lundi 16 janvier 2012

La voix de son Maître...bis...

Après le très servile Barbier (voir par ailleurs), en voilà un autre qui sert la soupe quotidiennement à notre omniprésident en mal de reconnaissance. Son nom : Eric Brunet, journaliste de son état, il devait être groupie dans une autre vie. Tant son idolâtrie envers le président de la République semble aujourd'hui déplacée. Il faut préciser qu'il est aussi l'un des rares à avoir fait le petit tour par Assas qui va bien. Pour se positionner bien à droite... Bref, d'après sa modeste personne, il tranche soi-disant dans ce milieu parce qu'il soutiendrait envers et contre tous Sarkozy... Ben voyons ! Le "mythe" Sarkozy a été inventé par les journalistes eux-même. Cela fait cinq ans que l'on entend parler de Sarkozy matin, midi et soir. On n'en peut plus ! On en fait même une overdose ! Et pourtant, Monsieur Brunet, inlassablement tente de nous vendre toute la qualité de celui qui lui a remis la légion d'honneur il n'y a pas si longtemps. Il le fait d'ailleurs si bien qu'il pompe désormais les idées phares de ses bouquins dans le bilan même publié par le site de l'Elysée comme l'a découvert cet article publié par Marianne. "Aussi Brunet s'est-il imposé un travail nécessaire : dresser la liste des réformes engagées depuis 2007. Las, pour relever ce défi, Brunet ne s'est pas contenté de puiser son inspiration dans son cerveau fécond : les pages 222 à 239 de son ouvrage "Pourquoi Sarko va gagner" répliquent, grâce au copié-collé, l'argumentaire élaboré par l'Elysée pour vanter quatre ans d'action"... Et il vient de nous en remettre une couche aujourd'hui pour la perte du triple A. On croit rêver... Décidément de Brunet à benêt, il n'y a qu'un pas : celui correspondant à la hauteur de vue de ce propagandiste aux ordres...     


Eric Brunet pense que Nicolas Sarkozy n’est pas... par rmcBlogger

2 commentaires: