais on sait qu'en France en 2011, on n'a plus le droit de chanter n'importe quoi de chez soi. Il règne vraiment comme une drôle d'atmosphère en ce moment. Vous ne trouvez-pas ? Et si en France c'est la musique qui n'adoucit plus les moeurs, aux USA, c'est la danse. Ainsi, comme le révèle ce papier publié par le Huffington Post, des jeunes ont été arrêtés par la police au mémorial Jefferson à Washington pour avoir osé tenter de réaliser un flash-mob. Silencieux de surcroît. De plus en plus, les pays dit démocrates sont plus répressifs que bien des dictatures et cela ne pourra que mal se terminer. Soyons en certains...


Lire La Suite... RésuméBlogger

Lapidation chez les uns, flagellation chez les autres...

On ne le dira jamais assez : les Etats-Unis s'enfoncent tous les jours un peu plus dans un fascisme ordinaire qui nous fait penser aux pires heures de notre histoire. Et ce n'est pas la dernière proposition du professeur de droit Peter Moskos qui va aller à l'encontre de cet état de fait. Comme on le sait, le pays connait une surpopulation carcérale record (2,3 millions de personnes). Ainsi, le nombre de prisonniers est supérieur au nombre de militaires (pourtant engagés dans de nombreux conflits) et il est même supérieur à un pays comme la Chine qui compte tout de même un milliard d'habitants supplémentaires. Bref, une situation explosive qui a fait réagir les autorités notamment celles de Californie qui ont demandé la libéralisation de plus de 100.000 personnes (voir par ailleurs). Mais les Américains les plus réactionnaires ne voient pas cette décision d'un bon oeil. Parmi eux donc : Peter Moskos. Ancien policier de la ville de Baltimore, il est aujourd'hui professeur de droit spécialisé dans l'approche sociologique de la criminalité comme nous en fait part Wikipedia. Il vient de sortir un livre titré "In defense of flogging" dans lequel il revendique le rétablissement de la flagellation. Comme il le déclare dans cette interview publiée par le quotidien Metro, Moskos souhaite donner le choix aux futurs condamnés entre la flagellation ou la prison. "Given the choice between five years and ten lashes, which would you choose ?". Bref, les talibans revendiquent la lapidation, et certains Américains veulent rétablir la flagellation. Où est vraiment la différence ? Nul part si ce n'est dans la folie qui agite certains au détriment du plus grand nombre. Répugnant...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Soutien au peuple grec...

Alors que les Grecs manifestent quotidiennement devant le Parlement d'Athènes pour exiger le retrait du plan d'austérité ou au moins le faire admettre par un référendum, l'état grec est maintenant aux abois financièrement. On l'avait déjà vu la semaine dernière quand on apprenait que le Trésor n'avait plus que deux mois de trésorerie (voir par ailleurs). On est même plus précis aujourd'hui puisque selon ce papier publié par le site suisse NZZ, la date limite de paiement est désormais fixée au... 18 juillet prochain. En d'autres termes, si l'Union Européenne, la BCE et le FMI n'apportent pas à nouveau des tombereaux d'euros avant cette date, la Grèce fera faillite tout simplement et ne pourra plus payer ses fonctionnaires ou ses retraités. Or les Européens sont loin d'être enchantés à l'idée de devoir payer pour les Grecs. Il faut dire que l'addition commence à être salée. D'ailleurs, le chancelier de l'Echiquier (l'équivalent anglais de notre Christine Lagarde), George Osborne, a indiqué que le nouveau plan de soutien à la Grèce pourrait coûter aux contribuables britanniques la modeste somme de plus de trois milliards de livres sterling comme le révèle cet article publié par le Daily Mail. Autant dire que les Grecs sont loin d'être sortis d'affaires d'autant que les touristes risquent d'y réfléchir à deux fois avant de se rendre dans ce pays pour les prochaines vacances. Et quand on écoute les grecs de la rue, on comprend mieux pourquoi ils nous demandent de nous réveiller et de sortir de notre torpeur datant de mai 68. Pour notre part, c'est fait : nous avons réservé pour les Cyclades en août prochain. Une façon de leur apporter notre soutien...


La Grèce rongée par la crise par euronews-fr
Lire La Suite... RésuméBlogger

Encore une hécatombe de poissons...

Cela fait six mois que cela dure et toujours aucune explication ! On a pris l'habitude de suivre sur ce blog cet étrange phénomène présentant des animaux morts en série. Après les hippopotames (voir par ailleurs), c'est à nouveau des poissons qui ont été retrouvés par millions aux Philippines. Comme nous le révèle cette dépêche AFP reprise par 20 Minutes, les averses du week end et la chute des températures seraient responsables de ces 750 tonnes de poissons morts. Pour d'autres sources (comme ici le site Philstar), en revanche, la cause vient du volcan Taal. Alors que six séismes volcaniques ont été enregistrés au cours de ces derniers jours près du volcan, on pense que le magma aurait fait intrusion vers la surface. Une chose est certaine : des poissons qui meurent au bord d'un volcan n'augurent en général rien de bon... Si vous aussi, vous souhaitez savoir où ont été localisées ces hécatombes et de quel genre d'animaux il s'agit, nous vous conseillons ce blog qui fait l'inventaire au jour le jour de ces étranges phénomènes...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Une démission, une invitation...et une absence de nom...

Peut-on encore aimer les politiciens français ? En voilà une question saugrenue mais qui mérite assurément d'être posée tant ceux-ci se donnent en spectacle devant leurs concitoyens ébahis. A n'en pas douter, le fossé est désormais immense entre la majorité des Français et quelques oligarques qui se sentent au dessus des lois. Et ils sont nombreux à s'être mis en valeur au cours de ces dernières 48 heures. Nous avons tout d'abord eu le droit à l'affaire Tron et son cortège de soupçons pour agressions sexuelles (voire plus encore...). Lâché en pleine campagne par Sarkozy (qui redoute un pendant à droite de l'affaire DSK), le ministre de la Fonction publique n'a eu comme seule solution de démissionner du gouvernement comme l'a révélé ce papier publié par le Parisien. D'autant que "le JDD annonce qu'une troisième plaignante devrait être entendue cette semaine dans le cadre de cette affaire. Il s'agit d'une commissaire de sa commune, déplacée à 'sa demande' en début d'année. Si on ignore encore les détails de cette histoire, un syndicaliste policier a confié au JDD que le secrétaire d'Etat s'est acharné sur cette femme pendant des mois". Mais Georges Tron est loin d'être tout seul au rayon des politiciens douteux. ll faut lui adjoindre le ministre de la Défense, Gérard Longuet. Comme nous l'annonce cette exclusivité publiée par les Inrocks, Longuet aurait séjourné en Tunisie et profité des largesses de Ben Ali. Au même titre que le journaliste économique Jean-Marc Sylvestre. Vous avez dit collusion ? Evidemment, les deux ne savent plus ce qui s'est passé réellement. Comme par hasard. Et que dire de cette bombinette lâchée par Luc Ferry sur le plateau du Grand Journal. Le philosophe et ex-ministre de l'Education en a rajouté une couche pour nous dégoûter encore plus profondément des politiques comme le rapporte cet entrefilet publié par le site Europe 1. "Les journalistes ne peuvent pas dire les choses qu'ils savent parce qu'ils tombent sous le coup de la diffamation... Regardez, le dernier exemple en date est frappant. Dans les pages du Figaro Magazine de cette semaine, vous avez un épisode qui est raconté d'un ancien ministre qui s'est fait pincer à Marrakech au Maroc dans une partouze avec des petits garçons... Si je sors le nom maintenant, je serai mis en examen et je serai condamné même si je sais que l'histoire est vraie". Voilà donc où en sont arrivés nos politiciens français. Grandeur, décadence... et un gros fuck...


Accusé de harcèlement et de viol, Georges Tron... par LCP
Lire La Suite... RésuméBlogger

Les Indignés toujours en place...

La génération Indignés continue sa lutte pour un monde nouveau. En Espagne, malgré la fatigue, la police et les difficultés de toutes sortes, les manifestants ont décidé de poursuivre leur campement à travers toutes les villes et plus particulièrement à Madrid sur la place Puerta del Sol comme le relève cette dépêche AFP. En Grèce, la mobilisation est devenue intense où l'on compte désormais des rassemblements quotidiens de plus de 100.000 personnes devant le Parlement d'Athènes comme nous en informe ce papier publié par le quotidien grec Ekathimerini. En France, en revanche, la volonté des indignés de prendre la Bastille dimanche s'est soldée par un échec. Environ un millier de personnes avaient répondu à l'appel des organisateurs et elles se sont faites expulsées manu militari par les forces de l'ordre à la tombée de la nuit. Il reste cependant une très forte envie mais l'absence de leader et de programme représentent des freins indubitables comme l'a clairement identifié ce papier publié par le site Europe 1. En résumé, plus le pays est soumis à l'austérité voulue par l'Union Européenne et le FMI, plus la mobilisation est importante. Autant dire qu'en France avec la campagne électorale à venir et son cortège de promesses, le quidam moyen n'a aucune chance de se révolter avant l'élection présidentielle de 2012. A moins que...

27M BCN REVOLUTION from Paco Ruiz on Vimeo.




La police évacue violemment les indignés de... par Tele-liberte
Lire La Suite... RésuméBlogger

Sens de la mesure...

Revoilà la "poissonnière" de Toul ! Cela faisait longtemps et cela nous manquait. Qu'a t-elle fait cette fois ? Une virée shopping qui s'est mal terminée pour une des vendeuses qui a eu le malheur de croiser son chemin. Il est vrai qu'on la connait susceptible sur son auguste personne et ne tolérant aucune critique. Que dire alors de ce qui s'est passé au mois d'avril au "Printemps" de Nancy ? Comme nous le révèle ce papier publié par le site Rue 89, Nadine Morano, mécontente d'une remarque entendue lors de sa présence à titre privée dans ce grand magasin, a tout simplement provoqué le licenciement pour faute grave de son auteure malgré les excuses de celle-ci. Evidemment ses propos ont été à la mesure de sa réaction : hautains et dédaigneux. "J'en ai rien à foutre Mademoiselle ! Vous n'aviez qu'à mesurer vos propos. Si j'avais été votre employeur, vous auriez été licenciée sur le champ". On ne se refait pas... En attendant il y a une jeune femme qui vient de perdre son job pour avoir osé exprimer son opinion à une de ses collègues sur une ministre du gouvernement comme le reconnait sa lettre de licenciement. Il est vrai que la liberté d'expression au pays des droits de l'Homme n'est plus qu'un lointain souvenir surtout quand on croise Nadine Morano. Et dire qu'elle affirmait il y a encore quelques jours sur les ondes de BFM : "Quand vous êtes victime du chômage, Monsieur Bourdin, vous croyez que ce n'est pas une source d'angoisse...". La ministre s'était déjà illustrée au début du mois de mai. Alors qu'elle voulait visiter le Louvre, elle avait exigé de pouvoir avoir dans l'heure une "visite privée". Bref, une visite VIP à 500 euros comme nous en faisait part le Canard Enchaîné dans son édition du 18 mai. Pendant ce temps là, les indignés continuent de se rassembler pour changer le monde. Bon courage...






Lire La Suite... RésuméBlogger

lundi 30 mai 2011

Urban danger...

Connaissez-vous Roscoe Bartlet ? Ce politicien américain, membre du Tea Party est l'un des députés les plus vieux de la Chambre des Représentants comme le note Wikipedia. De par son âge, il est l'un des derniers élus à avoir connu la Grande Dépression. De par son expérience, il a donc un avis autorisé sur ce qui risque de se passer aux Etats-Unis dans les mois qui viennent. Or ce dernier vient à nouveau d'alerter la population. Comme le relève cet article publié sur le site Prison Planet, Roscoe Bartlet vient de demander à ceux qui le peuvent de mettre à l'abri leurs familles en dehors des grandes villes. C'est dans le documentaire "Urban danger" que cet élu vient de faire cette recommandation. Il rejoint par ailleurs des gens comme Marc Faber ou Gerald Celente qui pensent strictement la même chose. D'ailleurs le Pentagone et l'US Army se préparent aussi à l'arrivée de troubles violents qui toucheront en priorité les grandes agglomérations. Comme le laisse entendre ce film que vous pouvez voir en intégralité ici, la menace est déjà bien là. Ce n'est pas parce que certaines désolations ne se sont pas encore produites dans notre monde moderne qu'elles ne peuvent pas s'y produire un jour. L'Histoire est remplie d'évènements malheureux tels que les conflits, la pauvreté, la dépression, l'effondrement économique ou la guerre. Bref, hier comme aujourd'hui, partout à travers le monde, les mêmes évènements engendrent les mêmes conséquences. Un homme averti en vaut deux...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Honteuses assises...

Vous ne savez pas quoi faire demain ? Vous avez toujours la possibilité de vous rendre aux Assises de la RFID. En effet, on apprend sur le site du Ministère de l'économie que se déroulera demain à Paris ce grand raout à la gloire de la technologie liberticide. Il est à noter qu'une fois de plus c'est la France de Sarkozy qui soutient cet évènement. Une façon d'encourager ces techniques permettant d'accroître le contrôle de la population. De la même façon, seuls les possesseurs d'une pièce d'identité pourront accéder à ce séminaire. Si vous souhaitez vous faire une idée de ce que nous préparent nos esclavagistes, vous pouvez toujours prendre connaissance de ce qui s'est passé l'année dernière comme le montre ce papier. Autant dire que les intervenants veulent nous imposer un "futur inéluctable", qui est loin d'être le nôtre...


Les Assises de la RFID - mai 2010 par VideoScopie
Lire La Suite... RésuméBlogger

Une hécatombe...

On le sait : le néolibéralisme n'a que faire de la vie humaine. Le plus important reste l'argent et le profit. Peu importe ce qu'il en coûte pour y parvenir. C'est exactement ce qui se passe en Inde. Alors que des multinationales du type Monsanto ont breveté le vivant, de plus en plus d'agriculteurs indiens n'arrivent plus à joindre les deux bouts. Au point d'avoir recours à l'irréparable comme le souligne cet entrefilet publié par le site Democracy Now. On y apprend que les paysans, écrasés par les dettes et les réformes libérales, se suicident à un rythme effarant : un toutes les trente minutes. "Un quart de millions de paysans indiens se sont suicidés dans les seize dernières années soit une moyenne d'un suicide toutes les 30 minutes". Le documentaire "Un monde à vendre" diffusé par Arte nous plonge au coeur de ce système où nous assistons impuissants à une "hécatombe" qui ne dit pas son nom. Un peu comme ce qui touche (à un degré moindre cependant...) nos agriculteurs français. Il en est un autre qui tente de nous alerter sur les envies de suicide des gens endettés. Il s'agit d'Ed Honohan, le frère du gouverneur de la banque centrale d'Irlande. C'est dans un papier publié par The Independent qu'il dénonce le caractère "charognard" des banques. A force de s'acharner contre les emprunteurs qui ont des problèmes, elles les poussent à en finir avec la vie. Bref, de Dublin à Delhi, les Vampires sévissent. Pour rester en vie, il est plus que temps d'y remédier définitivement...



Un monde a vendre - part1 par Potof

Un monde a vendre - part2 par Potof

Un monde a vendre - part3 par Potof
Lire La Suite... RésuméBlogger

Moments de détente...

On l'a déjà vu à de multiples reprises sur ce blog : les Vampires savent s'amuser et aiment se faire plaisir, à titre personnel et pour leurs collaborateurs. Du coup, les incentives prennent des tournures pour le moins originales. Comme en témoigne ce qui s'est passé à l'intérieur du groupe d'assurances allemand Ergo. Filiale du géant Munich Re, cette compagnie a trouvé un moyen insolite pour encourager la motivation des troupes comme le révèle ce papier publié par le quotidien allemand Handelsblatt repris par le Figaro. Quoi de mieux qu'une orgie sexuelle pour cimenter l'esprit d'équipe des commerciaux ? Ainsi, lors d'un séminaire de motivation qui s'est tenu à Budapest en 2007, les agents commerciaux se sont vus offrir une vingtaine de prostitués par la direction. "La soirée a eu lieu dans les célèbres thermes Gellert de Budapest. Pour distinguer les prostituées des simples hôtesses, les femmes portaient des bracelets rouge, jaune ou blanc. Celles avec un bracelet blanc étaient réservées pour les chefs et les meilleurs vendeurs...". De plus, chaque prestation était indiquée par un coup de tampon sur l'avant bras des demoiselles pour savoir à la fin lesquelles étaient les plus demandées. Au moins, voilà un DRH qui sait trouver les méthodes adéquates pour renforcer la cohésion de ses équipes. A méditer par ceux de France Télécom et de Renault...

Lire La Suite... RésuméBlogger

dimanche 29 mai 2011

Better...

Winn-Dixie... Ce nom ne vous indique sans doute pas grand chose, il s'agit d'une chaîne de supermarchés présents sur le territoire américain. Or il faut bien le dire : quand on se développe aux Etats-Unis il vaut mieux s'attendre à tout en matière de réclamation. Surtout venant de la part de consommateurs abrutis par les heures passées devant la télévision. Bref, cette enseigne de magasins vient d'en faire l'amère expérience comme en témoigne ce papier publié par le site d'informations My Fox Orlando. On y apprend qu'un consommateur demande 15.000 dollars de dommages-intérêts à un magasin de Floride pour avoir agi par négligence... Imaginez que ce point de vente avait osé vendre des bouquets de roses sur lesquelles... il y avait des épines. "Charles Imwalle a porté plainte contre le magasin et son fournisseur, la société Passion Growers les tenant pour responsable de la boursouflure présente à sa main suite à une piqûre d'épines". Heureusement pour eux qu'il n'a pas acheté un cactus... Et dire que le slogan commercial de Winn-Dixie est "getting better all the time". Pour cette fois c'est perdu...

Lawsuit seeks $15K for rose thorn prick: MyFoxORLANDO.com

Lire La Suite... RésuméBlogger

Un gadget bizarre...

La Belgique n'a peut-être plus de gouvernement depuis plus d'un an, il n'en reste pas moins que la politique continue. Notamment par l'entremise du parti nationaliste flamand Vlaams Belang. Parti d'extrême-droite, ses idées sont conservatrices, nationalistes, séparatistes, islamophobes, xénophobes et racistes comme nous le rappelle Wikipedia. Bref, du FN belge à la mode flamande. Afin de séduire toujours plus de sympathisants, le parti a organisé une distribution de tracts dans les boites aux lettres bruxelloises. Surprise... Comme nous en informe ce papier publié par le quotidien luxembourgeois l'Essentiel, le tract diffusé outre le fait qu'il soit totalement anti-immigrés (on s'en serait douté...) proposait à ses lecteurs la possibilité de recevoir un canif afin de se défendre contre les étrangers. Certes, vu la taille de l'engin, il n'y a aucune raison de s'inquiéter sur d'éventuels accidents mais ce fait divers nous rappelle fortement d'autres temps où un parti politique extrême appelait aussi une partie de la population à se défendre contre une autre. On sait où tout cela nous a amené... Pour le plus grand malheur de tous...


Le coup de canif du Vlaams Belang par Zoomin_Wallonie
Lire La Suite... RésuméBlogger

Délit d'opinion...

Dis papa c'est loin l'Amérique ? Qui d'entre nous n'a pas posé cette question un jour ou l'autre dans sa vie ? Souvenez-vous... L'Amérique qui nous faisait rêver : son style de vie, sa culture, sa mode, son Coca, sa démocratie, sa liberté symbolisée par sa statue... Tout ce qui nous a construit depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Mais il faut bien reconnaître que cette image idyllique et fantasmée est désormais une image d'archive. Les Etats-Unis sont en train de sombrer "du côté obscur de la force". Ce pays a été livré aux "marchands du temple" et c'est désormais eux qui y font la loi. Or, ces Vampires n'aiment pas les gêneurs et les empêcheurs de tourner en rond. Du coup, ils les "éliminent". C'est en substance ce que nous apprend cet article publié par le site Russia Today. Sur la base de leurs lois scélérates contre le terrorisme, le simple quidam est devenu un suspect en puissance. Désormais, "les moyens anti-terroristes sont déployés pour infiltrer les mouvements écologistes, les organisations pacifistes, les défenseurs des animaux et les partis politiques qui ont une opinion différente de celle du gouvernement". C'est ainsi qu'en Pennsylvanie, des activistes ont été arrêtés et ont été accusés de terrorisme pour avoir écrit des slogans à la craie sur les trottoirs. Incroyable information ! D'après le FBI, il y a déjà 164.000 personnes concernées par ces arrestations pour délit d'opinion... Rendez-vous compte : dans ce qui était encore il n'y a pas si longtemps le pays où tout était possible à condition de faire preuve d'ingéniosité, on en est aujourd'hui réduit à surveiller tous ceux qui ne font qu'exprimer leur droit à la liberté d'expression. Et parions que d'ici peu ce nombre va à nouveau augmenter. En effet, le gouvernement Obama vient de se voir accordé le droit de poursuivre ses lois liberticides du Patriot Act jusqu'en 2015 comme nous en informe ce papier publié par le Monde. Petite révision... Le Patriot Act "étend largement les possibilités d'écoutes et de captation des courriels effectués par les services de sécurité, leurs accès aux informations privées détenues par des entreprises ou des administrations sur les citoyens américains et ceux qui résident aux Etats-Unis - les bibliothèques peuvent par exemple être tenues d'indiquer les livres empruntés par leurs lecteurs - ou encore la surveillance des étrangers susceptibles d'avoir des liens avec des activités terroristes". Bref, la boucle est bouclée : tout le monde peut être un terroriste, tout terroriste est surveillé de très près, tout le monde peut être surveillé de très près. Elémentaire mon cher Watson... Dis papa c'est loin l'Amérique ? Non c'est vieux...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Sortie de crise...

Désinformation, manipulation, propagande,... Peu importe le terme employé, il résume à lui tout seul la façon de faire de la rédaction de TF1. Alors qu'on a vu sur ce blog comment les chiffres du chômage étaient loin d'être aussi idylliques que ce que le gouvernement voulait nous faire croire (voir par ailleurs), nous nous sommes pincés en entendant Jean-Pierre Pernaut venir nous dire à 13 heures que nous étions sortis de la crise. A se demander pourquoi nous continuons la rédaction de ce blog...


la sortie de la crise se confirme par hawaiiom
Lire La Suite... RésuméBlogger

samedi 28 mai 2011

Juste quelques pions...

Alors que les "indignés" espagnols continuent de camper sur les places du pays, certains esprits chagrins ne comprennent pas et critiquent cette façon de faire en prétextant que la démocratie se fait dans les urnes. Il n'empêche que parfois trop c'est trop ! Dans ce monde ultra-libéral où l'homme a depuis longtemps laissé sa place au consommateur, il est parfois des informations factuelles qui résument mieux qu'un long discours. Ainsi, le géant de la téléphonie espagnole Telefonica a vu son bénéfice chuter de 2% au premier trimestre. L'horreur absolue pour ses actionnaires. Conséquence directe de cette tragédie : un plan social touchant plus de 6.000 personnes sur trois ans annoncé en avril. Mais ce n'était pas encore suffisant... Comme le relève cette dépêche AFP reprise par l'Express, c'est finalement 8.500 personnes qui vont être virées dans les cinq prochaines années. Cette décision a été prise lors de la dernière assemblée générale durant laquelle l'un des dirigeants de la multinationale espagnole s'est montré si "inquiet" pour le sort de ces gens qu'il a passé son temps à jouer sur son Ipad. Comme le dit l'un des slogans entendu en Espagne, "si votar cambiase algo seria ilegal"... Si le vote changeait quelque chose, il serait illégal...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Résistance...

Le mouvement "Democracia Real Ya" qui agite toute l'Espagne depuis plus d'une quinzaine de jours est toujours aussi peu commenté dans nos médias (voir par ailleurs). Pourtant, à y regarder de plus près, ces manifestations pacifiques et non violentes sont déjà de trop pour un pouvoir de plus en plus contesté. Bref, les élites espagnoles ont décidé de sonner la charge et c'est Barcelone qui en est la première cible. Mais c'était sans compter sur la vaillance de la jeunesse espagnole. Ainsi, comme en témoigne ce papier publié par le site de Radio Canada, les manifestants de Barcelone ont été expulsés manu militari par les forces de l'ordre afin de laisser place nette en prévision de la finale de la Champion's League Manchester-Barcelone ayant lieu ce soir. Plus d'une centaine de blessés plus tard, tous les "indignés" ont repris ce haut lieu stratégique à la municipalité. Autant dire que ce mouvement a bien toutes les caractéristiques d'une révolution. Sera-t-elle réprimée de façon violente comme dans certains pays arabes ou s'étendra-t-elle à toute l'Europe et au delà comme cela a déjà commencé ? Espérons que cela soit la deuxième solution. Aujourd'hui nous nous sentons tous un peu Espagnols...



BCN 27M from Daniel Vazquez on Vimeo.


Lire La Suite... RésuméBlogger

vendredi 27 mai 2011

Après le concombre masqué...

Vous avez aimé le "Concombre masqué", vous allez adorer le concombre tueur. Est-ce une nouvelle bande dessinée ? Pas vraiment... Il s'agit d'une variété du légume qui cause des morts inexpliqués en Allemagne. Déjà cinq personnes sont décédées après en avoir mangé. Comme nous en informe cet article de France Soir, il semble que ces concombres soient contaminés par une bactérie très rare appelée "Escherichia coli enterohemorragique". Cette maladie fort contagieuse provoque des diarrhées, des saignements, des maux de tête et de ventre. Il y aurait déjà plus de 600 malades de l'autre côté du Rhin. A toutes fins utiles, sachez que ces concombres ont été importés d'Espagne dont une partie en provenance d'une ferme bio. Pour le moment aucun cas n'est signalé en France mais si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez toujours consulter cette étude universitaire sur le sujet. Pour éviter tout problème, il paraît qu'il faut faire cuire les légumes... Hum une bonne salade de concombres cuits, cela vous dit...?


German E. coli linked to Spanish cucumbers par euronews-en
Lire La Suite... RésuméBlogger

La nouvelle arnaque de Nestlé...

Comme on le sait tous, le monde ultra-libéral qui nous entoure a pour seule et unique vocation de nous faire consommer toujours plus et partout pareil. Sans consommation, ce monde basé sur le rien qu'est la monnaie s'écroulerait instantanément. Du coup, les multinationales font bosser à fond leur bureaux de recherche et développement pour pouvoir nous fourguer des produits dont nous n'avons nul besoin mais qui nous ont été prévendus par le marketing. L'un des champions du monde de cette façon d'agir est le géant agroalimentaire suisse Nestlé. Après le café et le thé, voilà que la boite de Vevey voudrait que les consommateurs achètent du lait dans leurs dosettes hors de prix. Mais pas n'importe quel lait : le lait maternel. On avait déjà vu sur ce blog les tentatives pour nous faire accepter la glace au lait maternel (voir par ailleurs), aujourd'hui Nestlé souhaite dominer le monde avec son nouveau concept BabyNes. Comme le révèle cet article publié sur le site Rue 89, la firme suisse souhaite nous rendre accro à la dosette dès le berceau. L'utilisation est ultra-simple. Vous achetez une nouvelle machine à dosettes (celle de George Clooney ne fonctionne évidemment pas), vous achetez des capsules de lait maternel (à base de lait en poudre faut pas pousser...). On appuie sur un bouton et hop un biberon tout chaud prêt à être consommé... Mais un biberon en "or massif" à en croire le prix de revient. Il parait que les mamans sont sous le charme de cette innovation qui va bouleverser leur existence. Enfin les mamans de la multinationale seulement... Bref, une arnaque de plus qui ne sert à rien si ce n'est nous faire payer toujours plus cher pour des produits du quotidien. A quand la capsule d'eau minérale...?

Lire La Suite... RésuméBlogger

L'indignation prend la rue...(MAJ)

Si vous aussi vous pensez qu'il est devenu trop difficile de vivre au quotdien, si vous aussi vous estimez que nos gouvernants ne nous représentent plus, si vous aussi vous souhaitez vous indigner, vous pouvez toujours venir rejoindre la coordination qui met en place des campements sur toutes les places de France. Comme nous le révèle le site Réelle Démocratie, la jeunesse française tente de reprendre à son compte le mouvement espagnol. Déjà 21 villes sont concernées. Le mot d'ordre est simple et révélateur. Le voilà dans son intégralité. "Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d'austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25%. En Espagne, c'est 40% des moins de 35 ans qui sont sans emploi. Face cela, le peuple espagnol s'est soulevé. Depuis le 15 mai, ce sont des dizaines de milliers d'Espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement "Democracia Real Ya !" (une démocratie réelle maintenant) s'organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d'une politique sociale. Il s'agit d'une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée. Suite aux rassemblements de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous nous reconnaissons dans les aspirations du peuple espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les Européens, à nous de saisir cette opportunité". Comme l'annonce fièrement ce dossier publié par Rue 89, il n'y a plus aucun doute : le printemps est là...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Un loft, une actrice porno...et les Français...

Enfin ! Il a emménagé dans sa nouvelle "prison dorée" et il va pouvoir se consacrer à sa défense. Comme le révèle le site Arrêt sur Images, il semblerait que Dominique Strauss-Kahn et ses avocats hésitent entre deux versions qu'ils pourraient présenter à son procès. Evidemment celles-ci vont à l'encontre des affirmations de la femme de chambre et font tout pour dédouaner DSK de viol. Dans la première, on apprend que Nafitassou Diallo serait une nymphomane et se serait jetée sur lui. Alors que dans la seconde, l'ex directeur du FMI affirmerait qu'il y a eu confusion : attendant une prostituée, il a tout simplement confondu les deux femmes et se serait jeté par erreur sur l'employée du Sofitel. Autant dire qu'il ne reconnaît pas l'once d'une responsabilité. Une chose est certaine : DSK pourra compter avec le témoignage de Natasha Kiss. Cette dernière, porno-star vedette en Italie ne tarit pas d'éloges sur ses qualités physiques et d'endurance comme en témoigne sa longue interview dans le quotidien italien Corriere della Sera où elle relate en détails les exploits nocturnes de notre "chimpanzé en rut". Bref, on le voit avec cette affaire : les hommes de pouvoir ne sont que des parvenus pleins aux as pour qui l'Autre (c'est à dire vous et moi) est quantité négligeable. Il faut dire que tout notre "landerneau médiatique" commence à se rendre compte de la véritable nature de celui qui aurait pu être le prochain Président de la République sans pour autant le critiquer ouvertement. Ce qui est loin d'être le cas de la presse new-yorkaise qui lui tombe dessus à bras raccourci pour dénoncer sa folie des grandeurs en période de récession économique. Ainsi, comme le dénonce le New York Post, il n'est pas admissible que Strauss-Kahn puisse mobiliser autant de fonctionnaires de la ville sans lui faire payer une contribution proportionnelle. Tandis que le Daily News fulmine à l'image du voisinnage qu'un pervers sexuel ait pu aussi facilement s'installer dans un tel endroit. Bref , la résidence de Strauss-Kahn n'en fini plus de faire débat au point que même ses "amis" socialistes sont gênés aux entournures à l'image de Benoît Hamon. Il doit se souvenir sans aucun doute de cette scène où le professeur d'économie faisait la morale à Hervé Gaymard sur le choix de sa résidence quand il était ministre. "Comment se fait-il que vous, vous ne vous soyez pas rendu compte en entrant dans cet appartement que le fait de louer un appartement qui valait dix fois le SMIC par mois était quelque chose qui était inacceptable ?". Tout est dit sur ce triste sire...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Après Visa et Square... Wallet...

On a pris l'habitude sur ce blog de vous présenter toutes les avancées technologiques permettant à nos Maîtres de mieux nous contrôler. Et plus particulièrement celles relatives aux moyens de paiement. Comme on le sait le cartel bancaire ne souhaite plus que l'on puisse posséder du cash. Il faut donc nous en désaccoutumer. Quoi de mieux que nous proposer en contrepartie des appareils permettant de réaliser des paiements uniquement par téléphone. Apparemment c'est tendance. Après Visa et Twitter (voir par ailleurs), c'est au tour de Google de nous montrer sa dernière trouvaille : le Google Wallet. Comme nous en informe ce papier publié par 20 Minutes, même le journaliste n'en croit pas ses yeux. "Google veut véritablement révolutionner le shopping avec un écosystème complet, géolocalisé et personnalisé. Bienvenue dans l'ère Minority Report". N'oublions pas qu'avec un tel système, une multinationale américaine privée saura tout de vous et de vos habitudes en contrôlant la chaîne de A à Z : nos recherches en ligne, les pubs sur lesquelles on clique et les produits que nous achetons. Dites moi ce que vous achetez et je vous dirai qui vous êtes. Big Google is watching you !

Lire La Suite... RésuméBlogger

Les brèves du sommet...

Coucou me revoilou... C'est ce qu'a du penser DSK si il a surfé sur le site officiel du G8 qui se tient en ce moment à Deauville. Comme le relève cet entrefilet publié sur le site 20 Minutes, la photo présente sur le site officiel de la manifestation nous montre Dominique Strauss-Kahn tout sourire agitant le bras pour nous saluer. Comme quoi, on peut organiser le plus important sommet mondial et faire des boulettes comme des amateurs. Pendant ce temps, la première dame de France a accueilli les femmes des participants (sauf Mesdames Obama et Cameron et Monsieur Merkel qui n'ont pas fait le voyage). Une bonne façon pour Carla Bruni-Sarkzy de communiquer avec la presse sans parler. Un ventre arrondi qu'elle montre à toutes ses hôtes prouve si besoin est sa qualité de femme enceinte. Quant à Barack Obama, son arrivée sur place s'est passée comme d'habitude : toute en discrétion... Pour ce qui est des autochtones, ils n'ont qu'à prendre leur mal en patience n'en déplaise au maire de la commune. Vous avez dit état de siège...


Carla Bruni-Sarkozy dévoile sa grossesse par euronews-fr





G8 à Deauville : 12.000 hommes pour la sécurité par BFMTV
Lire La Suite... RésuméBlogger

jeudi 26 mai 2011

Protectorat...

Les Grecs ne pourront jamais rembourser leurs dettes. On le sait depuis maintenant plus d'un an mais c'est sans compter sur l'Union Européenne qui veut faire de ce pays un "protectorat". Incroyable renversement de l'Histoire quand on imagine que la Grèce est tout simplement le berceau de la démocratie. Bref, le pays n'a plus un rond et on va encore le saigner. Ainsi, il est demandé au gouvernement grec de réaliser pour plus de 50 milliards d'euros de privatisations. 50 milliards ! C'est le site Business Insider qui nous donne la liste de tout ce qui va être "volé" au peuple grec. Impressionnant ! Si vous voulez vous payer le stade olympique d'Athènes, c'est le moment ! Evidemment le peuple souffre et n'a pas fini de souffrir. De plus en plus de gens finissent dans la rue et sont obligés de s'alimenter dans les poubelles comme l'évoque cet article publié par le New York Times. Et pourtant, l'Union Européenne (dans sa grande bonté...) pousse à la roue pour accélérer la procédure et pour mettre ce pays souverain sous sa coupe. Ainsi, on apprend que le gouvernement Papandreou a décidé de privatiser en urgence (en d'autres termes brader) sa participation dans la compagnie de téléphone, dans sa banque postale, la société des eaux de Salonique et et ses participations dans les ports du Pirée et de Salonique comme le révèle ce papier publié par Challenges. Il faut dire qu'il y a le feu à la maison puisque selon le site Zerohedge, le trésor grec n'aurait plus que deux mois de trésorerie. Fin juillet, les fonctionnaires et les retraités ne seront plus payés. Evidemment tout ceux qui ont répondu aux sirènes des banquiers allemands vantant la dette grecque il y a seulement un an en sont pour leurs frais et vont faire le grand plongeon. Ils pourront dire merci à tous ces Vampires qui se sont foutus d'eux comme le montre cet article publié par Zerohedge. C'est certainement pour cette raison que la "démocrate" Zone euro a préconisé de mettre l'état grec sous protectorat. Comme nous l'enseigne cet entrefilet publié dans les Echos, "Jean-Claude Juncker plaide pour la création d'une agence indépendante du gouvernement grec chapeautant le programme de privatisations du pays". Le pire c'est que le gouvernement du vendu Papandreou a accepté ce deal comme le confirme cet article du Figaro. "En échange d'une nouvelle aide financière de l'Europe et du FMI couplée à un rééchelonnement a minima d'une partie de sa dette, la Grèce serait prête à confier les rênes de son programme de privatisations à des experts de l'Union Européenne". Bref, il s'agit ni plus ni moins que d'une prise de pouvoir supranationale avec suppression de la souveraineté du peuple de toute une nation. Tout cela pour sauver les banques grecques et par voie de conséquence leurs maisons-mères européennes. Plus que jamais le peuple est fou de colère. Des manifestations monstres sont prévues au mois de juin et d'ores et déjà la révolte espagnole a contaminé la jeunesse grecque. On y enterre la démocratie et on se rassemble pour résister. Parions que d'ici peu, les drapeaux européens brûleront en place publique. Mais chut ! c'est l'insurrection qui vient...



Lire La Suite... RésuméBlogger

Au pays du bunga bunga...

Il règne comme une drôle d'atmosphère en Europe en ce moment. On l'a déjà vu pour l'immigration en France, on le revoit pour l'homosexualité en Italie. Il est certain qu'au pays du bunga bunga, les gays ne peuvent être considérés comme des citoyens ordinaires. La polémique vient de cette publicité affichée pour l'ouverture du magasin Ikea de Rome. On y voit deux homos se tenir par la main rêvant à une vie de famille. Autant dire que la droite la plus décomplexée est tombée à bras raccourci sur l'enseigne suédoise car jamais l'homosexualité ne pourra être assimilée à la famille. Nous nous trouvons au pays du Vatican quand même. Il est vrai que chez les curés et pères la pudeur, le seul "travers" autorisé est la pédophilie comme en témoigne cet entrefilet publié par le site Europe 1. Décidément il règne comme une drôle d'atmosphère en Europe...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Une provocation supplémentaire...

On ne les compte plus. Ce blog est là pour les rappeler. Mais force est de constater que l'emblématique patron de la compagnie aérienne Ryanair n'en finit plus avec ses frasques. Après s'être tourné vers la Chine pour la fourniture de ses prochains avions (voir par ailleurs), il vient de nous en sortir deux coup sur coup. Passe encore le fait que Michael O'Leary ait fulminé suite à la fermeture de l'espace aérien britannique dû à l'éruption volcanique en Islande, mais de là à faire voler ses avions malgré l'interdiction montre à quel point cet homme est cinglé. C'est le site luxembourgeois le Quotidien qui pose la bonne question. "Alors de deux choses l'une : soit la soif d'économies de Ryanair est telle que la compagnie est capable de mettre en danger son personnel et ses clients pour ne pas perdre un seul euro de plus, soit les autorités aériennes européennes sont bien trop prudentes et préconisent des interdictions de vol alors que le nuage de cendres peut très bien être traversé par des avions de ligne". Il faut dire qu'il n'a pas beaucoup de compassion envers son personnel. Il est vrai qu'il coûte de l'argent et que les hôtesses ne sont pas des robots. Il n'empêche que ce patron voyou n'en finit plus avec les brimades, notamment avec son personnel belge. Comme le révèle cet article publié par le site belge 7 sur 7, la compagnie irlandaise prélèverait des mèches de cheveux du personnel navigant à sa descente d'avion pour vérifier que les gens n'ont pas consommé de cannabis. "'Chaque semaine une infirmière vient d'Irlande et reçoit dans notre office les hôtesses et stewards qui descendent des avions. C'est là qu'on nous rase les cheveux qui serviront aux analyses pour ces drug tests' raconte cette hôtesse". Précisons de plus que cette façon de faire est strictement interdite en Belgique mais O'Leary se moque bien des lois puisqu'il a embauché son personnel sous contrat irlandais. On suggère donc à ce pantin de faire aussi des analyses d'urine dès fois que les hôtesses soient saoules...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Elle s'y voit déjà...

DSK tout juste débarqué du FMI, sa succession est d'ores et déjà ouverte. Parmi les prétendants au poste de Vampire des vampires, la très libérale Christine Lagarde, notre si "compétente" ministre de l'Economie et des Finances. Elle s'y voit déjà la dame tant elle a toujours prouvé son attachement aux Etats-Unis et à sa politique expansionniste. Elle a aussi le soutien de tout ce que l'Europe compte en politiques comme nous le révèle ce papier publié par le Télégramme. N'est-il pas beau de voir que pour un poste o combien politique, le PS et l'UMP sont mains dans la main pour la soutenir. Mais du rêve à la réalité, il va se passer encore un mois. Or Christine Lagarde n'en a pas fini avec ses ennuis judiciaires (elle aussi...). On lui reproche un abus de pouvoir. Elle se serait servie de son influence pour trancher au bénéfice de Bernard Tapie le litige qui l'opposait au Crédit Lyonnais, court-circuitant au passage la justice française. En cela, elle n'aurait fait que suivre les consignes de Sarkozy qui voulait renvoyer l'ascenseur à Tapie suite à son soutien aux présidentielles de 2007. Coût de cette intervention : 390 millions dont 45 millions d'euros au titre de préjudice moral à payer par nous les contribuables. Evidemment cette façon de faire n'a pas échappé à de nombreux observateurs et Christine Lagarde fut renvoyée devant la Cour de justice de la République (le tribunal qui juge les ministres en exercice). Or, on apprend dans ce papier publié par le quotidien 20 Minutes que les charges sont accablantes pour la ministre et deux de ses collaborateurs. De plus, les BRICS (autre nom des pays émergents pour Brésil, Russie, Inde, Chine et South Africa) sont vent debout contre cette nomination. Partant du principe que désormais le monde c'est eux, ils souhaitent voir à la tête du FMI une personnalité issue de leurs rangs comme le révèle cet article publié par le Quotidien du Peuple. Bref, comme on peut le voir, la candidature de Madame Lagarde n'est pas aussi évidente qu'on veut bien nous le faire croire. Du statut de favorite à celui d'élue, il n'y a qu'un pas mais dans le cas de Christine Lagarde, il semble être de géant...


Christine LAGARDE sur France 2 par Economie
Lire La Suite... RésuméBlogger

Shocking...

Il est des informations un peu plus légères qui montrent que même les plus puissants de ce monde n'en restent pas moins des hommes. Avec leurs qualités, leurs défauts et leur savoir-vivre. Il en est un qui a vécu un long moment de solitude : il s'agit de Barack Obama. En visite officielle au Royaume Uni à la veille du sommet du G8 de Deauville, il était invité à un dîner de gala organisé par la reine Elisabeth II. Au moment du toast, alors que le protocole britannique veut que ce soit la reine qui honore son invité, il s'est passé tout le contraire. Comme le révèle cet article publié par l'hebdomadaire belge le Vif, le tout puissant président des USA s'est vu prendre un vent comme jamais auparavant. Bref, chez les puissants aussi, l'usage des bonnes manières est à réviser. Mais cela on le savait depuis que nous avons Sarkozy chez nous...

Lire La Suite... RésuméBlogger

Des chiffres en trompe l'oeil...

Le chômage a baissé pour le quatrième mois consécutif... Enfin une bonne nouvelle dans cette actualité si sombre. Vite ouvrons le champagne et fêtons cela ! C'est en substance la teneur de tous vos quotidiens de ce matin. A l'image de cet entrefilet du Figaro qui titre : "nouvelle baisse du chômage" ou de ce papier publié par 20 Minutes "le chômage en baisse pour le quatrième mois consécutif". Evidemment, la majorité ne cache pas sa satisfaction à l'instar de Jean-François Copé pour qui "ces bons chiffres valident la politique volontariste du président de la République, du gouvernement de François Fillon et de la majorité. Notre action permet à notre économie de connaître une reprise beaucoup plus vigoureuse que dans la plupart des pays développés, qui se traduit aujourd'hui par un recul du chômage". Satisfaction généralisée... Et pourtant, les chiffres dans leur ensemble ont plutôt tendance à indiquer le contraire. C'est un papier publié sur le site Agoravox qui déchiffre les vraies statistiques rendues publiques par Xavier Bertrand. On y apprend notamment que la France compte actuellement environ huit millions de personnes qui sont soit demandeurs d'emploi, soit intermittents, soit des travailleurs pauvres et précaires. De la même façon, les chiffres montrent que Pôle Emploi a radié uniquement en avril plus de 297.000 chômeurs dont plus de 48.000 pour radiation administrative (les "punis" qui ne se bougent pas assez et qui refusent les offres qui leur sont faites) et plus de 55.000 pour la mystérieuse rubrique "autres cas". On est bien loin des 2.000 radiations par mois évoquées par Christian Charpy, le patron de Pôle Emploi. Bref, les sorties pour "reprise d'emploi déclaré" ne représentent que 22% des sorties totales. En fait, les médias traditionnels se contentent des communiqués de presse. Ils occultent systématiquement les catégories D et E, les chômeurs des DOM-TOM, et les radiés réels. Sans parler du silence assourdissant sur tous les autres qui pour une raison ou pour une autre ne sont plus inscrits sur les listes de Pôle Emploi. Bref, le total de tous ces gens non comptabilisés représente quand même plus de 4,5 millions de personnes. En d'autres termes, le chômage est actuellement en France à un taux de près de 30% par rapport à la population en âge de travailler. Autant dire que nous ne pouvons que conseiller à Jean-François Copé de tempérer son optimisme sinon le retour sur terre risque d'être brutal...



Le Livre noir sur Pôle emploi est "caricatural" par Europe1fr
Lire La Suite... RésuméBlogger

On connaît bien la chanson...

Ah les éléments de langage... Une bien belle invention qui ramène les hommes politiques à ce qu'ils sont au fond pour la plupart : la voix de son Maître. Nous en avons eu un bel exemple lors de la séance de questions au gouvernement qui eut lieu hier à l'Assemblée Nationale. Dans le rôle du Maître : Claude Guéant, le ministre de l'Intérieur. Et dans celui de la voix : notre "poissonnière" préférée Nadine Morano. Alors que le premier justifiait son intervention de dimanche dernier sur les ondes d'Europe 1 quand il avait parlé de l'échec de l'intégration, la seconde pouvait jouer le rôle de souffleuse au mot près. Une récitation si bien maîtrisée qu'elle lui aurait valu à coup sur une bonne note au collège. Comme quoi de l'Intérieur à l'Apprentissage, le plus court chemin passe encore par la stigmatisation de l'Autre, véritable marque de fabrique de la politique sarkozyste...



Morano récite Guéant dans le texte par LePostfr
Lire La Suite... RésuméBlogger

Politiquement correct...

Au secours, ils deviennent tous fous ! Dans la rubrique "je ferai mieux de me taire au lieu de dire des conneries", nous vous présentons Brigitte Barèges. Députée UMP tendance facho (membre de la Droite populaire) et maire de Montauban, elle s'était signalée en étant l'une des rares personnalités de la majorité à commenter l'affaire DSK et en réclamant sa démission du FMI. Heureusement qu'elle ne s'applique pas à elle-même ce qu'elle pense juste pour les autres sinon il faudrait qu'elle aussi rende son tablier (faut pas rêver !). Bref, cette avocate a pour le moins la métaphore graveleuse. Comme en témoigne cet article publié par le quotidien France Soir, elle a comparé le mariage homosexuel avec la zoophilie. En effet, alors que l'Assemblée Nationale examinait une proposition de loi visant à légaliser l'union des gays, elle ne put s'empêcher de sortir "et pourquoi pas des unions avec des animaux ?". Quelle élégance ! Autant préciser que ses propos ont provoqué un drôle de tollé y compris à l'UMP. Et dire qu'elle dénonçait il y a peu encore le "politiquement correct", c'est réussi...


Affaire DSK : Brigitte Barèges (UMP) condamne par teletoulouse-wizdeo
Lire La Suite... RésuméBlogger

Droit de cuissage...

Décidément le mois de mai est riche en affaires mêlant cul et politique. Qu'ils soient de gauche, de droite ou américains (l'affaire de l'enfant caché de Schwarzenegger), les hommes politiques de tous bords sont comme la flore au printemps. Ils ont la sève qui remonte... Bref, après l'affaire DSK, voici venir le scandale Tron. Vous savez le beau Georges qui fait se pavoiser toutes les femmes de la télévision selon Yann Barthes du Petit Journal. Comme le révèle cette dépêche de l'agence de presse Reuters reprise par l'hebdomadaire le Point, le Secrétaire d'état à la Fonction publique est sous l'objet d'une enquête pour agression sexuelle et viol. Au départ, deux ex-collaboratrices de la mairie de Draveil (où Georges Tron fait office de maire) lui ont reproché son harcèlement sexuel mais le procureur devant les faits énoncés a requalifié les chefs d'accusation éventuels. Féru de réflexologie (une médecine douce portée sur le massage des pieds), il aurait profité de ces moments de calme pour se rapprocher de ses collaboratrices et passer à des caresses plus intimes selon le témoignage d'une des victimes reprise par le site Europe 1. Les deux femmes se disent anéanties par cette histoire. Quant au ministre, il crie au complot pour lui nuire et il vise explicitement la famille le Pen qui serait à l'origine de ces affirmations comme le révèle cet article publié par le quotidien 20 Minutes. A moins que Georges Tron ne reprenne à son compte cette scène culte du film Pulp Fiction dans laquelle John Travolta estime que "masser les pieds et lécher la motte, c'est du pareil au même"...


Accusations contre Tron : enquête préliminaire par BFMTV

Lire La Suite... RésuméBlogger

Tout sourire...

Il a l'air d'avoir repris le dessus malgré tous ses démêlés judiciaires. Voici DSK tel qu'il est apparu cette nuit au moment de quitter sa résidence temporaire. En effet, sa femme vient de lui trouver une "modeste" location en attendant la date de son procès. Comme nous le révèle ce papier publié par le Figaro, Dominique Strauss-Kahn va s'installer dans un nouveau quartier : Tribeca dans le sud de Manhattan. Montant du loyer : 50.000 dollars par mois. "Tribeca est un ancien quartier d'usines et de hangars reconvertis en lofts. L'endroit est très couru par les acteurs de cinéma et les célébrités américaines". On apprend que la "townhouse" louée a une superficie de 600 m². Elle est équipée d'une salle de gym, d'une salle de cinéma, d'un jacuzzi, de bains et douches aux diverses sensations (chutes d'eau, pluie,...). Bref, l'ancien chevalier blanc du PS nous prouve une fois de plus qu'outre sa moralité, il a aussi des goûts tout à fait simples. Le côté bling bling affligeant du satyre dans une telle situation nous ferait presque passer Sarkozy pour un "misérable" des bas quartiers... Pauvre France...

Lire La Suite... RésuméBlogger

mercredi 25 mai 2011

Sur place ou à emporter...

C'était inévitable et c'est désormais chose faite. Le géant du fast food, la chaîne américaine Mac Donald's a décidé de développer dans tous ses restaurants européens les bornes automatiques de commande. Comme nous le révèle cet article publié par le Financial Times, la direction de la multinationale a décidé de remplacer les équipiers chargés des commandes dans les 7.000 restaurants européens. Evidemment, les restaurants ne pourront plus accepter votre cash, seuls les paiements par carte bancaire ou selon les nouveaux procédés smartphone RFID seront possibles. La direction met en avant le gain de temps pour le client (des transactions inférieures de 4 secondes à la normale soit une réduction totale de deux minutes par passage client... ils ne se fouteraient pas un peu de nous !). Elle rajoute aussi que cela permettra de stocker les données de tous les consommateurs pour leur proposer des offres promotionnelles (ben voyons... !!!). N'oublions pas que chaque base de données est destinée à pouvoir être croisée avec une autre. Si demain certaines compagnies d'assurances refusent de vous assurer, vous saurez que c'est peut-être à cause de votre trop grosse dépendance à cette bouffe. Sans parler des milliers d'emplois qui vont s'envoler. Bienvenue dans un monde totalement informatisé où les robots ont l'avantage de ne rien demander, de ne pas être malade, de ne pas être syndiqué, et de pouvoir travailler 365 jours par an 24 heures sur 24... Pour notre part, le Mac Do c'est terminé...

Lire La Suite... RésuméBlogger